La sonate de l’anarchiste – Etienne Guéreau

Avril 1894. Tandis que les bombes des anarchistes ensanglantent Paris, la réputation d’un jeune pianiste ne cesse de grandir. Fédor, virtuose tourmenté, compose une musique aux pouvoirs extraordinaires. Joie, tristesse, colère : les émotions générées par son instrument se répercutent sur son public et le plongent dans un dangereux état de dépendance. Lorsque Fédor est accusé de préparer un attentat, il est contraint d’accepter le marché que lui soumet le commissaire Chavreuil. Qui lui a tendu ce piège ? Qu’attend-on de lui ? Que cache son incroyable don ? Troublé par la fougueuse Solange que le destin a placée sur son chemin, Fédor va devoir mettre ses talents au service d’une puissance occulte. Il découvrira qu’une sonate peut parfois provoquer… un massacre.

heart_4

auteur-editeur-pagesla-sonate-de-l-anarchiste-etienne-guereau

Paris est aux prises avec les attentats anarchistes depuis maintenant deux ans. Ravachol a fait sauter le restaurant Véry et Auguste Vaillant a lancé une bombe en plein hémicycle.

C’est dans cette atmosphère troublée que Fédor Carmaut, un virtuose du piano, regagne son domicile. Il va y trouver le commissaire Chavreuil qui l’accuse d’être un anarchiste. Il a beau clamer son innocence, la police a retrouvé tout un arsenal permettant de construire des bombes.

Le policier lui apprend que ses antécédents familiaux jouent contre lui : sa mère Olga qui a fui la Russie tsariste appartiendrait à l’organisation terroriste Narodnaïa Volia responsable de la mort du tsar Alexandre II, et son père un communard, tué pendant l’insurrection de Paris, un dangereux criminel.

Chavreuil lui propose toutefois un marché : Fédor, qui possède le don de captiver son auditoire, mieux encore de le mettre en transes, est chargé de jouer lors d’une soirée chez des maitres chanteurs, le temps que l’homme de main de Chavreuil récupère des dossiers compromettants.

Mais c’est sans compter Solange, une séduisante anarchiste, qui veut mettre elle aussi la main sur ces dossiers afin de faire éclater un scandale politique de pots de vin autour du canal de Panama…

Etienne Guéreau avait beaucoup fait parler de lui l’an dernier lors de la parution de son premier roman, Le clan suspendu, toujours dans ma PAL d’ailleurs mais je n’ai pas réservé le même sort à La sonate de l’anarchiste, lue dès sa réception.

Il faut dire que la quatrième de couverture m’avait sacrément emballé et je n’ai pas été déçue, loin de là.

L’auteur nous offre un récit enlevé qui plaira aux mélomanes car il est pianiste de profession et cela se sent à la lecture de ce roman, et plus généralement à tous les adeptes des romans historiques qui apprécieront de retrouver le Paris de cette fin du 19è, très bien rendu ici.

Outre la musique, il est ici beaucoup question de politique et d’anarchisme. Ce courant de pensée était fort en vogue des années 1870 à 1900 et je trouve qu’Etienne Guéreau a eu une très bonne idée de mettre en scène cette période troublée par des attentats sanglants.

Le sujet est plus qu’intéressant et a l’air de connaître un regain d’intérêt puisque est sorti cette semaine le film Les anarchistes réalisé par Élie Wajeman avec Tahar Rahim et Adèle Exarchopoulos.

J’ai beaucoup aimé la plume enlevée de l’auteur et son érudition, vous savez que la politique n’est pas un de mes sujets de prédilection mais Etienne Guéreau sait rendre son sujet passionnant.

Enfin, le personnage de Fédor n’est pas sans rappeler les héros russes tourmentés du 19è et le duo qu’il forme avec Solange est plus que charmant. Je ne sais pas si l’auteur a prévu une suite mais si c’est le cas, je la lirai bien volontiers.

Un grand merci à Cleila et aux éditions Denoël pour cette lecture brillante !

 

Advertisements

7 réflexions sur “La sonate de l’anarchiste – Etienne Guéreau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s