L’arche de Noël et autres contes – Romain Sardou

Londres, hiver 1858. Amory, un garçon de huit ans, porte des seaux d’eau à travers les rues glacées. Pour survivre, l’orphelin doit assurer l’entretien des abreuvoirs dans un quartier élégant de la capitale. Le soir, Amory se réfugie dans les combles d’un Club très select. Là, il a chaud, il se sent en sécurité, il peut sommeiller en écoutant les conversations des lords et des baronnets… Un jour pourtant, des éclats de voix le réveillent. Intrigué, l’enfant observe la scène: un brave homme, brandissant un grimoire auquel il semble attacher le plus grand prix, subit les invectives des notables déchaînés. Le sujet : les fées, les lutins, tous les êtres magiques, et leur subite disparition, mille ans plus tôt…

l-arche-de-noel-romain-sardouauteur-editeur-pagesAprès ma petite déception suite à ma lecture d’Au pied du sapin, je me suis rabattue sur une valeur sûre en matière de magie de Noël : L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou qui n’aura pas eu le temps de croupir dans ma PAL. J’avais découvert et beaucoup aimé il y a deux ans déjà Une seconde avant Noël et Sauver Noël qui mettaient en scène Harold Gui, le fameux père Noël.

Ce troisième livre consacré à Noël n’est certes fois-ci pas un roman mais un recueil de contes dont le premier, le plus long, s’intitule L’arche de Noël.

Dans L’arche de Noël, le jeune Amory croise le chemin d’Eliot Doe, célèbre conteur pour enfants découvert dans Une seconde avant Noël qui vient raconter à une assemblée de scientifiques incrédules réunit au Pougheepsie Club l’histoire des êtres féériques qui peuplaient autrefois la terre.

Suivent ensuite Les petites espérances de Duane Reilly, où l’on découvre les mésaventures d’un petit Irlandais qui voit en tout le bon côté des choses.

Noël à Coldbath Fields, où un certain Barnabas Witham, victime d’une erreur judiciaire, apprend que le hasard porte parfois une barbe blanche et une houppelande rouge. Une histoire drôle qu’aurait pu écrire le génial Alphonse Allais.

Enfin, La Fessée du père Noël, nous révèle l’histoire du Père Fouettard et nous apprend que Saint Nicolas a pris sa retraite depuis que le bonhomme Noël gâte les petits enfants.

Si toutes les histoires sont différentes, elles ont toutefois comme fil conducteur un rappel à Harold Gui et à la naissance du Père Noël.

Romain Sardou encre ses histoires dans un contexte anglo-saxon du milieu du 19è qui n’est pas sans rappeler les contes et romans de Dickens puisqu’ils ont pour personnages des enfants pauvres et orphelins, livrés à eux-mêmes.

Des contes emplis de merveilleux, tour à tour émouvants ou humoristiques, bien servis par une plume fluide et agréable et un auteur passionné par son sujet et qui nous fait partager son enthousiasme pour la féérie et la magie de Noël.

Si vous ne connaissez pas les livres de Romain Sardou autour de Noël, il faut absolument y remédier !

heart_4

Lu dans le cadre du Plan Orsec 2014 pour PAL en danger :

pal-orsec-20141

Publicités

16 réflexions sur “L’arche de Noël et autres contes – Romain Sardou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s