Lucile Finemouche & le balafré tome 1 La dimension Chronogyre – Juliette Vallery & Annabelle Fati,

Une affaire coriace attend Lucile Finemouche et son associé, le Balafré, de l’agence de détectives privés 3ID. La célèbre auteur Agatha Holmes a été cambriolée : son manuscrit a disparu. Pour le dérober, le voleur a suivi un scénario qu’elle avait elle-même imaginé dans son dernier roman policier. Parmi les principaux suspects : un magicien, un valet fantôme et… un chat ! heart_3auteur-editeur-pageslucile-finemouche-et-le-ballafre-tome-1-la-dimension-chronogyre

Agatha Holmes, la célèbre auteure de romans policiers, s’est fait dérober son dernier manuscrit et elle fait appel à l’agence de détectives privés 3ID (Investigation Discrète, Indices Décisifs, Intrigue Dénouée) pour le retrouver.

Lucile Finemouche et son associé le Balafré se rendent donc séance tenante au domicile de la romancière qui va leur révéler que l’auteur du larcin s’est directement inspiré de son précédent roman pour le commettre.

Nos deux détectives privés interrogent les habitants de la maison qui font tous de formidables coupables en puissance : Allison Holmes, la nièce d’Agatha et par ailleurs cleptomane qui pourrait avoir dissimuler le manuscrit dans l’immense chapeau qui ne la quitte jamais. Harry Pastrami, le très célèbre illusionniste qui aurait pu avoir recours à la magie pour subtiliser le futur best-seller ou bien encore James, le majordome fantôme, sans oublier le chat Hercule qui le don de toujours de se trouver dans les pattes de Lucile…

J’avais repéré ce titre dès sa parution, intriguée par le titre et la couverture vintage en diable et force est de constater qu’en refermant cette histoire je suis un peu déçue.

Le scénario imaginé par le duo d’auteures Juliette Vallery & Annabelle Fati, que je découvre ici, n’est pas inintéressant et ne manque pas de rebondissements, comme dans tout bon roman policier qui se respecte, mais j’avoue avoir eu du mal à suivre les personnages au fil de leur enquête avec la narration qui change de page en page, tantôt Lucile et tantôt le Balafré, des changements brouillons et confus qui sont peut-être du au fait que l’histoire s’est écrite à quatre mains.

Toujours est-il que je trouve l’histoire difficile à suivre pour des enfants à partir de 9 ans comme c’est conseillé ici.

Il y aussi beaucoup de paranormal et de fantastique dans cette enquête menée tambour battant, sans aucun temps mort certes, mais une intrigue un peu trop ardue à comprendre me semble-t-il pour le jeune lectorat visé, entre le chronogyre et l’invector.

L’ambiance du roman et les illustrations de Yomgui Dumont toutes en noir et blanc m’ont en revanche séduite tout comme les titres des chapitres qui donnent toujours envie d’aller plus loin dans la lecture.

Un avis en demi-teinte donc, pas sûre de lire la suite des enquêtes de Lucile Finemouche et du Balafré car La dimension Chronogyre ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Publicités

5 réflexions sur “Lucile Finemouche & le balafré tome 1 La dimension Chronogyre – Juliette Vallery & Annabelle Fati,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s