La délicatesse – David Foenkinos

« François pensa : si elle commande un déca, je me lève et je m’en vais. C’est la boisson la moins conviviale qui soit. Un thé, ce n’est guère mieux. On sent qu’on va passer des dimanches après-midi à regarder la télévision. Ou pire : chez les beaux-parents. Finalement, il se dit qu’un jus ça serait bien. Oui, un jus, c’est sympathique. C’est convivial et pas trop agressif. On sent la fille douce et équilibrée. Mais quel jus ? Mieux vaut esquiver les grands classiques : évitons la pomme ou l’orange, trop vu. Il faut être un tout petit peu original, sans être toutefois excentrique. La papaye ou la goyave, ça fait peur. Le jus d’abricot, ça serait parfait. Si elle choisit ça, je l’épouse… – Je vais prendre un jus… Un jus d’abricot, je crois, répondit Nathalie. Il la regarda comme si elle était une effraction de la réalité. »

la-délicatesse-david-foenkinosauteur-editeur-pages

Nathalie est une jeune femme discrète, employée dans une société suédoise. Elle peine à rebondir après le décès accidentel de son mari François mais peut compter sur le soutien de Charles, son patron, qui est totalement fou d’elle. Un sentiment amoureux auquel elle ne répond pas, elle n’a de toute façon plus goût à rien et se jette à corps perdu dans son travail, multipliant les heures de présence au bureau et ramenant ses dossiers chez elle, histoire d’occuper son week-end.

Nathalie n’a plus droit au bonheur et à la joie, c’est tout du moins ce qu’elle pense, jusqu’à ce que Markus, le seul suédois de la boite, réveille tout doucement la vie en elle.

Le grand battage autour du dernier livre de David Foenkinos, Charlotte, m’a donné envie de découvrir sa plume, et comme la vie est parfois bien faite, j’avais justement dans ma PAL La délicatesse qui attendait sagement son tour.

L’histoire de cette veuve et de cet homme laid et brute de décoffrage m’a immédiatement rappelé Le mec de la tombe d’à côté de Katarina Mazetti, un roman suédois qui m’avait particulièrement ennuyé. Bien que le sujet soit sensiblement le même, le traitement de Foenkinos est tout autre, l’histoire est feutrée, racontée sur la pointe des pieds et avec une bonne dose d’humour.

Le texte et les chapitres sont courts, écrits dans un style fluide qui se lit très bien mais empli de métaphores qui ne sont pas toutes justes et parfois too much mais qui ont souvent le mérite d’être drôles, et entrecoupé d’intermèdes (recettes de cuisine, titres de tableau, discographie de John Lennon et j’en passe) qui pour moi n’apportent absolument rien au récit mais tiennent davantage du remplissage.

L’histoire est cependant tendre et réconfortante. Cette femme qui peu à peu guérit de ses peines, reprend goût aux plaisirs et s’autorise enfin à vivre fait du bien.

L’intérêt du roman tient aussi grâce aux personnages bien développés, l’héroïne gagne en épaisseur tout au long du récit et Markus, un vrai ovni, est totalement attendrissant.

Certes c’est loin d’être un chef d’œuvre et j’ai du mal à comprendre comment il a pu remporter dix prix, mais c’est un roman délicat et simple, agréable à lire et ce n’est déjà pas si mal même si je ne garderai sans doute pas un grand souvenir de cette délicatesse.

heart_3Lu dans le cadre du challenge A tous prix (Prix Orange du livre 2010) :

logo-challenge-c3a0-tous-prix

Et du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

pal-orsec-20141

Advertisements

63 réflexions sur “La délicatesse – David Foenkinos

  1. labiblidonee dit :

    Pour l’instant je n’ai jamais osé franchir le pas de lire cet auteur parce que, au-delà (ou à cause ?) du tapage médiatique qu’il suscite, j’ai l’impression que c’est un style que je n’aimerait pas, trop mielleux ou je ne sais pas. Mais je me trompe peut-être, le seul moyen de le savoir serait d’essayer et je ne suis pas encore prête, comme dirait la gamine Oréo !

  2. amosme dit :

    J’en garde un excellent souvenir. Et j’Adore le passage que tu as mis en exergue. C’est un livre tout en douceur même si je te l’accorde, l’histoire ne casse pas trois briques.

  3. Charlotte dit :

    Je l’ai lu il y a un ou deux ans, et comme tu dis, je n’en garde pas vraiment beaucoup de souvenirs si ce n’est que j’avais passé un bon moment avec ce petit livre. Mais de là à retracer l’histoire, non.

  4. Charlotte dit :

    Je suis d’accord avec toi, c’est loin d’être un chef-d’oeuvre, et pourtant j’ai beaucoup aimé ce livre. J’ai trouvé que c’était un très bon « livre léger », agréable, doux, pas bête et sans prétention, et c’est tout ce que j’en attendais ! Ta chronique lui rend bien justice à mon sens.
    Par contre ça me fait un peu peur, j’ai Le Mec de la tombe d’à côté dans ma pal ahahah…

  5. frenchbooklover dit :

    Je ne savais pas du tout que ce roman avait obtenu tant de prix. Pour moi, c’est un ouvrage doudou, de ceux qui ont certes des défauts mais qui font du bien…Et quel homme ce Markus!
    Tu as vu le film? Je te le conseille, je l’ai trouvé très réussi. François Damiens est juste parfait. Et Audrey Tautou correspond bien à l’image que je me faisais de Nathalie.

  6. Fauvette dit :

    Je trouve toutes ces critiques un peu sévères. Foenkinos « fait du bien » avec sa gentillesse…délicate !! J’ai un peu moins aimé « Je vais mieux » , mais je persiste et signe : je vais lire « Charlotte » !!

    • Bianca dit :

      J’espère que la mienne ne l’est pas trop car j’ai bien aimé et comme je le précise c’est un livre qui fait du bien, après il n’est pas exceptionnel non plus mais il m’a donné envie de lire Charlotte

  7. marinesbooks dit :

    Je n’ai pas apprécié ce livre, j’ai essayé de le lire un jour à la bibliothèque mais je me suis arrêtée au bout d’à peine quelques pages, le style d’écriture m’a vite énervée.

  8. enviedlyre dit :

    Moi, j’ai beaucoup aimé et il me reste, l’écriture et toute en delicatesse comme le personnage et la situation. Avez-vous vue le film? Je l’ai beaucoup aimé aussi.

  9. accalia dit :

    Je n’ai pas vraiment aimé ce roman…je l’ai trouvé assez plat et je me suis dit qu’il ferait par contre un bon film!^^ Et en effet, quelques mois plus tard, j’ai vu le film et j’ai nettement préféré!

  10. valmleslivres dit :

    Je pense que c’est parce que c’est le premier de l’auteur que j’ai lu que je l’ai tant aimé. Tout le reste m’a déçue.

  11. Gwen dit :

    Je me suis posée la même question, à savoir pourquoi il a été si adulé et récompensé?? Je l’ai lu il y a un moment et franchement, il ne m’a pas marquée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s