La tête dans les choux – Gaïa Guasti

Quelle belle aventure que l’installation dans un hameau ardéchois pour cette famille de Parisiens. Mais il y a tout apprendre de la nature et des habitants. Margotte observe avec humour sa nouvelle vie.

la-tete-dans-les-choux-gaia-guasti

auteur-editeur-pagesMargotte est une adolescente parisienne de 13 ans, heureuse dans sa ville et dans sa famille. Taiseuse, elle écoute sa mère râler à longueur de journée, s’émerveille devant la beauté de Clairette, sa petite sœur de quatre ans et admire son père caméraman.

Elle apprend un soir qu’elle et sa famille vont quitter la capitale pour aller s’installer dans un hameau perdu au beau milieu de l’Ardèche. Cette décision prise par sa mère en quête d’une nouvelle vie, simpose à toute sa famille.

Le père devra désormais se contenter de faire pousser des légumes, Clairette fera l’école buissonnière jusqu’à son entrée au CP et Margotte devra faire une heure de car chaque matin et chaque soir pour rejoindre le collège le plus proche, alors qu’elle a le mal des transports !

Margotte n’est donc pas en joie à l’idée de quitter sa vie citadine pour la campagne mais arrivée dans le petit village, alors que son père et Clairette dépriment, Margotte, elle, tente de trouver sa nouvelle place dans ce coin perdu, entourée seulement de 17 voisins. Le beau Théo et ses dreadlocks blondes ne sont pas pour rien dans ce nouvel état d’esprit…

Vous avez du le remarquer mais en ce moment je me concentre sur le prix des Incorruptibles, et cette fois-ci c’est dans la sélection 5é/4è que s’est porté mon choix et j’ai opté pour La tête dans les choux de Giaia Guasti.

Je n’avais au départ pas forcément l’intention de le lire mais ma copinaute Claire me l’ayant recommandé, je n’ai pas fait l’impasse et s’il ne me laissera pas un souvenir impérissable, notamment à cause du dernier quart du roman nettement plus faible que le reste du récit, j’ai passé un sympathique moment en sa compagnie.

Margotte, est une héroïne intelligente et discrète qui subit au départ ce déménagement. Pleine d’humour sur son quotidien et notamment ses trajets en car où son l’œil de Chérif, le conducteur, elle vomit consciencieusement matin et soir ce qu’elle a dans l’estomac.

Gaia Guasti nous brosse le portrait réaliste et sans fioriture d’un monde rural en voix d’extinction avec les autochtones qui parle occitan d’un côté, et les néo ruraux de l’autre, sans tomber dans la dérision ou la caricature.

L’histoire est très simple : celle d’une ado et de sa famille, des néo ruraux en quête d’un eldorado. La mère, décisionnaire dans ce changement de vie, se jette pleine d’enthousiasme dans la fabrication de compost et de pâtes de coing, l’ado qui a du mal à s’intégrer, la petite qui perd tous ses repères et à qui l’on ôte toute possibilité de socialisation avec des enfants de son âge et le père qui déprime d’avoir du abandonner sa caméra pour vaquer à longueur de journée dans un potager.

Les premiers mois sont forcément difficiles, il y a des déconvenues pour chacun d’entre eux, Margotte se sent plus seule que jamais, et pour tous il est difficile de se faire accepter dans un petit cercle déjà bien fermé mais un événement va faire que tout le hameau va s’entraider et que tout finit pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Un petit roman sympathique sur le changement de vie et le retour à la terre qui intéressera les jeunes citadins à partir de 12 ans.

heart_3

Publicités

16 réflexions sur “La tête dans les choux – Gaïa Guasti

  1. frenchbooklover dit :

    Comme toi, j’ai passé un très chouette moment avec ce roman. Mais comme je te l’avais dit, j’ai été déçue par le dernier quart. Dommage!

  2. accalia dit :

    J’avais bien aimé ce petit roman, qui l’air de rien m’a fait passer un bon moment de lecture! Je l’avais d’ailleurs mis en coup de cœur dans ma bibliothèque!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s