Les sept cadrans – Agatha Christie

La plaisanterie a mal tourné ! De la petite bande de jeunes gens invités à la campagne, Gerry Wade est toujours le dernier à descendre pour le breakfast et les autres décident de le réveiller en fanfare avec huit pendulettes achetées au bazar du village… Mais le lendemain à midi, Gerry dort encore… De son dernier sommeil : on l’a assassiné avec une forte dose de chloral. Dans la chambre, on ne retrouvera que sept des huit réveils déposés sur le lit. Le huitième ? Il a été jeté par la fenêtre…

les-sept-cadrans-agatha-christieauteur-éditeur-pagesSuite du Secret de Chimney que je n’ai pas lu, mais il n’est pas indispensable de l’avoir lu car les deux histoires ne se suivent pas, Les sept cadrans, est un roman plein de rebondissements paru en 1929, sans Hercule Poirot ni Miss Marple, les deux plus célèbres détectives de la reine du crime. Espionnage, meurtres déguisés en suicide ou en accident et société secrète sont au programme dans cet ouvrage qui n’est pas le plus connu d’Agatha Christie. Et comme d’habitude, il est bien difficile de dénouer l’écheveau construit par la romancière.

Tout commence par une plaisanterie qui tourne au drame. Gerry Wade, en week-end à Chimney, a la réputation de ne pas être du matin et traine au lit jusqu’à midi. Ses amis Jimmy Thesiger, Pongo Bateman et Ronny Devereux en tête, décident de lui faire une bonne farce et achètent 8 réveille-matin, qu’ils comptent installer près de son lit, pendant son sommeil, afin qu’il soit réveillé en fanfare. Le lendemain, les réveils sonnent comme prévu, mais Gerry reste au lit. N’y tenant plus, à 13h, ils se rendent dans sa chambre et le trouvent mort, tué par une surdose de somnifères. Ses amis ont du mal à croire à la thèse officielle, à savoir un suicide ou un accident, vu que Gerry était un gros dormeur et qu’il ne souffrait nullement d’insomnie. Son meilleur ami Ronny Devereux, est même persuadé que Gerry Wade a été assassiné. Pourquoi ? Par qui ? Mystère et boule de gomme !

L’héroïne de ce roman, lady Eileen Brent, mieux connue sous le sobriquet de Bundle-la-boulotte, est la fille unique de lord Caterham, propriétaire de Chimney, qui l’avait loué aux Coote le temps du week-end fatal à Gerry Wade. Bundle est une jeune femme moderne, dynamique, intrépide et pétillante, qui conduit à toute vitesse son Hispano. Elle m’a beaucoup rappelé Tuppence Beresford, un personnage que j’affectionne tout particulièrement et qui forme avec son mari Tommy, un sympathique duo qu’Agatha Christie va mettre en scène à plusieurs reprises dans les années 20 justement, notamment dans Mr Brown, Le crime est notre affaire ou Mon petit doigt m’a dit.

La mort de Wade lui semble étrange à elle aussi, d’autant que Ronny Devereaux, va bientôt trouver la mort, tué d’un coup de carabine et qu’elle manque de peu de l’écraser avec sa voiture. L’intrépidité et le mépris du danger de Bundle vont l’amener à enquêter au club londonien des Sept cadrans, qui semble être une société secrète, afin de découvrir le fin mot de l’histoire.

Très bon roman de l’entre-deux-guerres, Les sept cadrans, est une histoire foisonnante, où les suspects ne manquent pas, et où l’humour est omniprésent. J’ai, comme toujours, soupçonné tout le monde et me suis fait (encore) totalement bernée par Agatha, ça devient une habitude. Cette sombre histoire d’espionnage industriel et de grand banditisme international, est menée tambour battant, sans temps mort, par notre héroïne, aidée de Lorraine Wade, la soeur de Gerry, Jimmy Thesiger et  Bill Eversleigh.

