Les marais sanglants de Guérande – Jean-Luc Bannalec

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois :

challenge-un-pave-par-mois

Sur les indications de son amie Lilou Breval, journaliste à Ouest-France, notre « caféinodépendant » commissaire Dupin, en repérage le long des canaux, est la cible d’une fusillade. Le lendemain, un cadavre flotte entre deux eaux : Lilou a payé sa curiosité de sa vie. Dupin enquête alors sur de mystérieux tonneaux en plastique bleu aperçus par la journaliste. Que cachent-ils ? Interrogatoires de témoins et de professionnels se succèdent. Céline Corbier, responsable de la vérification de la qualité du sel et de l’eau des marais, est missionnée pour faire des analyses. Peut-être y a-t-on ajouté des substances illicites… afin de porter préjudice au sel de Guérande ? A qui ce préjudice profiterait-il ? Et dans quel but ? heart_3auteur-editeur-pagesles-marais-sanglants-de-guerande-jean-luc-bannalec.jpg

Lilou Bréval, une journaliste de Ouest-France, enquête depuis près d’un an sur les marais salants de Guérande, elle est sur la piste d’irrégularités et ne pouvant aller plus loin, parle à Dupin de ses découvertes.

Ce dernier se rend sur place et essuie le feu d’une fusillade. Blessé sans gravité au bras, il se voit contraint de mener l’enquête avec une commissaire de Guérande puisque sa juridiction s’étend à Concarneau et pas au-delà.

Les deux commissaires se rendent au domicile de la journaliste et ne la trouvant pas, tentent de la joindre par téléphone, en vain. Le lendemain, ils trouveront son cadavre flottant à l’endroit même où Dupin fut la victime de la fusillade.

Ils s’intéressent alors de plus près à de mystérieux tonneaux bleus aperçus par la journaliste et qui ne sont pas censés être là où ils sont…

J’avais découvert le commissaire Dupin dans sa première enquête publiée il y a deux ans déjà Un été à Pont-Aven, je l’avais retrouvé avec plaisir l’an dernier à l’occasion du second opus Étrange printemps aux Glénan, le voici donc de retour dans une troisième enquête Les marais sanglants de Guérande.

Cette série policière classique ne brille pas par un suspens de fou, mais l’auteur allemand Jörg Bong qui a pris pour nom de plume Jean Luc Bannalec, se révèle être un formidable conteur de la Bretagne.

Et si je ne connais pas Pont-Aven ni l’archipel des Glénan, cette fois-ci j’étais en pays de connaissance puisque l’intrigue s’étend des marais salants de Guérande à la presqu’île de Ruys, l’île aux Moines et Vannes, là où je réside ! Suivre Dupin dans ses pérégrinations fut donc un réel plaisir une fois de plus.

Bannalec raconte comme toujours à merveille la Bretagne et ses légendes, sait nous faire saliver, puisque lorsqu’il ne boit pas de café, il joue les épicuriens en déjeunant dans les meilleurs restaurants, se régalant des mets les plus fins.

Ce roman est donc un magnifique hommage à la Bretagne et rien que pour ça il vaut la peine d’être lu. D’un point de vue policier, c’est très classique mais il y a plus de suspens que dans les précédents, pourvu que ça dure.

L’intrigue en elle-même est bien construite même si comme je le disais plus haut, c’est un polar tranquille, l’important est ailleurs, dans l’atmosphère, dans la galerie de personnages. L’auteur se documente très bien et nous fait pénétrer dans l’univers des paludiers et de ce point de vue c’est réussi et passionnant.

Les dialogues sont souvent savoureux, Dupin est de plus en plus sympathique mais les personnages secondaires, Le Ber, Labat ou Nolwenn sont très peu présents ici, ce qui enlève un peu de l’humour qui fait le sel (sans jeu de mot !) de la série.

En bref, si vous aimez les policiers classiques à la Maigret et la Bretagne, précipitez-vous sur les enquêtes du commissaire Georges Dupin !

Merci à Laëtitia et aux Presses de la Cité pour cette carte postale de la Bretagne, tellement agréable.

Advertisements

8 réflexions sur “Les marais sanglants de Guérande – Jean-Luc Bannalec

  1. frenchbooklover dit :

    Cette série qui rend si bien hommage à la Bretagne me tente vraiment. Je note….Je sais que ma médiathèque a acquis le premier tome. Quand j’aurai un peu de temps je me lancerai avec plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s