La robe rouge de Nonna – Michel Piquemal & Justine Brah

Enfant, Nonna vivait en Italie. Son père, ouvrier communiste et athée, veut croire en une société plus équitable et chante souvent des chants révolutionnaires. Quand Mussolini arrive au pouvoir, en 1922, la famille devient la cible des chemises noires.

la-robe-rouge-de-nonna-piquemal-brahauteur-editeur-pages« Nonna ! Pourquoi tu chantes toujours en italien ? » demande une petite fille à sa grand-mère. Nonna est une macaroni comme on disait alors des italiens émigrés en France entre les deux guerres.

Nonna raconte alors à sa petite fille l’histoire de sa famille et pourquoi elle et les siens ont du fuir l’Italie de Mussolini en 1922.

Le père de Nonna est alors un ouvrier communiste athée, deux gros défauts aux yeux des chemises rouges et des prêtres qui font alors la loi en Italie.

Il commence par perdre son emploi, la vie devient extrêmement difficile pour Nonna et sa famille mais ils tiennent bon jusqu’au jour où les fascistes s’en prennent à Nonna, obligeant la famille à l’exil.

L’histoire racontée par Michel Piquemal dans La robe rouge de Nonna et sublimement mise en couleur par Judith Brah, est une histoire vraie, celle de la grand-mère d’Isabelle Chatellard, une illustratrice d’origine lyonnaise qui l’avait racontée à Michel Piquemal qui nous la narre à son tour.

Un très bel album sélectionné pour le prix des Incorruptibles sélection CM2/6è qui enseignera à ses jeunes lecteurs la difficulté de vivre dans un état totalitaire, en l’occurrence ici l’Italie fasciste qui subit le joug de Benito Mussolini, un journaliste devenu dictateur, qui de 1922 à 1945 va faire régner la terreur dans la péninsule grâce à ses chemises noires, que vont combattre les rouges communistes.

Un livre intelligent et de toute beauté qui met en lumière cette période sombre de l’histoire du 20è siècle et qui permet à tous les enfants de prendre conscience de ce que fut l’Italie des années 20 et 30.

Au temps où l’Église alliée à un chef d’État fasciste a réprimé, humilié, persécuté les Italiens qui résistaient à son régime, obligeant bon nombre de ses opposants à l’exil en France ou en Amérique car ils n’y trouvaient plus de quoi manger, travailler et vivre tout simplement.

Un album plein de poésie, parsemé de chansons italiennes et de couleurs à mettre entre toutes les mains dès 8 ans.

heart_4

Publicités

7 réflexions sur “La robe rouge de Nonna – Michel Piquemal & Justine Brah

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s