Encore un bon cru signé Agatha Christie que je vous recommande vivement ! Un grand merci Gina pour son bon conseil, je me suis beaucoup amusée !

heart_4Lu dans le cadre des challenges La plume au féminin édition 2013, God save the livre édition 2013, British mysteries, Agatha Christie et Thurday Next Challenge

       2168108069.2       707219090

Advertisements

35 réflexions sur “Les sept cadrans – Agatha Christie

  1. Laure dit :

    Tu n’as pas attendu le mois anglais ? tu en as surement un autre de prévu alors 😀 J’ai hâte de relire Agatha Christie ! Cela date de l’adolescence tu imagines !! 😀
    Très bonne chronique qui me donne envie de lire celui-là aussi mais bon je vais déjà lire celui que j’ai et on verra ensuite 🙂
    Bisous ma Bianca et belle journée (elle commence super bien le ciel est tout tout bleu 😀 pourvu que ça dure !!) 😀

    • Bianca dit :

      Je n’ai pas attendu le mois anglais car j’avais trop envie de lire un Agatha, j’en ai encore un dans ma PAL mais je ne compte pas le lire pendant le mois anglais, j’ai d’autres lectures british qui m’attendent. Je les ai beaucoup lu à la fac, ça me reposait des lectures plus classiques que je devais faire, et depuis cet été je les achète au fur et à mesure et je les relis, et surtout je les redécouvre car je ne me souviens plus du tout. Ici aussi ciel bleu et soleil sont au programme, pourvu que ça dure. Belle journée ma Laure bisous 🙂

  2. Céline dit :

    J’aime beaucoup cette histoire de réveil ! Je le note, j’espère avoir l’occasion de le lire mais Agatha Christie a écrit tellement de romans que ce n’est pas sûr que celui-ci soit dans mes prochaines découvertes.

  3. Lylou dit :

    Oh je crois bien que ce livre était un de mes préférés d’Agatha Christie. J’ai un peu tendance à oublier mes lectures (surtout que celle-ci date de mon adolescence)… mais ta chronique me donne envie de le relire 🙂 Merci

    • Bianca dit :

      Je suis contente de t’avoir donné envie de le relire, c’est un bon cru, je comprends qu’il fasse partie de tes préférés d’Agatha 😉 !

  4. lilousoleil dit :

    je l’ai dans ma PAL en attente…Mais il fait partie des rares d’Agatha Chrisite dont je me souviens du coupable… alors, en général, je m’intéresse à d’autre thème qu’elle aborde par petite touche de pinceau….
    avec le sourire

  5. Célia dit :

    je n’ai lu que le premier paragraphe de ton article. j’adore Agatha Christie et j’avais peur qu’il y ait des spoiler; alors je me garde la surprise intacte 😉

    • Bianca dit :

      J’en ai lu beaucoup aussi mais il y a 20 ans de ça, du coup je les lis à nouveau avec beaucoup de plaisir et comme j’ai une mémoire de poisson rouge, je ne me rappelle d’aucun 🙂

      • Bianca dit :

        Le seul qui m’a vraiment marquée c’est le meurtre de Roger Ackryod, les autres je ne m’en souviens plus du tout et j’ai plaisir à les redécouvrir !

      • belette2911 dit :

        Relis « mort sur le Nil » et « 10 petits nègres » sans oublier « le crime du golf » ou « pension vanillos » et « les vacances d’Hercule Poirot » ou « la mort dans les nuages ».

        Si tu as tout oublié, c’est un plaisir de redécouvrir « la mystérieuse affaire de styles ».

      • Bianca dit :

        J’ai relu l’année dernière 10 petits nègres, c’est un chef d’œuvre !! Merci pour tes suggestions, je compte bien les lire 🙂

  6. Fanny dit :

    Agatha Christie est décidément une valeur sure. Ce titre a l’air intéressant comme beaucoup d’autre. Alors pour faire un choix c’est pas de la tarte! 😉

  7. Claire dit :

    Tu me donnes très envie avec cet Agatha Christie! Je vais essayer de l’emprunter demain à la médiathèque! L’intrigue a l’air très prenante!

  8. lectureetcie dit :

    je le connais pas celui ci, je le note, avec un agatha christie on est de toute façon rarement déçue… Comme toi j’ai lu beaucoup de ces livres mais plutôt à l’adolescence et j’ai décidé de les relire avec toujours autant de plaisir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s