L’énigme des tableaux fantômes – Christos

Monsieur Voltaire est un chien détective célèbre. C’est donc naturellement à ses services que Lord Sachat MacGouttière fait appel pour résoudre une affaire bien étrange : son illustre manoir est hanté par des fantômes qui semblent victimes d’un mauvais sort. Notre fin limier, Voltaire, n’aime guère les chats mais le salaire (un gros paquet de croquettes) est honnête et l’affaire aiguillonne sa curiosité. Bientôt, il ne tarde pas à faire la connaissance de son premier fantôme. Tour à tour, tous les esprits du manoir vont présenter à notre détective leur version des faits…

l-enigme-des-tableaux-fantomes-christos-amelie-callotauteur-editeur-pages

Voltaire est un chien détective très célèbre en ce début du 20è siècle. Comme son illustre homonyme, le philosophe français, François Arouet dit Voltaire, il porte perruque et habit du siècle des Lumières.

Lorsque nous faisons sa connaissance, notre cabot vient d’accepter une nouvelle enquête. Lord Sachat MacGouttière lui demande de chasser les fantômes de son manoir, rendu inhabitable par ces hôtes spectraux qui sont loin d’être les bienvenus, depuis cinquante ans. Voltaire, qui pourtant n’aime pas les chats, a accepté la mission, alléché par la promesse d’un sac rempli de croquettes, comme on le comprend !

Le voilà donc rendu au manoir, il va alors faire la connaissance du lord Fergus MacGouttière et de son épouse Ailein, du chien pirate Dimitri, de Moira MacGouttière, d’Irina de Transylvania et de Cinead MacCats.

Tous hantent les lieux depuis leur décès suite à la malédiction prononcée par Irina, accusée à tort d’avoir volé la carte au trésor de Dimitri le basset artésien pirate. Si Voltaire veut mener à bien sa mission et ainsi être dument rétribué, il devra découvrir le voleur à l’aide des seuls indices à sa disposition : les portraits des défunts qui ornent les murs du manoir.

Lorsque j’ai vu ce petit roman à l’occasion de la masse critique Babelio spéciale jeunesse, je n’ai pas pu y résister ! Des fantômes et un chien prénommé Voltaire, voilà ce qui m’a alléché d’emblée et je peux vous dire que j’ai passé un excellent moment avec ce chien détective et ces chats fantômes.

Premier tome d’une série qui en comporte pour le moment deux, le second opus, Le chat à neuf queues vient tout juste de sortir, ce titre m’était totalement inconnu et passe apparemment inaperçu sur la blogosphère alors j’espère que mon billet va éveiller votre curiosité car voilà un charmant petit roman à mettre dans les mains des enfants à partir de 10 ans.

Christos signe une intrigue teintée de surnaturel réussie, suffisamment bien ficelée pour ménager le suspens pendant plusieurs dizaines de pages, pleine d’humour et de dérision et surtout très bien écrite. On ne prend pas les enfants pour des zosos et on leur offre une sympathique histoire policière qui tient la route, c’est à souligner !

Enfin mention très bien à l’illustratrice Amélie Callot qui fait ici un formidable travail autour de la couleur qui plaira à coup sûr aux enfants et que j’ai adoré.

Merci à Babelio et à Alice Editions pour cette lecture surnaturelle, je suis totalement sous le charme de Voltaire !

heart_5

Lu dans le cadre du challenge British mysteries  :

2168108069.2

Publicités

18 réflexions sur “L’énigme des tableaux fantômes – Christos

  1. frenchbooklover dit :

    Ce roman a l’air vraiment très sympa! Tu as fait un très bon choix. Je note la référence et je le suggérerai à ma collègue pour les futures commandes de roman jeunesse.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s