Ça ne va pas arranger ma PAL # 44

On se retrouve aujourd’hui pour vous présenter les petits nouveaux de ma PAL et une fois encore la moisson est foisonnante, c’est le moins que l’on puisse dire !

Un seul achat mais pas moins de 19 services presse ont rejoint mes étagères ces quatre dernières semaines, j’ai beau être sélective, j’ai du mal à résister à la tentation, comme vous allez pouvoir le constater par vous-mêmes.

Les polars d’abord avec tout d’abord Le diable de la Tamise d’Annelie Wenderberg chez Presses de la Cité, que j’ai déjà lu et dont vous pouvez lire mon avis si vous cliquez sur le titre. Un polar historique comme je les aime avec Sherlock Holmes en guest, que demander de plus je vous le demande ?

Le tout dernier Maxime Chattam, Le coma des mortels, chez Albin Michel. J’ai déjà trois titres de cet auteur dans ma PAL mais ce sera avec ce titre que je découvrirai enfin cette pointure du polar très bientôt je l’espère.

Guillaume Prévost n’est en revanche pas un inconnu pour moi, j’ai déjà lu plusieurs de ses romans et sa série mettant en scène François-Claudius Simon, une gueule cassée, me faisait de l’œil depuis longtemps, je me réjouis donc de découvrir Cantique de l’assassin chez NIL.

Un policier écossais maintenant avec Une victime idéale, le tout dernier roman de Val MacDermid chez Flammarion, une auteure qui publie depuis une vingtaine d’années mais que je n’ai pas encore eu l’occasion de lire.

Polar historique dans l’Espagne du 19è avec le célèbre architecte Gaudi pour héros : Barcelona de Daniel Sanchez Pardos chez Presses de la Cité.

J’ai enfin pu découvrir la fameuse Agatha Raisin dont j’ai reçu les deux premières enquêtes publiées par Albin Michel, La quiche fatale dont vous pouvez lire mon avis et Remède de cheval de M.C. Beaton.

Et pour clore le chapitre polar, ma lecture en cours : Les adeptes du norvégien Ingar Johnsrud dans la collection polar La bête noire chez Robert Laffont, je vous en reparle très vite.

On enchaîne avec les romans historiques qui sont au nombre de six avec en premier l’énorme et très attendu L’été avant la guerre de Helen Simonson chez NIL que je compte bien lire cet été, il a l’air passionnant et bouleversant.

Changement d’époque avec la Renaissance des Borgia dans La concubine du Vatican de Kate Quinn chez Presses de la cité.ça-ne-va-pas-arranger-ma-pal-44

Retour à 1914 en Russie cette fois avec Les nuits blanches de Léna de Madeleine Mansiet Berthaud toujours chez Presses de la cité.

Place aux années 30 et à l’exil des italiens fuyant le fascisme de Mussolini : Toutes ces choses à te dire de Frédérique Volot, encore chez Presses de la cité, qui m’ont encore une fois terriblement gâtée !

Un roman historique et gourmand, vous savez que je les affectionne, chez Piranha, La pâtissière de Long Island de Sylvia Lott, l’une de mes prochaines lectures, il a l’air génial.

Et pour clore cette partie romans historiques, retour au début du 20è en Ecosse cette fois avec Quand soufflera le vent du nord de Emma Fraser chez Robert Laffont.

Passons aux biographies maintenant avec Les sœurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbé et George Sand à 20 ans de Joëlle Tiano chez Le diable Vauvert. Je ne connais absolument pas la vie des unes et des autres, ce sera l’occasion de me frotter à ses grandes romancières du 19è siècle.

Un roman biographique sur l’icône de ma jeunesse : Blonde de Joyce Carol Oates, j’ai déjà lu plusieurs biographies sur Marilyn Monroe, celle-ci sera l’occasion pour moi de lire pour la première fois la romancière américaine.

Deux romans contemporains maintenant avec L’échappée belle du bibliobus de David Whitehouse chez Presses de la cité, avec un tel titre, comment résister à l’envie de le lire hein ?

Je vais retrouver avec plaisir Katarina Bivald avec Le jour où Anita envoya tout balader chez Denoël que j’avais découvert dans La bibliothèque des cœurs cabossés, j’espère que le charme sera toujours au rendez-vous.

Et pour finir, un roman jeunesse Pax tome 1 Les ténèbres avancent de Asa Larsson et Ingella Korsell chez Slalom, un tout nouvel éditeur, que je compte lire avec mon Empereur de fils.

En avez-vous lu certains ?

Publicités

16 réflexions sur “Ça ne va pas arranger ma PAL # 44

  1. ducalmelucette dit :

    J’ai « Cantique de l’assassin » à chroniquer également.
    Et pas mal de ces titres me tentent : « Les adeptes », « L’Été avant la Guerre », « La Pâtissière de Long Island », « Le jour où Anita envoya tout balader », « L’échappée belle du bibliobus », « Quand soufflera le vent de l’aube »… et pourquoi pas « Blonde », « Toutes ces choses à te dire » et « Une victime idéale ».
    Presque tous en fait 😀

  2. belette2911 dit :

    Le diable va être commencé, le coma est sur la pile, les Agatha Raisin sont sur la wish… Ben dis donc, comment tu vas arriver à lire tout ça, toi ?? 😆

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s