Astérix chez les Pictes

Le Village d’Astérix enneigé se remet doucement d’un hiver glacial comme jamais, quand Astérix et Obélix font la plus étonnante des découvertes : un jeune homme enfermé dans un glaçon, échoué sur la plage ! Panoramix est formel : il s’agit d’un Picte. Mais qui sont les Pictes ? Des peuples de l’ancienne Ecosse, redoutables guerriers aux multiples clans, dont le nom, donné par les Romains, signifie littéralement « les hommes peints ». Astérix chez les Pictes, c’est donc un voyage épique, en compagnie de Mac Oloch et de la belle Camomilla, vers une contrée riche de traditions.

asterix-chez-les-pictesauteur-éditeur-pagesUn nouvel album d’Astérix est toujours un événement, que l’on soit lectrice assidue de bandes dessinées ou non car les aventures de ce sympathique gaulois se vendent toujours comme des petits pains, cinquante-cinq ans après sa création. Ce 35ème opus est même un événement très particulier puisque pour la première fois Albert Uderzo laisse la place à un duo de scénariste et de dessinateur, Jean-Yves Ferri et Didier Conrad, à charge à eux de perpétuer l’héritage Astérix. Le défi était grand, est-il relevé ?

Alors une fois la couverture passée, qu’en est-il vraiment ? On ne peut que constater le très bon travail du dessinateur Didier Conrad qui se glisse dans les pas d’Uderzo. Les planches sont très réussies et dans l’esprit de la bande dessinée.

On retrouve tout ce qui fait le sel d’Astérix : les scènes d’ouverture avec le village d’irréductibles gaulois, la scène finale du banquet, les habituelles disputes entre les villageois, l’arrivée d’un inconnu qui permettra à Astérix et Obélix de voir du pays et d’aider le malheureux picte à retourner chez lui afin de retrouver sa belle fiancée Camomilla

On retrouve avec toujours autant de plaisir un Obélix désarmant de candeur, un Astérix qui sait toujours ce qu’il doit faire, Panoramix plein de sagesse… mais, car oui il y a un mais !

Le scénario signé Ferri, surfe sur l’idée de base d’autres albums d’Astérix chez les… (Helvètes, Bretons, Goths, Normands, Belges…) ou en… (Corse, Hispanie), l’occasion pour l’auteur de revenir sur les différences culturelles comme l’a fait avant lu le duo Goscinny / Uderzo. On a comme toujours droit aux calembours et jeux de mots mais qui m’ont semblé cette fois-ci poussifs et ne m’ont pas fait rire.

Aucune trame réelle ni intrigue, à part celle de ramener l’autochtone à ses pénates, des débuts d’idées (pas toutes bonnes d’ailleurs) mises bout à bout, mais jamais vraiment exploitées.

Un album sympathique mais qui est loin d’être aussi bon que ceux que j’ai pu lire par le passé mais sans doute est-ce difficile pour Ferri de faire aussi bien, sans s’éloigner vraiment de l’original. Espérons que le prochain cahier des charges laissera à l’auteur plus de liberté pour cette fois-ci tisser une véritable histoire.

heart_3

Publicités

24 réflexions sur “Astérix chez les Pictes

  1. Tasse de culture dit :

    J’ai déjà lu un billet assez similaire au tien. Je vais quand même le lire pour me faire mon avis. Qu’est-ce que j’ai pu aimer les Astérix quand j’étais petite !

  2. lilibulle dit :

    coucou, alors rien à voir avec Astérix mais ce matin j’ai entendu une chronique sur un livre de Michèle Barrière (de sang et d’or). Le sujet du livre semble tout à fait coller avec ce que tu aimes (policier et nourriture) et du coup, je me suis dit que peut-être tu l’avais déjà lu. J’ai regardé tes archives et j’ai trouvé un livre de Michèle Barrière chez toi. Qu’en as tu pensé ? De sang et d’or me tente bien mais j’aurais aimé avoir d’autres avis. Merci beaucoup.

    • Bianca dit :

      Coucou, tu connais bien mes goûts en effet dis donc je suis épatée 😉 je n’ai pas encore lu Meurtres à la pomme d’or alors je ne peux pas t’aider, désolée

  3. Karusell dit :

    Fan absolu de Astérix depuis tout petit (et donc il y a un moment), pour moi ce dernier opus est la confirmation de ce que je pressentais sur les albums précédents : la série a perdu en qualité à tous points de vue. Et pour avoir relu tous les albums à la suite, le début du déclin remonte selon moi à la mort de Goscinny. Car si Uderzo est assurément un dessinateur de talent, il lui a toujours manqué quelque chose du côté des scénarios et des dialogues.

    • Bianca dit :

      Alors ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu d’Astérix alors je ne peux comparer qu’avec les anciens et forcément c’est moins bien, ton avis confirme que les derniers n’étaient pas fameux non plus, dommage !

  4. latetedansleslivres dit :

    Je pense que je le lirais bien, ne serait-ce que pour continuer dans les Astérix et Obélix et passer un bon moment (même s’il a l’air moins bien que les précédents, mais le niveau était élevé!) 🙂

  5. belette2911 dit :

    Déjà lu lors de sa sortie… pas transcendantal, mais vu la catastrophe de l’avant dernier, ici, au moins, on revenait aux sources 😉

    Je leur laisse le temps de faire leur dents sur un autre album et ensuite, je commencerai à être plus exigeante !

    Mais Goscinny fait partie de ces gens qui sont irremplaçables ! Du moins, pas avant quelques générations… 😦

      • belette2911 dit :

        Celui avec les super héros est un navet !!! Argh, je m’en suis pas encore remise ! Les meilleurs restent ceux écrits par Goscinny, mais je n’ai rien contre les suivants tels « le grand fossé » « le fils d’astérix », l’odyssée ou chez rahazade. 😉 mais les jeux de mots sont moins « percutants » et marquants que dans les anciens 😉

  6. Nicolas dit :

    Un album un peu faiblard à mes yeux, car manquant de risque et de créativité. Le scénario est décevant et l’humour assez moyen. Bof bof même si on a vu bien pire avec les extraterrestres!

  7. Gwen dit :

    Avec cet album, j’ai eu le sentiment de retrouver un peu des premiers Astérix. Les derniers, notamment Le ciel lui tombe sur la tête, m’avaient déçue. Mais je suis d’accord, il faut laisser le temps à ces nouveaux auteurs/dessinateurs, de trouver leurs marques!

    • Bianca dit :

      C’est pour cela que je suis indulgente mais je n’avais pas lu Astérix depuis bien des années et apparemment les derniers étaient très mauvais aussi, comme quoi…

    • Bianca dit :

      C’est mon cas aussi, cela faisait des années que je n’en avais pas lu mais j’ai un tel bon souvenir des vieux Astérix que celui-ci souffre de la comparaison !

  8. Melliane dit :

    Mince c’est dommage que ce ne soit pas aussi bien que certains, et j’espre que la prochaine fois ce sera un peu mieux. Mais en tout cas ça a l’air quand meme assez sympa.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s