Arlequin ou les oreilles de Venise – Hubert Ben Kemoun & Mayalen Goust

Arlequin, le meilleur accordeur de Venise. Guitares, pianos, luths et violons, aucun instrument n’a de secret pour lui. Son ouïe est aussi fine que ses oreilles sont grandes : ce qui lui vaut bien des moqueries. Un jour, un musicien très particulier lui confie son bien le plus précieux…

arlequin-ou-les-oreilles-de-venise-hubert-ben-kemoun

auteur-éditeur-pages

Encore une très belle découverte au rayon album jeunesse de la médiathèque grâce à Claire qui a vraiment le don de dénicher des merveilles !

Arlequin, accordeur dans la ville de Venise, entend tout. Il a l’oreille absolue, l’ouïe la plus fine de la ville grâce à ses immenses oreilles qui lui permettent de trouver les défauts des instruments qu’il doit réparer. Ses attributs particuliers lui sont donc très utiles mais sont aussi une source de moqueries.

Un jour, il est appelé dans le palais de Don Marco qui souhaite lui confier son instrument le plus précieux. Un instrument particulier puisqu’il s’agit de Colombine, sa fille bien aimée.

J’aime beaucoup la ville de Venise, ses monuments et ses canaux, son carnaval et les personnages de la commedia dell’arte, en particulier Arlequin que l’on retrouve dans de nombreuses pièces de théâtre de Molière à Marivaux en passant par Goldoni. Cet album avait donc de grandes chances de me plaire et ce fut le cas car aussi bien l’histoire tricotée par Hubert Ben Kemoun, pleine de poésie, et les illustrations de Mayalen Goust toutes en délicatesse, tout m’a plu dans ce très bel album.

Hubert Ben Kemoun revisite avec brio les personnages d’Arlequin et de Colombine pour leur donner de nouvelles personnalités, toutes en retenues. La ville de Venise est elle aussi revisitée par Mayalen Goust qui lui donne des allures andalouses et qui fait ici un travail remarquable sur les couleurs, ses dessins sont d’une finesse exceptionnelle.

Je ne peux que vous conseiller ce merveilleux album, tout en finesse et en subtilité, un gros coup de cœur ! A mettre entre toutes les mains dès 8 ans.

heart_5

Publicités

10 réflexions sur “Arlequin ou les oreilles de Venise – Hubert Ben Kemoun & Mayalen Goust

  1. Claire dit :

    Bianca, cela me fait vraiment plaisir de voir que cet album a été un coup de cœur pour toi. Comme il l’avait été pour moi! Quelle belle histoire et quelle manière intéressante de revisiter les personnages d’Arlequin et de Colombine dans cette Venise aux allures un peu andalouses.
    Très beau billet en tout cas qui j’espère donnera envie à d’autres de découvrir cet ouvrage.

  2. belette2911 dit :

    Malgré ton coup de coeur, je ne vais pas le noter, non pas que ça ne m’intéresse pas, loin de là, mais bon, faut que je serre la ceinture de ma PAL et puisque mes journées sont bloquées sur 24h et que je fais des tas de trucs… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s