Sépulcre – Kate Mosse

Octobre 1891 : La jeune Léonie Vernier et son frère Anatole quittent Paris pour le Domaine de la Cade, à quelques kilomètres de Carcassonne. Dans les bois qui entourent la maison isolée, Léonie tombe par hasard sur lest. vestiges d’un sépulcre wisigoth. Tandis qu’elle progresse peu à peu dans les strates du passé, elle découvre l’existence d’un jeu de tarot dont on prétend qu’il détient les pouvoirs de vie et de mort. Octobre 2007 : Meredith Martin arpente les contreforts pyrénéens dans le but d’écrire une biographie de Claude Debussy. Mais elle est aussi à la recherche de la clé susceptible de lui révéler ses propres origines. Armée d’une partition pour piano et d’une vieille photographie, la voilà plongée malgré elle au cœur d’une tragédie remontant à plus d’un siècle où le destin d’une jeune fille, disparue par une nuit funeste, se mêle inextricablement à une dramatique histoire d’amour.

sepulcre-kate-mosse auteur-éditeur-pagesL’an dernier, déjà à l’occasion du mois anglais, j’avais lu l’excellent roman de Karen Maitland, La compagnie des menteurs, un thriller qui se déroule au Moyen-Age. Plusieurs d’entre vous m’avaient alors conseillé le premier roman de Kate Mosse, Labyrinthe. Aussi, lorsque j’ai trouvé Sépulcre à 1€ je me suis empressée de le prendre. Tout comme le Karen Maitland, ce titre est un pavé de plus de 800 pages, l’occasion d’inaugurer mon challenge 1 pavé par mois.

Sépulcre est un roman à deux voix où deux époques se mêlent, j’affectionne tout particulièrement ce type d’intrigue, comme vous devez déjà vous en douter. La première se déroule de 1891 à 1896, la seconde, en 2007. Léonie Vernier est le personnage principal de la première intrigue. C’est une jeune fille de 17 ans, très jolie, qui vit à Paris rue de Berlin dans le même immeuble que le compositeur Debussy, avec sa mère Marguerite, veuve d’un communard, actuellement entretenue par le général Georges Du Pont, un héros national, et son frère Anatole Vernier, journaliste et bibliophile.

L’histoire démarre par un enterrement à Paris : celui de la maîtresse d’Anatole, mais ce n’est qu’un simulacre. Léonie ne comprend pas pourquoi elle doit y assister, mais que ne ferait-elle pas pour Anatole ? Son frère a d’ailleurs depuis des mois une attitude étrange qu’elle ne comprend pas. Aussi, lorsqu’il lui demande d’accepter l’invitation de leur tante Isolde qui les invite à résider pendant un mois au Domaine de la Cade à Rennes-les-Bains, près de Carcassonne, elle accepte volontiers car ce voyage et ce séjour lui permettra, tout du mois l’espère-t-elle, de retrouver son frère. Au cours de ses nombreuses balades, elle tombera sur un sépulcre wisigoth et sur un jeu de tarot, point de départ de l’intrigue.

Meredith Martin est le personnage central de la seconde intrigue. Cette jeune américaine est en France pour finir ses recherches sur Debussy auquel elle va consacrer une biographie. Meredith a un lourd passé derrière elle : sa mère biologique s’est suicidée et elle n’a jamais connu son père, ce voyage en France est aussi l’occasion pour elle d’aller à la recherche de ses racines françaises et de combler les vides de son arbre généalogique. Comme pour la précédente époque, cette intrigue commence à Paris avant de d’avoir pour cadre Rennes-les-Bains, sur les traces de la seconde épouse de Debussy. Meredith se retrouve, après une consultation avec une voyante qui lui offre un jeu de tarot, à l’hôtel de la Cade, situé dans le Domaine où habitaient les Vernier et Isolde.

Kate Mosse nous propose ici une saga familiale qui mêle mystères et secrets, une bonne dose d’amour et surtout beaucoup d’ésotérisme, et c’est là pour moi que le bât blesse car je ne goûte pas du tout la voyance, l’art divinatoire, etc. Sépulcre est malgré tout un bon roman, qui se lit très bien, même si l’histoire met vraiment beaucoup de temps à démarrer. Un roman idéal pour l’été et pour la plage !

L’intrique est bien menée, l’alternance entre passé et présent bien fait, l’auteur sait ménager ses effets et relancer l’intérêt sans jamais lasser, grâce à des chapitres très courts, même s’il y a pour moi un peu trop de longueurs. Historiquement c’est intéressant, Kate Mosse s’est visiblement beaucoup documentée sur le passé de cette région et notamment sur le fameux abbé Saunière dont beaucoup de touristes cherchent encore le trésor non loin de l’église de Rennes-le-Château.

Vous l’aurez compris, ce roman m’a globalement plu mais le volet ésotérique ne m’a pas du tout convaincu.

heart_3

Lu dans le cadre des challenges British mysteries et 1 pavé par mois, du Mois anglais

2168108069.2   challenge-un-pave-par-mois    le-mois-anglais-is-back

et du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

pal-orsec-20141

Publicités

28 réflexions sur “Sépulcre – Kate Mosse

  1. Syl. dit :

    Je ne vais pas le noter dans l’immédiat. Trop de livres en attente. Je retiens tout de même l’histoire. L’ésotérisme ne me dérange pas.

  2. labiblidonee dit :

    Tout comme Syl j’ai trop de livres pour le noter s’il n’est qu’à moitié bien, mais le volet ésotérique – dans une certaine mesure – ne devrait pas me déranger alors il est dans un coin de ma tête au cas où comme toi je le trouve à 1 euro.

  3. Claire dit :

    Je le note et si je le trouve chez book off à 1 euro, je me laisserai tenter-je pense.
    J’espère que le volet ésotérisme me gênera moins que toi.

  4. lorouge dit :

    J’ai Labyrinthe de cet auteur sur ma PAL, avec également deux voix et sur deux époques… Il semble assez semblable. J’avais beaucoup aimé, de l’auteur également, « Fantômes d’hiver » Est ce que tu l’as lu ?

  5. Tasse de culture dit :

    Je pense que ça pourrait me plaire. Le côté ésotérique dans les romans ne me gêne pas trop. J’espère le trouver d’occas !
    Bises

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s