L’homme idéal existe. Il est québécois – Diane Ducret

Bonne nouvelle : l’homme idéal existe ! Il ne parle pas : il jase. Il n’embrasse pas : il frenche. Il ne se déshabille pas : il se criss à poèlle. Vous l’aurez deviné : il est Québécois.

heart_4auteur-editeur-pagesl-homme-ideal-existe-il-est-quebecois-diane-ducret

La narratrice (à aucun moment on ne connaît son prénom) est une parisienne trentenaire qui cumule les déboires amoureux. A l’occasion d’une exposition dans la capitale, elle rencontre Gabriel, un peintre talentueux qui l’invite à venir passer une semaine chez lui.

Totalement sous le charme, elle accepte et là voilà qui s’envole pour le Québec, malgré sa peur panique de l’avion car oui le beau peintre est québécois, malheureusement. Quelques vodkas plus tard, là voilà qui atterrît à Montréal, avec un petit coup dans l’aile, prête à passer un séjour romantique avec son chum.

Mais voilà, son prince charmant a une drôle de façon de parler, des expressions auxquelles elle ne comprend strictement rien, une ex-femme sublime et un enfant de cinq ans…

Diane Ducret, que j’avais repéré lors de la parution de Femmes de dictateurs, signe ici une comédie romantique réussie bourrée d’humour caustique.

Une fois n’est pas coutume, c’est une romance bien écrite, Diane Ducret a du talent ça ne fait aucun doute, et j’ai eu beaucoup de plaisir à la lire. Certes la romance n’est pas exempte de clichés, mais l’humour de l’auteure fait mouche à chaque fois et franchement ça fait du bien.

Les personnages sont sympathiques et attachants et les péripéties de cette trentenaire sont conformes à ce qu’on attend d’une romance, à l’exception d’une chose : l’héroïne n’a pas son horloge interne qui la travaille et elle ne souhaite pas se faire passer la bague au doigt, juste trouver enfin l’homme qui lui correspond, un souhaite auquel je souscris totalement.

Diane Ducret reprend évidemment ici tous les ingrédients indispensables à ce genre littéraire mais c’est dans le ton au vitriol qu’elle se démarque et dans le rythme vif qu’elle imprime à son récit.

Drôle et piquant ce roman l’est assurément, comme je vous le disais plutôt, le récit est bourré d’humour, d’autodérision, de jeux de mots mais il y aussi de l’émotion lorsque l’héroïne s’interroge sur sa vie et sur ce qu’on attend des femmes, en bref j’ai été conquise.

L’héroïne est attachante et elle nous ressemble : cultivée et polie, coquette juste ce qu’il faut, elle se révèle drôle à souhait et j’ai adoré rire de ses mésaventures. Quant à Gabriel, le prince charmant, se révèle en effet être l’homme idéal et s’il est à l’image des québécois, je veux bien qu’un de ses congénères pointe le bout de son nez par ici.

Un bémol cependant : la fin ouverte. Elle m’a totalement surprise et déçue mais j’espère que Diane Ducret nous prépare un nouvel opus.

Si vous recherchez une romance drôle à lire au coin du feu, L’homme idéal existe. Il est québécois est le livre qu’il vous faut.

Merci à Aurore et aux Editions Albin Michel pour cette lecture drôle et fraiche !

 

Advertisements

13 réflexions sur “L’homme idéal existe. Il est québécois – Diane Ducret

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s