Quatre sœurs : Enid – Malika Ferdjoukh & Cati Baur

Enid, est la plus jeune des cinq soeurs Verdelaine. Celle que personne ne croit quand elle dit avoir entendu un fantôme hurler dans le parc, celle qui aime le cake aux noix et dormir avec les chats Ingrid et Roberto, celle qui recherche Swift sa chauve-souris disparue dans la tempête. Au milieu de cette fratrie, Enid sait très bien où se trouve ta place la plus confortable : dedans quand il faut, dehors quand ça l’arrange !

quatre-soeurs-enid-malika-ferdjoukh-cati-baurauteur-éditeur-pagesQuatre sœurs est à l’origine une série de romans parue à l’école des loisirs, malheureusement pour moi ma médiathèque ne les possède pas mais a fait récemment l’achat de l’adaptation en bande dessinée, tout du moins pour l’instant le tome 1, né de la collaboration entre l’auteure et la dessinatrice Cati Baur, une bd que j’avais repéré chez George.

Comme pour les romans, il semblerait qu’il y a cinq tomes, chacun d’eux portant le prénom d’une des cinq sœurs Verdelaine : Charlie, Geneviève, Bettina, Hortense et Enid. On commence ici justement par la petite dernière de la nombreuse fratrie, Enid qui est âgée de 9 ans.

Orphelines depuis deux ans, les sœurs Verdelaine vivent dans un très grand manoir un peu délabré près de la mer. Leurs parents ont péri brûlés vifs dans un accident de voiture mais n’en ont pas fini avec leurs obligations puisque leurs fantômes rendent régulièrement visite aux filles mais chacune pense qu’elle est la seule à les voir et toutes gardent ainsi le secret, leurs parents défunts sont donc de terribles cachottiers !

Bien sûr, il est surtout question dans ce premier tome de faire connaissance avec les sœurs dont toutes les personnalités sont ici esquissées : Charlie l’ainée, la seule majeure, qui s’occupe de l’intendance ; Geneviève la ménagère accomplie ; Bettina la peste qui n’a que les garçons en tête ; la discrète et timide Hortense qui vit le nez dans les livres et Enid bien sûr qui est l’héroïne de ce premier volume, une enfant qui vit douloureusement l’absence de ses parents. La Vill’Hervé, le manoir familial, est aussi une figure à part entière, cette  immense maison pleine de charme toute proche du bord de mer fait rêver même si elle tombe un peu en ruines.

Malika Ferdjoukh aborde aussi le difficile travail de deuil, de la solitude aussi, car bien qu’entourée d’autant de sœurs, rien ne peut remplacer la tendresse et l’écoute de ses parents même s’ils lui apparaissent sous forme d’ectoplasmes.

L’histoire est pleine d’humour et de tendresse ne pas cache pour autant les coups durs auxquels doivent faire face les filles : le marque d’argent, la chaudière capricieuse et la tante Lucrèce, pour ne citer qu’eux. Je ne pourrai pas vous dire si cette adaptation reflète bien le roman puisque je ne l’ai pas lu, mais j’ai bien aimé ce volume et passé un bon moment en sa compagnie même si elle est surtout conseillée aux jeunes filles à partir de 10 ans. J’espère pour ma part pouvoir lire le second tome consacré à Hortense et je croise les doigts pour que la médiathèque l’acquiert.

heart_4

Publicités

20 réflexions sur “Quatre sœurs : Enid – Malika Ferdjoukh & Cati Baur

  1. Alison Mossharty dit :

    Je ne connaissais ni la BD ni les romans. Cependant, ce que tu en dis me semble assez sympathique, si je la trouve, j’essaierais de la lire ^^

  2. Tasse de culture dit :

    Je ne connaissais pas les romans mais je sais qu’on a cette bd au boulot. Du coup, je pense l’emprunter 🙂 merci pour la découverte Bianca !

  3. loulitla dit :

    J’avais beaucoup aimé les livres et j’avais lu la première édition de la bd, qui n’avait pas été poursuivie malheureusement ! Maintenant que cela a été repris … J’ai hâte de relire le premier tome & de découvrir la suite ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s