Le secret du docteur Favre – Pierre Petit

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois :

challenge-un-pave-par-mois

Mai 1931, en Haute-Loire. Demandé en urgence à la ferme de Jolidou, le docteur Favre découvre la jeune Elise Foulonnier, dix-sept ans, en état de choc, le bas de sa chemise maculé de sang. Elle vient d’accoucher et affirme que son chien, vorace, se serait emparé du bébé. Mais nulle trace de celui-ci ni de sang sur les babines de l’animal. Elise demande le secret. Cas de conscience pour le médecin. Doit-il signaler aux gendarmes ce qu’il pense être un infanticide alors que le secret médical est absolu ? Au hameau de Pierpont, on commence à jaser. Certains avaient remarqué la grossesse d’Elise. D’autres ajoutent que l’enfant serait celui du docteur Favre, marié et père de famille. Et que celui-ci l’aurait fait disparaître… Quelques jours plus tard, trois jeunes amis dont Louis, le fils aîné du médecin, partent se baigner dans la Siche. Entre deux rochers sous un surplomb, gît le cadavre d’Elise…

heart_2auteur-editeur-pagesle-secret-du-docteur-favre-pierre-petit

Mai 1931, le docteur Favre, nouvellement installé à Pierpont, est appelé en urgence à la ferme de Jolidou. Lorsqu’il arrive, il découvre la jeune et belle Elise Foulonnier, âgée d’à peine 17 ans, qui vient d’accoucher. Nulle trace du nouveau-né, soit disant mort-né et dévoré par le chien de la famille.

Cas de conscience pour le praticien qui n’a été témoin de rien mais qui ne croit pas à la version de la jeune accouchée. Il demande alors conseil auprès d’un juriste qui lui conseille de se taire.

Mais quelques semaines plus tard, Elise, est retrouvée morte dans la Siche et le bon docteur se retrouve accusé de meurtre. Les gendarmes le soupçonnent d’être le père de l’enfant mort et l’assassin de d’Elise….

Depuis quelques mois j’ai la chance de recevoir en avant-première quelques romans issus de la collection Terroirs de France des Presses de la Cité. Jusqu’à présent, j’avais bien choisi les titres puisqu’ils m’avaient tous procurés de bons moments de lecture, ce ne fut pas le cas ici.

Inspiré d’un fait réel, Pierre Petit nous propose ici un polar classique, sans violence, mais qui pour moi ne marche pas du tout. A mes yeux, c’est avant tout un roman historique avec une petite trame policière cousue de fil blanc, car nul besoin d’être Maigret pour découvrir le fin mot de l’histoire, hélas !

Une intrigue policière faiblarde donc et un suspens pour ainsi dire inexistant et une bonne dose d’ennui pour moi qui attendais d’être surprise par un quelconque rebondissement mais il n’en fut rien.

Deux bons points en revanche pour un aspect intéressant du roman, bien développé par l’auteur : la rumeur, celle qui s’insinue partout et qui peut faire d’un innocent, un coupable vite fait bien fait. Et pour la psychologie du docteur Favre, bien développée également.

Merci à Laëtitia et aux Editions Presse de la Cité pour cette lecture, qui si elle ne m’a pas séduite, plait à bon nombre de lectrices puisque des critiques bien plus positives que la mienne existent sur la blogo !

 

Publicités

14 réflexions sur “Le secret du docteur Favre – Pierre Petit

  1. maghily dit :

    Dommage que l’intrigue policière n’ait pas suivi, le résumé du début avait l’air prometteur.

    Je ne connaissais pas cette collection des Presses de la Cité, je file jeter un coup d’oeil sur leur catalogue (ça pourrait me donner des idées de lieux de villégiatures ;)).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s