Rose et l’automate de l’Opéra – François Roca & Fred Bernard

Rose est élève danseuse dans un opéra. Le jour où elle trouve dans une malle du grenier un automate démonté, commence une belle histoire de patience, de volonté et d’amitié. Et quand Hermès l’automate-danseur, unique et perfectionné, est enfin remonté, le plaisir de danser couronne tous les efforts…

rose-et-l-automate-de-l-opera-fred-bernard-francois-rocaauteur-editeur-pages

Rose est une jeune danseuse de l’Opéra de Paris. Un jour, elle trouve dans une malle du grenier un pantin démonté.

Monsieur Maréchal, le vieux machiniste, va remonter l’automate danseur. Le pantin prénommé Hermès a connu son heure de gloire et dansé des ballets sur les scènes du monde entier, acclamé telle une star.

Le pantin ainsi réparé va retrouver son lustre d’antan et gagner une partenaire, Rose qui va convaincre le directeur de l’Opéra, de permettre à Hermès de danser à nouveau.

Fred Bernard nous propose ici l’histoire d’une renaissance, très poétique, contée par le pantin lui-même qui s’adresse directement à Rose, un procédé narratif pas si commun en littérature jeunesse et que j’ai trouvé très intéressant.

Une belle histoire donc bien servie par les superbes planches de François Roca qui nous entraînent parmi les vestiaires, les greniers et les salles de danse pour une visite enchantée de l’opéra rendu célèbre par les tableaux d’Edgar Degas.

Ses illustrations, tout en jeux de lumières, restituent les gestes et les postures des danseuses ainsi que l’ambiance mystérieuse et feutrée de ce lieu magique, entièrement dévolu à la danse et au ballet, qu’est l’Opéra Garnier.

Un album à mettre entre les mains des petites filles passionnées de danse, dès 8 ans, elles adoreront ce très bel album.

heart_4

Publicités

8 réflexions sur “Rose et l’automate de l’Opéra – François Roca & Fred Bernard

  1. frenchbooklover dit :

    Un très bel album que j’aime vraiment beaucoup. Je ne sais pas si tu as lu d’autres oeuvres de ce duo mais je te recommande notamment l’Indien de la Tour Eiffel et Jesus Betz qui m’avaient marquée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s