Les vieilles

Il y en a une qui prie, une autre qui est en prison, une autre encore qui parle à son chat, et certaines qui regardent les voisines de haut en buvant leur thé infect. Leurs maris ont tous disparu. Elles sont vieilles, certes, mais savent qu’elles pourraient bien rester en vie une ou deux décennies encore, dans ce pays où il n’est plus rare de devenir centenaire. Alors elles passent leur temps chez le coiffeur, à boire et à jouer au Scrabble, à essayer de comprendre comment fonctionne un téléphone, à commenter les faits divers, à critiquer leur progéniture qui ne vient pas assez, à s’offusquer de l’évolution des mœurs… Elles savent que le monde bouge, et qu’elles devraient changer leurs habitudes, mais comment faire, à leur âge ? Aussi, l’arrivée de Nicole, une «jeunesse» qui entame tout juste sa retraite, et l’annonce d’une catastrophe imminente, vont perturber leur quotidien.

les-vieilles-pascale-gautierauteur-éditeur-pagesLa quatrième de couverture me promettait un roman bourré d’humour et d’originalité, et bien c’est raté ! Je ne m’attendais certes pas à un chef d’oeuvre et de ce point de vue là je ne suis pas déçue. Pascale Gautier nous dépeint ici des vieilles sorcières et le moins que l’on puisse dire c’est que si la vieillesse est conforme à ce ramassis de clichés, et bien ce n’est décidément pas beau de vieillir.

Plus qu’un roman, c’est plutôt une succession de portraits de femmes qui vivent dans une ville où le soleil brille 365 jours par an et qui attire irrésistiblement les vieux, Le Trou ! Un eldorado doré dans lequel les vieux attendent la mort et que les jeunes ont fui.

L’auteure y décrit en quelques situations, le quotidien des vieux et la grande solitude à laquelle sont confrontées les générations du 3è âge et du 4è âge. Des générations majoritairement féminines, les hommes ayant une espérance de vie plus courte, d’où le titre du livre. Veuves ou célibataires, avec ou sans enfant, elles sont toutes plus ou moins abandonnées par leur famille qui à mieux à faire que de s’occuper d’elles et en proie à une terrible solitude.

Si certaines sont joyeuses, la plupart sont acariâtres et feraient fuir les personnes les mieux attentionnées à leur égard. Les scènes se suivent, servies par des dialogues souvent savoureux (la seule chose qui sauve le livre du naufrage) mais ce ramassis de clichés et cette succession caricaturale ne fait pas rire et surtout met très mal à l’aise le lecteur.

Le but de l’auteure était certainement de faire réfléchir à la vieillesse et à la grande solitude dont sont en but bon nombre de personnes  âgées mais ce livre trop négatif et bourré de clichés sur les « vieux » m’a ennuyée et bien qu’il soit court, j’ai fini ma lecture en diagonale ! Dommage car il y avait matière à faire un roman très intéressant !

heart_2

Lu dans le cadre du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger et du challenge A tous prix (Prix Renaudot poche 2012) :

pal-orsec-20141     logo-challenge-c3a0-tous-prix

Publicités

30 réflexions sur “Les vieilles

  1. labiblidonee dit :

    J’ai fait comme toi, et je trouve que dans l’idée ou même parfois dans l’écriture, il y avait vraiment le début de quelque chose que j’aurais voulu que l’auteur exploite, mais j’ai lu très vite la fin parce que c’est parti en sucette ; Ma libraire ayant adoré, je me suis dit que j’avais dû loupé quelque chose… mais je vois que je ne suis pas la seule !
    Ca m’a fait ça aussi pour « la reine des lectrices » même si j’en ai vraiment préféré la lecture et que je n’ai pas lu en diagonale, mais je m’attendais à plus, à autre chose.
    Pareil pour « le domaine des murmures » où là je me suis carrément ennuyée malgré la belle écriture, ou encore « la fille tombée du ciel », où je m’attendais à mieux.
    Dommage parce que ce genre de livres plus courts seraient de bons intermèdes, mais bon au moins ça fait faire connaissance avec des auteurs et ça nous oriente de plus en plus dans nos choix !

    • Bianca dit :

      Je t’avoue que je ne comprends pas l’engouement sur ce roman, j’ai bien aimé La reine des lectrices en revanche mais pour l’instant toujours pas lu Du domaine des murmures, ton billet avait refroidi mes ardeurs 😉

  2. Lilousoleil dit :

    je suis entièrement d’accord avec toi Bianca… Je l’ai chroniquer l’an dernier et j’ai trouvé comme toi que ce n’était pas un chef d’oeuvre plutôt une succession de clichés.
    Je me sentais bien seule car autour de moi on avait trouvé le livre délicieux.
    bonne journée
    avec le sourire

  3. Tasse de culture dit :

    Je ne pense pas le lire du coup… Dommage qu’il n’est pas été à la hauteur de tes espérances. J’espère que tes lectures suivantes ont été meilleures.
    Bises

  4. Catherine dit :

    Pareil pour moi. Comme toi la 4eme de couverture promet beaucoup mais delivre tres peu. Trop de cliches et pour le coup, aucune « gentille » petite vieille.

  5. Louise dit :

    Je n’ai lu que le début de ton billet car je l’ai dans ma PAL et là il est sur ma table de nuit,
    je vais voir si je suis aussi déçue que toi et je reviendrai te dire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s