A l’ombre de la guillotine – Anne Perry

Le 17 janvier 1793, à Paris, la Convention s’apprête à rendre son verdict quant au sort qui sera réservé au roi. Célie Laurent, une jeune blanchisseuse, assiste aux débats. Dans la soirée, la sentence de mort est prononcée. Dès lors commence pour un petit groupe de républicains, dont fait partie la jeune femme, une haletante course contre la montre : ils ont quatre jours pour sauver Louis XVI de la guillotine et lui faire quitter le pays afin d’éviter les conséquences dramatiques qu’aurait son exécution sur une France au bord du chaos. En ces temps troublés, Célie ne devra bientôt compter que sur elle-même pour mener l’évasion royale jusqu’à son terme…

a-l-ombre-de-la-guillotine-anne-perryauteur-éditeur-pagesVoilà une lecture faite il y a plusieurs mois mais que je n’avais pas eu le temps de chroniquer jusqu’ici et qui me permet de valider ma première participation au challenge Anne Perry organisé par Syl. Ce n’est pas mon premier Anne Perry puisque j’ai fait la connaissance de cette brillante romancière anglaise il y a un moment déjà, enfin de ses livres entendons-nous bien ! Et c’est avec la série des Charlotte et Thomas Pitt que je me suis familiarisée avec le style et l’univers victorien d’Anne Perry. Lorsque j’ai vu que Syl consacrait un challenge à Anne Perry, cela m’a donné envie de reprendre mes lectures à zéro, et j’ai voulu pour ma première participation, commencer avec cet ouvrage que je connaissais pas et qui a pour toile de fond la Terreur, plus précisément les quatre jours qui précèdent l’exécution du roi Louis XVI, de l’annonce de sa condamnation jusqu’à la guillotine.

Le point de départ m’a tout de suite rappelé L’enfant léopard de Daniel Picouly, l’un de mes coups de cœur de 2012, mais il s’agissait alors de sauver Marie-Antoinette, quelques mois plus tard. La ressemblance s’arrête là, puisqu’Anne Perry nous livre un roman policier comme elle sait si bien les écrire, avec deux intrigues parallèles : l’assassinat de Bernave et le projet de sauvetage du Roi mis au point par le dit Bernave.

Et c’est une blanchisseuse, Célie Laurent, aussi intelligente que perspicace, qui se retrouve à jouer les détectives pour à la fois découvrir le meurtrier de son employeur Bernave et mener à bien le projet du défunt, à savoir faire évader Louis XVI avant qu’il ne se fasse couper la tête. Le personnage de Célie est attachant et n’est pas sans rappeler d’ailleurs Charlotte Pitt. L’érudition d’Anne Perry ne fait ici aucun doute, notamment sur la politique et le Paris de l’époque, c’est un roman historique intéressant à ce titre et plutôt captivant mais qui pêche par une fin abrupte et des rebondissements qui n’en finissent plus.

L’atmosphère est en revanche bien rendue et Anne Perry en profite même pour nous familiariser avec la Convention et les Girondins : Marat qui demande des torrents de sang, Danton plus mesuré, Camille Desmoulins, Robespierre, Fabre d’Eglantine… on retrouve tous les personnages emblématiques de cette période trouble. La tension qui régnait à cette époque est également très bien rendue, tout le monde espionne tout le monde et sur une simple parole, un homme comme une femme peut prendre le chemin de l’échafaud, bien pratique pour se débarrasser de gêneurs, et les protagonistes du roman vivent eux aussi dans la peur des dénonciations !

Un roman policier somme toute plutôt bien ficelé et que je vous recommande si vous aimez la Révolution Française ou si vous souhaitez vous familiariser avec cette période troublée de notre histoire. A l’ombre de la guillotine a bien la patte d’Anne Perry mais je lui préfère nettement les aventures victoriennes de Thomas et Charlotte Pitt.

heart_3

Lu dans le cadre des challenges La plume au féminin, God save the livre, Anne PerryParis, Au service de et Polars Historiques :

           anneperry2-copie-1    camille-pissarro-the-louvre-and-the-seine-from-the-pont     3225364373.2     

Publicités

22 réflexions sur “A l’ombre de la guillotine – Anne Perry

  1. evilys2angel dit :

    J’attendrais certainement d’avoir un peu plus avancé dans les séries « Charlotte et Pitt » et « Monk » avant que de découvrir ce titre. Mais je le note bien volontiers car j’apprécie beaucoup les romans historiques qui se déroulent à cette période de la Révolution…

  2. missycornish dit :

    ça à l’air super! Merci Bianca tu m’as donné envie de lire ce livre! Il faut dire qu’en ce moment je dévore Quatre-vingt treize de Victor Hugo qui évoque la même époque (en fait la suite, ce qui adviendra de la France après la mort de Louis XVI et on retrouve les mêmes personnages: Marat, Danton et Robespierre) J’ai hâte d’être le mois prochain pour me le procurer d’autant plus que cela sera mon premier Anne Perry. Super! C’est une époque qui me passionne. Bon je le note! Bye

    • Bianca dit :

      Alors je suis ravie. Après quatre-vingt treize, tu ne seras pas dépaysée :). Anne Perry est une auteure à lire absolument, je te la conseille dans tous les cas !

  3. Claire dit :

    Je ne connaissais pas du tout ce titre de Anne Perry. Je le note pour m’y plonger, une fois que je me serai lassée de Monk.
    Merci pour cette première participation! Je mets tout de suite le lien de ton article!

  4. Syl. dit :

    Je te lis et cet aprem je t’inscris…
    3 petits coeurs… série prévue pour cette année, mais je pense préférer moi aussi les Monk ! Je te dirai…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s