Charles à l’école des dragons – Alex Cousseau & Philippe-Henri Turin

A l’école des dragons, on apprend à voler et à cracher du feu. Sauf quand on s’appelle Charles et qu’on préfère écrire des poésies.

charles-a-l-ecole-des-dragons-alex-cousseauauteur-editeur-pages

Charles fait la merveille de ses parents depuis qu‘il est né au sommet d’une montagne le 9 avril 1821. Ses bienheureux géniteurs pensent qu’il est le plus beau dragonnet du monde mais lorsque Charles entre à l’école à l’âge de trois ans afin d’apprendre à cracher du feu et à voler, il se rend compte qu’il est bien différent de ses camarades.

Doté d’un corps maigrichon, de gigantesques ailes et de grands pieds, il est la risée de l’école d’autant plus que Charles ne brûle pas ses cahiers mais préfère écrire des vers et qu’il opte pour la marche plutôt que pour le vol.

C’est une fois de plus chez ma copinaute Syl que j’ai découvert cet album aux dimensions impressionnantes, difficile en effet de le caser dans une bibliothèque et carrément impossible dans un sac !

Nous avons donc lu cette histoire mignonne et touchante avec les garçons à la veillée. L’album nous a plu dans l’ensemble même si mes fils restent pour l’instant de marbre face à toute forme de poésie.

Les dragons et les paysages dessinés sont très réussis, les couleurs chatoyantes, mais certaines planches sont un peu trop chargées à notre goût, comme quoi nous sommes parfois un peu difficiles !

Comme pour Sentimento, nous avons été sensibles au message de tolérance livré par l’album et peinés de voir Charles subir les quolibets et les moqueries, ça a rappelé aux garçons les mauvais côtés de la cour de récréation dont ils souffrent aussi parfois.

Charles à l’école des dragons rappelle combien il est difficile pour chacun de trouver sa place dans la communauté, surtout lorsque l’on ne rentre pas dans les normes, un sujet qui concerne tous les enfants et leurs parents.

Un album à mettre entre toutes les mains dès le CP !

heart_3

Publicités

19 réflexions sur “Charles à l’école des dragons – Alex Cousseau & Philippe-Henri Turin

  1. Alexandra dit :

    La couverture laisse présager de magnifiques illustrations et l’histoire a l’air tellement mignonnes ! Merci d’avoir partagé cette bande dessinée 🙂

  2. Ô hasard des mots dit :

    Outre l’histoire qui a l’air touchante, les illustrations ont vraiment l’air très belles, très lumineuses. Et puis… J’aime beaucoup les histoires de dragons ! 🙂 Merci pour le partage !

  3. frenchbooklover dit :

    J’adore cette série d’albums. Que les illustrations sont belles et Charles touchant! Malheureusement, à la médiathèque, ils n’ont pas beaucoup de succès.

  4. somaja1 dit :

    J’adore les histoires pleines de poésie (tes garçons finiront peut-être par aimer) et les illustrations très riches et colorées. Le grand format est superbe et permet de vraiment se plonger dans le décor. Bref, Charles est mon chouchou adoré !!!!

  5. turin Philippe-Henri dit :

    Bonjour, je suis l’illustrateur et j’ai souvent laissé des messages sur des blogs dont vous semblez connaitre certains d’entre eux. Je vous remercie pour ces gentils mots. Quant aux garçons , ils aimeront peut-être plus le troisieme Charles qui sort en octobre, « Charles amoureux d’une princesse ». En ce moment je finis l’affiche qui devrait se trouver dans les librairies. Je suis un peu triste de voir qu’il sort peu dans une médiathèque de France, ce qui est rare au vu de toutes les bibliotheques que j’ai eu la chance de visiter. Quant aux formats, il existe des « Charles » en tout petits formats, les seuillissimo, ainsi qu’un recueil des deux premiers livres à la taille A4. Bref il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses.
    En espérant vous rencontrer un jour sur un salon, comme tant de blogueuses.
    Bien à vous et à vos enfants.
    Philippe-Henri Turin

    • Bianca dit :

      Bonjour,
      Merci beaucoup pour votre commentaire, je suis très touchée que vous ayez pris le temps de lire ma chronique et de me laisser un petit mot. Nous venons de lire Charles prisonnier du cyclope et nous avons beaucoup aimé, plus que le premier, mes garçons sont férus de mythologie ceci explique sans doute cela. Bravo pour votre travail merveilleux qui nous a enchanté et nous attendrons la sortie du tome 3 avec une certaine impatience. Bien à vous, Isabelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s