Jules le chevalier agaçant – Geoffroy de Pennart

Preux chevalier pour certains (mais pas pour tous) – Le bon vieux dragon Georges, qui ne peut absolument rien refuser à sa princesse chérie, se voit contraint d’accompagner le chevalier Jules au volcan Boum-Boum. C’est leur unique chance de renflouer les caisses de l’État et ce faisant de construire une nouvelle école. Le voilà donc embarqué dans une chasse au trésor avec le chevalier sur le dos. Mais, sincèrement, Jules a beau être courageux, avoir des ressources variées et de la suite dans les idées,“Qu’est-ce qu’il est agaçant !”

jules-le-chevalier-agacant-geoffroy-de-pennartauteur-éditeur-pages

On se retrouve aujourd’hui avec un album pour enfant reçu dans le cadre de la masse critique consacrée à la jeunesse, j’en profite pour remercier Babelio et les Éditions Kaléidoscope pour cet envoi, l’occasion pour les garçons et pour moi de retrouver Georges le Dragon, la princesse Marie et le chevalier Jules que nous avions précédemment découverts dans La princesse, le dragon et le chevalier intrépide et Georges le dragon ! Ce troisième volume, Jules le chevalier agaçant, met plus particulièrement l’accent sur le chevalier Jules, un héros de pacotille qui tape sacrément sur les nerfs du dragon, secrètement amoureux de la princesse qui lui préfère le chevalier. Georges est donc très jaloux du chevalier et avait quitté le royaume Troulala pour devenir vedette de cinéma.

La princesse, qui ne se contente pas de porter une couronne, est surtout une maitresse attentive au bien-être de ses élèves et l’école tombe en ruine alors que les finances du royaume sont à sec, que faire ? Le chevalier décide de partir à la recherche du célèbre trésor de Pétarac, enterré près du terrible volcan Boum-Boum, là même où vivent les non moins terrifiantes bestioles qui répondent aux doux noms de grofessu, redoutable chicoteuse à picots, escorbar furibard et chapardeur véloce. Des créatures agressives qui ne sont pas sans rappeler les dinosaures chers à Sami-Chameau et que nous avions déjà croisés dans le premier volume de la série, La princesse, le dragon et le chevalier intrépide.

Marie, au comble de l’angoisse à l’idée qu’il puisse arriver malheur à Jules, demande à Georges de rentrer à Troulala afin d’escorter son amoureux dans sa quête, au grand dam du dragon qui préfèrerait rester avec la princesse et laisser Jules aller au casse-pipe. Mais Georges est si amoureux de la princesse qu’il ne peut rien lui refuser et le voilà embarqué dans une chasse au trésor mémorable, aux côtés du ravi de la crèche !

Les garçons ont aimé retrouver les protagonistes de cette histoire et notamment Jules le chevalier fatiguant qui n’en rate pas une ! La loufoquerie des albums précédents est toujours là, le talent d’illustrateur et de conteur de Geoffroy de Pennart aussi, même si je trouve ce nouvel opus un peu moins inspiré et bon que les deux premiers. Il y a tout de même une bonne dose d’humour et de nombreux détails à voir dans les dessins, notamment les expressions de Georges, impayables ! Ce royaume de Troulala et les créatures qui le peuplent sont décidément bien attachants et on espère que Geoffroy de Pennart ne s’arrêtera pas en si bon chemin. Un album à mettre dans les mains des enfants, dès 3-4 ans, ils ne manqueront pas d’être séduits.

heart_3Lu dans le cadre de l’opération Masse critique de Babelio

masse_critique

Publicités

9 réflexions sur “Jules le chevalier agaçant – Geoffroy de Pennart

  1. belette2911 dit :

    Le symbole de Bruxelles est Saint-Michel terrassant le dragon, la ville de Mons, elle, c’est Saint-Georges qui terrasse le dragon.

    Au moins, ici, le dragon est en paix ! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s