Bilan de lecture : juillet 2016

Bye bye juillet et en ce premier jour du mois d’août, voici venue l’heure du traditionnel bilan de lecture. Un mois bien rempli une fois de plus avec des lectures plutôt belles et prenantes même si j’ai eu aussi des petites déceptions.

Ce mois de juillet, j’affiche 18 lectures au compteur, un chiffre stable depuis quelques temps dont 10 sortis de ma PAL (8 services presse et 4 achats) et donc 6 emprunts à la médiathèque, ce qui n’empêche nullement à ma PAL d’enfler mois après mois, les entrées étant plus nombreuses que les sorties… 

Mais trêve de bavardages et en avant pour le récapitulatif de mes lectures, comme d’habitude vous pouvez cliquer sur tous les titres afin de lire mes avis détaillés, tous n’ont pas encore été publiés, patience ils le seront tous d’ici quelques jours :

une-victime-ideale-val-mcdermid   la-cite-des-loges-thierry-maugenest

On commence comme toujours par les policiers, deux ce mois-ci avec que des bonnes pioches ! Tout d’abord un polar anglais Une victime idéale de Val McDermid avec un tueur en série particulièrement sadique qui m’a bien tenue en haleine même si j’ai trouvé que la vie privée des inspecteurs était trop présente. Le second est un polar historique et vous savez comme je les affectionne, d’autant plus lorsqu’ils ont pour cadre Venise et le 18è, avec Carlo Goldoni en guest : La cité des loges de Thierry Maugenest que j’ai adoré et dont je me suis empressé d’acheter un autre opus !

           eh-bien-dansez-maintenant-beatrice-nicodeme   l-ecureuil-tome-1-un-demon-sur-les-toits-grolleau-bonelli-mialet   adele-et-les-noces-de-la-reine-margot-silene-edgar   lucile-finemouche-et-le-ballafre-tome-1-la-dimension-chronogyre

Côté jeunesse, seulement quatre lectures mais trois très belles lectures et une petite déception. On attaque avec un roman historique signé Béatrice Nicodème Eh bien dansez maintenant ! qui fait découvrir aux petits et aux grands la fête donnée par Nicolas Fouquet au roi Louis XIV à Vaux-le-Vicomte qui a précipité sa chute, un court roman qui m’a permis de retrouver Jean de La Fontaine. Une bande dessinéed maintenant, le premier de la série L’écureuil Un démon sur les toits de Grolleau, Bonelli et Miallet qui conte les exploits d’un petit voleur aux allures de Gavroche qui vole de toits en toits, une lecture très sympathique. Enfin j’ai retrouvé Silène Edgar, découverte dans 14-14, avec Adèle et les noces de la reine Margot. Le principe est presque le même : Adèle vit de nos jours et elle lit La reine Margot d’Alexandre Dumas et chaque nuit vit au sein de la cour de Marguerite de Navarre au moment de son mariage avec le futur Henri IV en 1572. Place à la déception maintenant avec le premier volume de la série Lucile Finemouche & le balafré Le chronogyre de Juliette Valéry et Annabelle Fati, une histoire sans temps mort mais que j’ai trouvé trop embrouillée.

l-imperatrice-des-sept-collines-kate-quinn   belle-robin-mckinley   la-drole-de-vie-de-zelda-zonk-laurence-peyrin   hanna-laurence-peyrin

Sept romans et un essai sont venus ponctuer mon mois de juillet avec des bonheurs divers. On commence par la plus grosse brique du mois qui m’a embarqué dans la Rome antique : L’impératrice des sept collines de Kate Quinn, une lecture passionnante que j’ai dévoré, Kate Quinn sait très bien ferrer ses lecteurs ! Je suis en revanche nettement moins emballée par Belle de Robin McKinley, une réécriture du conte La belle et la bête que j’ai trouvé bien trop proche de la version originelle. J’ai beaucoup aimé en revanche l’histoire d’amour de Hanna et Michaël dans La drôle de vie de Zelda Zonk puis Hanna signés Laurence Peyrin même si le second opus (avis à venir) est un peu moins bon mais c’est souvent le cas des suites, j’ai tout de même passé un bon moment avec ces deux livres.

la-patissiere-de-long-island-sylvia-lott   les-nuits-blanches-de-lena-madeleine-mansiet-berthaud   a-l-interieur-jodi-picoult   les-soeurs-bronte-a-20-ans-stephane-labbe

Deux romans historiques maintenant avec tout d’abord La pâtissière de Long Island de Sylvia Lott, un roman gourmand qui donne envie de se goinfrer de cheesecake mais que j’ai trouvé trop lisse. J’ai préféré Les nuits blanches de Lena de Madeleine Mansiet-Berthaud qui m’a transporté à Saint-Pétersbourg au temps du dernier tsar, une lecture que j’ai fini à regret tant elle m’a plu. Adoré aussi A l’intérieur de Jodi Picoult, une autre belle brique qui a pour héros Jacob, un jeune adulte asperger passionné de criminalistique et accusé de meurtre. L’autisme est un sujet qui me touche de près et le traitement que fait de Jodi Picoult de ce handicap est criant de vérité. Enfin, j’ai découvert la vie de la fratrie Brontë à travers Les soeurs Brontë à 20 ans de Stéphane Labbé, un essai très intéressant qui met en parallèle la vie de Charlotte, Emily et Anne et leurs oeuvres respectives.

les-anges-de-nostradamus-arthus-trivium-tome-1  le-retour-de-la-bondree-aimee-de-jongh  l-ambulance-13-cycle-2-ordas-cothias-mounier-bouet  emmett-till-derniers-jours-d-une-courte-vie-arnaud-floch

Et pour finir, quatre bandes dessinées. On commence par ma préférée Arthus Trivium tome 1 Les anges de Nostradamus du duo espagnol Raule & Landa, le graphisme est sublime et comme l’histoire des disciples du mages Nostradamus n’est pas dénue d’intérêt, j’ai adoré ce premier volume, vivement la suite ! Déception en revanche pour Le retour de la bondrée de Aimée de Jongh sur la faillite d’un libraire qui préfère mettre la clé sous la porte plutôt que de la vendre, j’avoue moi pas comprendre, je suis totalement passé à côté de ce titre, je n’ai pas grand chose à vous en dire. J’ai retrouvé avec plaisir Bouteloup et les personnages de L’ambulance 13 cycle 2 de Ordas, Cothias, Mounier & Bouet, une série vraiment bien faite et qui rend hommage aux poilus des tranchées et aux hommes du premier service médical aux armées. Enfin, j’ai découvert le destin tragique d’un adolescent noir des années 50 : Emmett Till Derniers jours d’une courte vie de Arnaud Floc’h, une bd essentielle, à mettre entre toutes les mains !

J’espère que le mois d’août me réservera de belles heures de lecture et à vous aussi !

Publicités

13 réflexions sur “Bilan de lecture : juillet 2016

  1. belette2911 dit :

    Ah bravo, là ! Tu me bats à plate-coutures depuis quelques temps ! J’en suis à 9 mais un qui était tellement mince qu’il compte à peine.

    Bon, mes lectures bédés n’entrent jamais en ligne de compte… sinon, j’y arriverais 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s