L’Elfe du Grand Nord – Lucy Daniel Raby

Lu dans le cadre du challenge Cold Winter :

ColdWinterChallenge4_medium

Magda, la sorcière très maléfique, a réussi à détruire le royaume des elfes. Seul Nickolaï, un elfe encore bébé, est sauvé par un renne volant qui l’emporte et le confie à des humains. Nickolaï ignore ses origines. Cependant, ses oreilles pointues et mobiles ainsi qu’Elvina, la minuscule fée qui ne le quitte jamais, le distinguent des autres enfants. Son intuition d’un monde magique se verra confirmée par la rencontre, dans la forêt interdite, de sept rennes volants qui deviennent ses amis.
Attirés par la fabuleuse Cité d’Or, beaucoup d’humains partent vers le Grand Nord. Lorsque la famille d’Anneka, sa meilleure amie, part elle aussi, Nickolaï décide de les accompagner.heart_3auteur-editeur-pagesl-elfe-du-grand-nord-lucy-daniel-raby

Nickolaï est un petit elfe d’un an qui vit avec sa maman, pilote de traîneau. Elle vient d’ailleurs de remporter sa première course lorsque surgit Magda, une elfe malfaisante, exilée depuis de nombreuses années à cause de ses mauvaises actions, revenue pour détruire le royaume des elfes.

Pas un elfe n’échappe à la mort sauf Nickolaï que sa mère a protégé et que Comète, une rêne volante, va emmener au pays des hommes. Là, elle le laissera dans la cheminée de Joe et Hannah qui n’ont jamais pu avoir d’enfant et qui l’accueilleront comme une bénédiction.

Bien sûr, Nickolaï n’est pas un enfant comme les autres : il a les oreilles pointues et surtout une toute petite fée prénommée Elvina qui ne le quitte jamais, l’intégration auprès des autres enfants ne sera pas chose facile vous vous en doutez même si il a une alliée en la personne d’Anneka, car il doit taire la présence d’Elvina et cacher ses oreilles sous un bonnet !

Le temps passe et sa meilleure amie quitte le village pour rejoindre avec sa famille la fabuleuse Cité d’or, dans le Grand Nord. Nickolaï part avec eux et il va vite découvrir que cette cité, dirigée par Magda, n’est pas le paradis qu’on veut bien leur compter.

Juste avant Noël, j’ai donc lu L’elfe du Grand Nord, vous savez comme j’aime lire des histoires se passant à Noël en décembre et si j’avais adoré Une seconde avant Noël, Sauver de Noël et L’arche de Noël et autres contes de Romain Sardou qui propose lui aussi la genèse du Père Noël, celui-ci fut une déception.

Certes, l’histoire est mignonne et a toute sa place parmi les contes de Noël mais elle ne m’a pas passionnée ni touchée, j’ai même eu du mal à le finir et j’ai tout autant de difficultés à écrire ce billet.

La faute je pense à la narration, trop bavarde, au manque d’action et au manque de liant : les faits s’enchaînent de façon abrupte, sans transition. Il y a bien sûr des rennes volants, de la magie, une fée, des vilains méchants pas beaux et un orphelin très touchant, qui a du mal à trouver sa place, mais pour moi la magie justement n’opère pas !

Je le proposerai néanmoins à mes garçons dans le futur, peut-être que l’histoire leur plaira davantage qu’à moi.

Advertisements

5 réflexions sur “L’Elfe du Grand Nord – Lucy Daniel Raby

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s