Madame le lapin blanc Gilles Bachelet

Pourquoi le Lapin Blanc d’Alice au Pays des Merveilles est-il toujours en retard ? Que fait-il en dehors de ses heures de service au palais de la Reine de Coeur ? Est-il marié ? A-t-il des enfants ? À travers le journal de Madame le Lapin Blanc, son épouse, vous allez pénétrer dans l’intimité de sa petite famille, faire connaissance avec sa progéniture et découvrir la face cachée d’un pays où l’on ne trouve pas que des merveilles…

madame-le-lapin-blanc-gilles-bacheletauteur-editeur-pages

Tout le monde connaît le Lapin Blanc d’Alice au Pays des Merveilles, courant après le temps et perpétuellement en retard, mais on ne sait au fond rien de lui. Pourquoi est-il toujours en retard ? Que fait-il en dehors de ses heures de service au palais de la Reine de Coeur ? Est-il marié ? A-t-il des enfants ?

Gilles Bachelet décide de répondre à ses questions laissées en suspens depuis une centaine d’années à travers le journal intime de son épouse, Madame le Lapin Blanc, mère au foyer débordée par sa nombreuse progéniture et ses multiples tâches.

C’est une fois de plus chez ma copinaute Syl que j’ai découvert ce très joli album, bourré d’humour et empli de l’univers merveilleux et loufoque imaginé par Lewis Carrol.

Madame le lapin blanc a bien du mérite et forte affaire à la tête de sa famille nombreuse. Entre sa fille aînée Béatrix qui s’est mise en tête de devenir top modèle et qui ne veut même plus manger de carottes, ses jumeaux Gilbert et George complices en tout (surtout en bêtises), Betty qui n’aime pas trop l’école, Eliot très curieux et la petite dernière Betty qui passe son temps à pleurer, notre héroïne est bien débordée, d’autant qu’elle ne peut pas compter sur son lapin de mari, toujours en retard et surtout jamais là pour l’aider !

Gilles Bachelet que je découvre ici a eu la bonne idée de nous replonger dans le monde d’Alice en reprenant les personnages emblématiques comme le lapin blanc, le chat du Cheschire, Alice bien sûr mais aussi tous les personnages (sauf la reine et son mari) qui peuplent le conte et surtout le dessin animé, car ces dessins semblent tout droits sortis du long métrage réalisé par Disney en 1951 et que j’ai vu un bon nombre de fois !

J’ai été séduite par le graphisme et les dessins qui contiennent une foule de détails mais aussi par le sujet même de l’album : la place de la maman au sein de la famille, une maman qui n’est pas censée être la bonne à tout faire de ses enfants et de son mari. Un message que je ne cesse de répéter à mes garçons d’ailleurs et cet album a le mérite d’enfoncer le clou !

Madame le lapin blanc est donc à mettre entre toutes les mains, celles des petits et grands, tout le monde trouvera son compte dans cette histoire de maman débordée qui aimerait bien que de temps en temps que quelqu’un prenne le relais pour qu’elle puisse aussi penser un peu à elle, si c’est pas trop demandé bien sûr…

Un album, vous avez bien compris, qui résonne pas mal en moi !

heart_4Lu dans le cadre du challenge A tous prix (Pépite de l’Album 2012 du Salon du Livre et de la Presse jeunesse de Montreuil)  :

logo-challenge-c3a0-tous-prix

Publicités

19 réflexions sur “Madame le lapin blanc Gilles Bachelet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s