La ballade de Lila K. – Blandine Le Callet

Une jeune femme, Lila K., fragile et volontaire, raconte son histoire. Un jour, des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge. Surdouée, asociale, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Son obsession : retrouver sa mère, recouvrer sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, aseptisé, où les livres n’ont plus droit de cité…

la-ballade-de-lila-k-blandine-le-calletauteur-éditeur-pages

Enfin j’ai lu La ballade de Lila K, un roman recommandé par plusieurs d’entre vous, je comprends pourquoi maintenant que j’ai refermé ce livre, un peu sonnée je dois dire. La SF et moi, on n’est pas copines du tout. Par conséquent la fantaisy, le steampunk et la dystopie, sont des genres que je boude volontairement mais je m’y mets doucement depuis quelques temps, et si j’ai du mal à rentrer dans ces univers très éloignés de mes lectures habituelles, je ne m’y noie pas c’est déjà ça !

Le roman s’ouvre dans un avenir proche, en 2100, sur une petite fille qu’on arrache à sa mère pour la placer dans un centre qui tient plus de l’univers carcéral que du pensionnat. Elle est traumatisée et a manifestement été maltraitée mais elle n’en a plus aucun souvenir. Elle doit subir plusieurs opérations pour séparer ses doigts collés par des brûlures de cigarettes, réapprendre à parler et marcher car elle ne sait plus.

Blandine Le Callet va nous raconter la vie de Lila K. de ses quatre ans à ses vingt et un ans. Lila n’a qu’un seul but : sortir du centre et retrouver sa mère, c’est la seule chose qui la fait tenir. Ses souvenirs sont vagues (un placard, la nourriture pour chat, le corps chaud de sa mère) mais elle ne peut pas croire que sa mère, déchue de ses droits parentaux, a pu la battre alors que c’est un être aimant et doux qui peuple ses rêves.

La ballade de Lila K. est un roman d’apprentissage mais aussi d’anticipation particulièrement angoissant. Paris est devenu une ville intra-muros où tous ses habitants sont épiés, sous vidéo surveillance permanente, sous contrôle laboratoire. L’Etat contrôle les naissances (autorise ou non les grossesses), surveille les moindres faits et gestes de la population. Et au-delà de cet intra-muros, c’est la Zone, l’extra-muros rebelle et dangereux, où les gens vivent sans confort et dans la violence. C’est de là que viennent Lila et sa mère.

Ce roman ne laisse pas indemne, il m’a même beaucoup ému. L’ambiance créée par Blandine Le Callet est très réussie : angoissante, écrasante. J’ai aussi été très sensible au style brillant de l’auteure et à son habileté à tisser une histoire plus que convaincante.

Cet univers futuriste aseptisé, contrôlé, ordonné, où chaque chose et personne doivent être à leur place, où les livres sont numériques et dument contrôlés, fait peur bien sûr mais fait surtout réfléchir car ce monde où tout ce qui n’est pas conforme est rejeté, où la liberté est si maltraitée, la société sécurisée et l’information ultra contrôlée, pourrait bien être le nôtre un jour si nous n’y prendrons garde.

Ce roman est aussi une belle histoire d’amour entre une fille et sa mère que je ne peux que vous inviter à lire à votre tour. Un roman bluffant que j’ai adoré même s’il m’a manqué un petit quelque chose pour en faire un coup de coeur !

 

heart_4

Lu dans le cadre d’une lecture commune avec Yuko et Claire, du challenge A tous prix (Prix des lecteurs du livre de poche 2012) et du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

logo-challenge-c3a0-tous-prix     pal-orsec-20141

Publicités

42 réflexions sur “La ballade de Lila K. – Blandine Le Callet

  1. maghily dit :

    Je l’ai beaucoup aimé également ! Sans doute parce que c’est un monde qu’on sait assez facilement se représenter, il reste très réaliste pour un roman d’anticipation.
    Lila est très touchante 🙂

  2. latetedansleslivres dit :

    C’est vrai que c’est un roman vraiment angoissant, j’ai trouvé que l’ambiance était très particulière, cette Lila K est tellement seule et même si j’ai eu du mal à la comprendre et à l’apprécier, je garde un très bon souvenir de ce roman!

  3. lydieetseslivres dit :

    Je ne suis pas non plus une adepte du fantastique (même si j’ai promis d’essayer prochainement) et comme toi j’ai adoré ce roman. Je l’ai lu très très vite tellement j’avais hâte de connaitre la destinée de cette peine Lila.

  4. labiblidonee dit :

    Ca fait tellement longtemps qu’il est dans ma pal que j’imagine que je n’ai jamais été aussi proche de le lire…! J’aime bien l’auteur de manière générale, et j’aime bien les dystopies quand leur monde reste imaginable pour moi, c’est à dire pas trop futuriste ni imaginatif. Donc je pense que j’aimerais.

    • Bianca dit :

      Alors, La ballade de Lila K devrait te plaire, l’ambiance n’est pas trop futuriste et très crédible c’est aussi pour ça que j’ai aimé !

  5. Catherine dit :

    Pour moi ca a ete un coup de coeur mais je suis tres contente qu’il t’ai plu! Moi je dis « Blandine, des romans comme ca, on en veux encore! »

  6. Lili dit :

    Je l’ai noté depuis très longtemps, il me fait très envie ! Je vais le re-noter pour me rafraîchir la mémoire, tiens 😉

  7. Lizouzou dit :

    Ce fut un vrai coup de coeur pour moi !
    Un peu comme toi, je me demandais pourquoi on en parlait autant et puis en le lisant, on comprend vite pourquoi ! 🙂

    • Bianca dit :

      C’est vrai je comprends pourquoi on me le conseillait autant, c’est un très bon roman et j’espère avoir donné envie à d’autres de le lire 🙂

  8. Holly Goli dit :

    Il est bien c’est vrai mais j’ai préféré « Pièce montée » qui faut adapté au ciné depuis car moi la SF j’aime plus, j’ai eu ma dose.

  9. L'or rouge, L'or des chambres dit :

    Lu depuis déjà un petit moment je l’ai adoré (j’apprécie de plus en plus les dystopies) et c’est une lecture qui laisse une trace durable, la preuve il me revient très facilement l’atmosphère et les évènements du roman…

  10. Claire dit :

    Très beau billet Bianca. Encore, une fois, nos avis se rejoignent. J’ai adoré ce roman qui trace le portrait d’une héroïne atypique et très attachante.
    Et les réflexions sur le futur de notre société font froid dans le dos…
    Des LC comme cela, en tout cas, j’en redemande!!!

  11. somaja1 dit :

    Un coup de cœur pour moi. La façon dont elle crée une atmosphère , dont elle fait émerger petit à petit l’histoire de Lila est vraiment très maîtrisée. Il y a beaucoup de choses terribles dans ce roman mais aussi beaucoup d’amour (mère-fille mais aussi avec ses deux « mentors » et protecteurs, très beaux personnages. Un roman que je relirai sûrement un jour. Je ne suis pas très SF non plus, mais il y a de jolies choses dans la dystopie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s