On regrettera plus tard – Agnès Ledig

Cela fait bientôt sept ans qu’Eric et sa petite Anna Nina sillonnent les routes de France. Solitude choisie. Jusqu’à ce soir de juin, où le vent et la pluie les obligent à frapper à la porte de Valentine. Un orage peut-il à lui seul détourner d’un destin que l’on croyait tout tracé ? heart_3auteur-editeur-pageson-regrettera-plus-tard-agnes-ledig

Dimanche 13 juin 2010. Par un soir d’orage, on sonne à la porte de Valentine, une institutrice qui vit en rase campagne. Lorsqu’elle ouvre la porte armée d’une poêle à frire, elle se trouve face à un homme et sa petite fille totalement trempés.

Anna-Nina est malade, brûlante de fièvre et Eric, son père lui apprend que le toit de leur roulotte est endommagé par la tempête et qu’il cherche un abri pour la nuit. Valentine appelle le médecin et propose sa chambre d’amis aux deux voyageurs.

L’homme est taiseux mais peu à peu dévoile leur histoire : père et fille vivent dans leur roulotte depuis la naissance de la petite qui n’est pas scolarisée.

Très vite, des liens étroits vont se nouer entre eux, mais chacun doit faire face à de vieux démons surgis d’un passé douloureux et surtout deux mondes se télescopent. Valentine ne comprend pas cette vie de nomade qu’elle estime nuisible pour l’enfant tandis qu’Eric refuse de vivre à nouveau la vie de monsieur tout le monde.

En parallèle, on suit le destin de Suzanne et d’un jeune garçon de 14 ans en 1944 pendant la seconde guerre mondiale.

Comme tout le monde, j’ai découvert Agnès Ledig avec son plus grand succès à ce jour Juste avant le bonheur mais contrairement à beaucoup de lectrices, ce fut loin d’un être coup de cœur pour moi, j’avais beaucoup aimé le personnage de l’enfant Lulu et son destin tragique m’avait ému aux larmes mais le reste de l’histoire ne m’avait pas semblé crédible.

J’ai donc préféré On regrettera plus tard dont l’histoire est plus crédible même si elle est très prévisible et qui s’éloigne du registre lacrymal pour aborder des thèmes intéressants comme la psycho généalogie, notre rapport à la consommation, nos modes de culture et nous vante de vivre l’instant présent et le courage à travers ses deux personnages principaux : courage d’aimer, courage de continuer à vivre, d’avancer, la force de l’amitié….

Vous savez comme j’aime les récits parallèles se déroulant à deux époques différentes mais ici je trouve que cela aurait pu être plus exploité car ces passages au cœur de la seconde guerre mondiale sont très intéressants.

Les personnages sont simples et permettent à chacun de pouvoir s’identifier aisément, je les ai trouvé hélas trop lisses et trop parfaits, ils manquent de relief et de fêlures comme dans Juste avant le bonheur.

Le style d’Agnès Ledig est toujours aussi fluide et les pages se tournent presque toutes seules, mais ça ne suffit pas pour moi.

L’auteure a ses adeptes et ses inconditionnelles livre après livre, ce n’est hélas pas mon cas et je pense que je ne lirai plus l’auteure à l’avenir même si ses romans sont agréables à lire, ils manquent de consistance pour moi.

Merci à Aurore et aux éditions Albin Michel pour leur confiance.

 

Advertisements

33 réflexions sur “On regrettera plus tard – Agnès Ledig

  1. ducalmelucette dit :

    Je suis justement en train de lire « Juste avant le bonheur » et il est vrai que c’est assez lisse et facile, mais pas désagréable. A voir pour la suite. Je découvre cette auteur.

  2. Asphodèle dit :

    Je ne pense pas que je la lirai, j’avais offert « Juste avant le bonheur » à un ami, suite à une nouvelle d’elle que j’avais aimée dans « Treize à table » mais il a tellement détesté le livre que ça ne m’a pas donné envie de poursuivre …

  3. Gisele Guiard dit :

    Merci pour ton commentaire Bianca.
    Moi non plus je ne lirai pas ce roman car je n’avais pas beaucoup apprécié le premier.

  4. frenchbooklover dit :

    Je pense que je passerai mon tour…L’histoire m’a l’air trop convenue et j’avais été trop déçue par le présent Pars avec lui.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s