Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps – Rupert Kingfisher

Il existe à Paris un café aux stores rayés de vert et d’or. Sur le bar trône un percolateur argenté. Lorsqu’on y introduit des ingrédients spéciaux et parfumés, il en sort un petit café noir qui transporte celui qui le boit dans l’espace et le temps. Et si Madeleine, madame Pamplemousse et Camembert ont recours à cette invention géniale, ce n’est pas pour faire un paisible voyage dans le temps mais pour aller chercher dans le passé de quoi sauver le monde de la mélancolie.

madame-pamplemousse-et-le-cafe-a-remonter-le-tempsauteur-editeur-pages

Suite directe du premier volume Madame Pamplemousse et ses Fabuleux Délices, on retrouve dans ce second opus Madeleine, désormais adoptée par Monsieur et Madame Cornichon qui ont repris le restaurant Le cochon hurleur pour en faire un restaurant cosy et délicieux, L’escargot affamé.

Le récit s’ouvre sur la découverte d’un établissement montmartrois, Le café du temps perdu, tenu par monsieur Moutarde, un très bon ami de madame Pamplemousse. On y trouve des boissons inédites, toutes droit venues du passé : le sirop des Sirènes, la limonade du Diable rouge ou encore la liqueur Fée verte.

Génial inventeur, monsieur Moutarde a mis au point un percolateur à remonter le temps, le Générateur Papillaire de Déjà-vu Spatiotemporel, qui délivre un breuvage ressemblant au café noir et qui a le pouvoir de transporter celui qui le boit dans l’espace et le temps !

Une invention qui tombe à pic pour Madeleine que le gouvernement, en la personne de mademoiselle Fondue, veut enfermer dans un centre de détention pour mineur jusqu’à sa majorité car elle refuse de participer aux émissions de télévision auxquelles elle est conviée.

Et pour couronner le tout, le nouveau président de la république, véritable despote en puissance, veut reconvertir les musées de la capitale en centres commerciaux et fermer les restaurants qui refusent d’intégrer les grandes chaines de restauration !

Pour éviter ces drames, nos héros vont devoir rencontrer un T-rex, le monstre du LochNess et le Sphynx pour permettre à madame Pamplemousse de concocter une recette qui ramènera la joie de vivre dans Paris et les sauvera d’un désastre certain.

Dans ce second opus, nous avons le plaisir de retrouver la petite Madeleine, en fort mauvaise posture et qui va être bien malmenée par le gouvernement et par les voyages dans le temps, le chat Camembert, plus pirate que jamais et madame Pamplemousse, qui confirme ici l’étendue de ses pouvoirs magiques.

Une suite tout à fait au niveau du premier tome de la trilogie et qui ravira les enfants en quête de magie et d’aventure, deux éléments nettement plus présents cette fois-ci.

Madame Pamplemousse n’est pas aussi drôle et déjantée que 43 rue du Vieux-Cimetière mais elle est tout de même plaisante à lire !

heart_3

Publicités

3 réflexions sur “Madame Pamplemousse et le café à remonter le temps – Rupert Kingfisher

  1. Gloewen dit :

    On verra si je lis ou pas (déjà en commençant par le premier).
    J’ai acheter « 43 rue du Vieux-Cimetière » mais je n’avais pas remarqué que c’était une saga!!!!! Du coup, je me retrouve avec le livre 5… youpi! Plus qu’à me trouver au moins le premier pour savoir si je vais aimer!
    Merci pour ta chronique!
    A bientôt!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s