Cité 19 tome 1 Ville noire – Stéphane Michaka

Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt !

heart_4auteur-editeur-pagescite-19-stephane-michaka

Paris juin 2015, le père de Faustine, gardien chef au musée d’Orsay, se rend tour saint Jacques sur une invitation des Illuministes, un groupe de passionnés comme lui du Paris du 19è siècle.

Quelques jours plus tard, Faustine qui a son propre studio malgré son jeune âge, apprend par la police le décès de son père. Étant sa seule famille, elle doit se rendre à la morgue pour l’identification car le visage du défunt est méconnaissable en raison de sa chute mortelle.

Sur place, elle confirme aux policiers qu’il s’agit bien de son père alors qu’en réalité, elle sait que l’homme devant ses yeux, n’est en aucun cas lui. Elle décide de mener l’enquête sur les Illuministes et se rend à minuit dans une station de métro.

Là, elle trébuche et se réveille à Paris sous Napoléon III. Que s’est-il passé ? Comment a-t-elle pu voyager dans le temps ?

Cité 19 me faisait de l’œil depuis sa parution au début de l’automne, j’ai donc été ravie de le trouver à la médiathèque et grand bien m’en a pris de l’emprunter car je l’ai presque lu d’une traite tant il m’a passionnée.

Stéphane Michaka nous propose ici un roman Young adult très original puisqu’il mêle habilement le roman historique avec la dystopie, le thriller, le fantastique et la science pour nous livrer une intrigue pleine d’intérêt et totalement palpitante.

L’auteur connaît manifestement fort bien le Paris du Second Empire et maîtrise son univers, il nous entraine dans le sillage de Justine et à travers son intrigue qui va à cent à l’heure, dans ce Paris bouillonnant qui vibre sous les coups de pelleteuse du baron Haussmann.

Faustine est une héroïne de 17 ans attachante et pleine de ressources que l’auteur nous dépeint sous les traits d’un Sherlock Holmes en jupon du Second Empire, à la recherche de son père.

Malgré l’incongruité de la situation, elle s’adapte sans trop de soucis à cette époque nouvelle pour elle mais qu’elle connaît sous le bout des doigts car comme son père et sa mère disparue il y a de nombreuses années, c’est une jeune fille férue de cette seconde moitié du 19è dans laquelle elle a atterrit sans savoir comment.

En conclusion, j’ai beaucoup aimé ce voyage dans le temps qui, bien qu’il soit un tome d’introduction, nous livre une vraie intrigue bien ficelée.

Un premier tome réussi et prometteur qui donne envie de se jeter sur le second qui sortira en février, en espérant que Zone blanche soit aussi brillante et passionnante que Ville noire !

Publicités

19 réflexions sur “Cité 19 tome 1 Ville noire – Stéphane Michaka

  1. Lupa dit :

    Je suis parfois un peu réticente avec les romans Young adult, mais celui-ci semble posséder de réels atouts, notamment pour les connaissances de l’auteur et sa maîtrise… Alors je le note, merci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s