Les impliqués – Zygmunt Miloszewski

Un dimanche matin, au milieu d’une session de thérapie collective organisée dans un ancien monastère de Varsovie, l’un des participants est retrouvé mort, une broche à rôtir plantée dans l’oeil. L’affaire est prise en main par le procureur Teodore Szacki. Las de la routine bureaucratique et de son mariage sans relief, Szacki ne sait même plus si son quotidien l’épuise ou l’ennuie. Il veut du changement, et cette affaire dépassera ses espérances. Cette méthode de la constellation familiale, par exemple, une psychothérapie peu conventionnelle basée sur les mises en scène… Son pouvoir semble effrayant. L’un des participants à cette session se serait-il laissé absorber par son rôle au point de commettre un meurtre ? Ou faut-il chercher plus loin, avant même la chute du communisme ?

les-impliques-zygmunt-miloszewskiauteur-éditeur-pagesDernier polar lu pour la sélection du prix ELLE des lectrices 2014 qui ne me laissera pas un souvenir impérissable, le choix des polars n’aura décidément pas été de mon goût, heureusement que Yeruldelgger a eu le prix, ça rattrape un peu les nombreuses déceptions que j’ai eu dans cette catégorie !

Monsieur Telak, qui participait le temps d’un week-end à un séminaire autour de la thérapie de la « constellation familiale » menée par l’éminent psychothérapeute Cezary Rudzki, est assassiné, et d’une façon très originale puisqu’il est terrassé par une broche à rôtir plantée dans l’un de ses orbites. C’est le procureur Teodore Szacki, un trentenaire désabusé par sa vie de couple routinière et par son travail qui est chargé de l’affaire.

L’atmosphère est lourde et grise, il ne fait pas bon être un flic ou un procureur intègres en Pologne, le rythme est lent, les noms des différents protagonistes imprononçables et difficiles à retenir, mais le sujet original m’a donné envie de m’accrocher.

L’auteur prend son temps pour installer son intrigue. La mise en place est laborieuse, beaucoup trop à mon goût, les longueurs parsèment le livre mais elles permettent à l’auteur de nous faire découvrir Varsovie et surtout de se retourner sur le passé encore récent et les blessures à vif de la Pologne, qui pèsent encore douloureusement sur son présent : le régime totalitaire communiste et sa milice chargée d’éradiquer les plus petits des opposants, la corruption à tous les étages, l’alcoolisme…

Les thrillers politiques n’étant malheureusement pas ma tasse de thé, je n’ai pas pris beaucoup de plaisir à lire Les impliqués même si je reconnais que ce roman est plutôt bien construit et doté d’un certain charme, cela n’a pas suffit en ce qui me concerne mais je pense que celles et ceux qui affectionnent ce genre ne manqueront pas d’être séduits.

heart_3

Lu dans le cadre du Grand prix ELLE des lectrices 2014  et du challenge A tous prix (Prix du roman polonais 2011) :

logo-grand-prix-lectrices-ELLE     logo-challenge-c3a0-tous-prix

Publicités

4 réflexions sur “Les impliqués – Zygmunt Miloszewski

  1. Tasse de culture dit :

    Je n’aime pas spécialement non plus les policiers politiques. Je passe mon tour. Il me reste 100 pages à Yerldelgger : j’ai du mal à le lâcher !! 😀

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s