Le samedi, c’est bibli ! #70

On se retrouve aujourd’hui après ma traditionnelle petite virée à la médiathèque et comme d’habitude j’ai été raisonnable, en même temps je n’ai pas le choix vu que ma PAL est en train de sombrer et prend de plus en plus de place dans ma chambre !

Au menu du jour deux bandes dessinées et un roman :

les-anges-de-nostradamus-arthus-trivium-tome-1

Arthus Trivium – tome 1 – Les anges de Nostradamus de Raule et Landa. Une bande dessinée espagnole avec Nostradamus.

Sujet : XVIe siècle, en France, débordé par les sollicitations, le médecin et astrologue, Nostradamus envoie ses jeunes disciples – Arthus, Angélique et Angulus – aux quatre coins du pays pour élucider des énigmes que ni la science ni religion ne peuvent résoudre, Les deux auteurs espagnols – Raule, le scénariste de Jazz Maynard, et Juan Luis Landa – nous entraînent dans récit machiavélique et empreint de mystère. La narration, d’un humour noir incisif, est soutenue par un graphisme baroque et sensuel.l-ambulance-13-cycle-2-ordas-cothias-mounier-bouet

L’ambulance 13 cycle 2 de Ordas, Cothias, Mounier & Bouet. J’ai beaucoup aimé le cycle 1 lu en mai, je suis donc ravie de pouvoir enchaîner avec le cycle 2 tant que l’histoire est bien fraîche dans ma tête.

Sujet : Février 1916. Le sous-lieutenant Bouteloup et les gars de l’Ambulance 13 vont se retrouver au coeur du premier choc de la bataille de Verdun. Parallèlement, soeur Isabelle de Ferlon, d’origine allemande, est arrêtée, interrogée au sujet de l’affaire de haute trahison dans laquelle était mouillé Bouteloup, avant d’être jetée en pâture à l’opinion publique par Clémenceau. Pour tous, c’est un pas de plus vers l’enfer, d’où tout le monde ne réchappera pas vivant…

un-parfum-d-encre-et-de-liberte-sarah-mccoy

Un parfum d’encre et de liberté de Sarah McCoy

Sujet : 1859. Deux ans avant le début de la guerre de Sécession. Sarah Brown, fille d’un célèbre abolitionniste, se résigne à ne pas avoir d’enfant.  » Qui voudrait l’épouser ?  » se désole sa mère…
Sarah retrouve pourtant goût à la vie en s’engageant avec sa famille dans un groupe de résistants, qui aide les esclaves à fuir leur terrible sort vers le nord de l’Amérique. Grâce à ses talents artistiques, elle retrace et dissimule dans ses dessins les cartes secrètes qui mènent à la liberté.
2014. Eden et son mari, un couple en manque d’enfant, emménagent dans une ancienne demeure de la petite ville de Charleston en Virginie. Alors qu’Eden vagabonde dans sa maison en compagnie de sa voisine, une fillette énigmatique, elle découvre une tête de poupée soigneusement cachée dans le cellier. Malgré les ravages du temps, elle entrevoit de curieuses lignes sur le visage de porcelaine, dans lequel se trouve une mystérieuse clé… 

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Publicités

9 réflexions sur “Le samedi, c’est bibli ! #70

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s