Le samedi, c’est bibli ! #43

Ma dernière virée à la médiathèque datait d’il y a trois semaines, la moisson avait tellement été riche que j’ai préféré attendre d’avoir lu plusieurs de ces emprunts avant de remettre les pieds dans ce temple de la perdition qu’est pour moi la médiathèque !

Et je suis repartie le caddie chargé de livres (oui un caddie, pas de supermarché hein je n’en suis pas encore là) pour moi et les garçons, des fois qu’il y aurait la guerre, on est parés…

ces-belles-inconnues-de-la-revolution-juliette-benzoni

Ces belles inconnues de la révolution de Juliette Benzoni. Une fois n’est pas coutume, j’ai choisi un livre historique qui n’est pas un roman mais il est signé d’une romancière que je n’ai jamais lu, Juliette Benzoni qui d’après ce que j’ai compris écrit des romances historiques.

Sujet : Reine des merveilleuses, du théâtre ou de la galanterie, maîtresse d’un prince, avocate par passion, femme sacrifiée, aventurière prête à aller en prison par amour… toutes les belles inconnues réunies par Juliette Benzoni ont vécu la période de la Révolution française entre drames et passions. L’auteur propose vingt portraits de femmes au destin hors du commun parmi lesquelles Mme Tallien, l’amie de Joséphine, Mme de Genlis,  » gouverneur  » d’un roi, Mme Roland et ses amoureux, lady Eliott, la belle Pamela, Gabrielle et Louise, les deux amours de Danton, la passionnée Sophie de Monnier, Emilie Chalgrin et le peintre David…

 joyland-stephen-king

Joyland de Stephen King. Incroyable mais vrai sans doute pour beaucoup d’entre vous mais c’est mon premier Stephen King. Je n’aime ni les livres ni les films d’horreur, du coup j’ai toujours évité soigneusement l’auteur mais comme celui-ci a l’air soft, j’ai décidé de donner sa chance à l’auteur.

Sujet : Les clowns vous ont toujours fait peur ? L’atmosphère des fêtes foraines vous angoisse ? Alors, un petit conseil : ne vous aventurez pas sur une grande roue un soir d’orage…

Comme vous le savez déjà, la classe de mon Sami-Chameau participe cette année au prix des Incorruptibles et j’ai décidé de l’accompagner dans ses lectures mais aussi dans celle des autres catégories de classe, les trois emprunts suivants ont donc été sélectionnés pour ce joli prix :

la-tete-dans-les-choux-gaia-guasti

La tête dans les choux de Gaia Guasti (Incorruptibles 5è/4è). Celui-ci est reparti en tête de liste après le billet de ma copinaute Claire qui m’a convaincue de le lire, le sujet est intéressant en tout cas.

Sujet : Ah le retour à la terre ! Le charme de la campagne, de la pâte de coings maison, les délices des bains dans la rivière glacée, voilà ce que les parents de Margotte ont décidé de vivre en s’installant dans un hameau de dix-sept habitants, en Ardèche. Et si Clairette du haut de ses quatre ans se révèle une vraie sauvageonne, l’enthousiasme de sa grande sœur Margotte est un tantinet plus mesuré. Pourtant, très vite, elle va comprendre que même dans un village perdu, il reste des mystères à élucider.

 kiki-et-rosalie-ronan-badel

Kiki et Rosalie de Ronan Badel (Incorruptibles CE2/CM1). C’est la catégorie de mon Sami-Chameau, c’était donc un peu une lecture obligée mais lorsque je vois la couverture, je fonds déjà !

Sujet : Comme Rosalie s’ennuie toute seule dans son appartement, son fils lui offre un petit chiot au large sourire. Coup de foudre ! Rosalie aime Kiki et Kiki aime Rosalie. Ensemble, ils rigolent du matin au soir. Ça rigole même tellement que certains voisins commencent à se plaindre…

 le-mystere-de-la-chambre-noire-serge-rubin

Le mystère de la chambre noire de Serge Rubin (Incorruptibles CM2/6è). Celui-ci, je le guettais avec une certaine impatience, j’adore l’époque où se déroule le roman et j’ai hâte de le lire.

Sujet : L’arrivée d’un camion Peugeot jaune fonçant à plus de 20 km à l’heure ne passe pas inaperçue dans ma rue. De la grille du jardin, je peux voir d’étranges appareils à manivelle, soigneusement rangés dans des caisses en bois, et un chapiteau. C’est certainement le véhicule d’un forain. De grandes lettres rouges peintes sur le capot forment le mystérieux mot cinématographe À l’avant du camion, qui est abrité mais pas fermé, se tiennent fièrement deux adultes et un jeune garçon. Ce dernier a la même tignasse que le chauffeur et la même allure canaille.

En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de très belles lectures ! En ce qui me concerne, à l’heure où vous lirez ces lignes, je serai sur la plage, à profiter du beau soleil qui est enfin là…

Publicités

18 réflexions sur “Le samedi, c’est bibli ! #43

    • Bianca dit :

      J’ai la chance d’habiter en bord de mer et dès qu’il fait beau, on essaie d’en profiter au maximum ! J’espère que tu as passé un bon week-end 😉

  1. LadyMina dit :

    J’ai lu plusieurs romans de Juliette Benzoni et j’ai presque toujours aimé 🙂 Par contre je n’ai pas encore lu autre chose d’elle…

  2. Ariane dit :

    Quand on a la chance d’habiter près de la mer il faut en profiter autant que possible. Pas le temps d’y aller pour nous ce week-end malheureusement.
    Par contre Stephen King n’écrit pas que des histoires d’horreur. Il a commencé avec ce style c’est vrai mais s’en démarque pas mal ces dernières années bien que le fantastique reste souvent présent (même de façon très soft comme dans La ligne verte).

    • Bianca dit :

      C’est exactement ça Ariane, on en profite dès qu’on peut ! Moi j’avais l’image de Stephen King n’écrivant que des romans d’horreur, je ne savais pas qu’il s’était diversifié ces derniers temps avant de tomber sur celui-ci

  3. alie784 dit :

    Je n’ai pas ce juliette benzoni dans ma biblio mais je ne rate aucun romans de la série Aldo Morosini, que je classerai dans la catégorie des romans-policiers historiques. J’ai passé des très bon moments de lecture avec elle, je t’en souhaite autant pour ce livre.

  4. frenchbooklover dit :

    De beaux emprunts! Je suis curieuse d’avoir ton avis sur la tête dans les choux (j’ai beaucoup aimé le début mais j’ai été moins convaincue par la fin. Néanmoins, j’ai passé un vrai bon moment)
    Quant aux deux autres ouvrages du Prix des Incos, je les ai découverts aussi…mais je t’en dirai pas plus.
    Je n’ai jamais lu encore de Juliette Benzoni. Mais le sujet a l’air très intéressant et c’est une période que je trouve très intéressante.
    Bonne lecture à toi!
    Bizzz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s