L’échappée belle du bibliobus – David Whitehouse

À douze ans, Bobby passe ses nuits à répertorier cheveux, vêtements et autres traces de la vie de sa mère en attendant son retour… qui ne viendra pas. Cette dernière est morte brutalement, et le jeune garçon n’est pas prêt à l’accepter. Battu par son père, Bobby se croit seul au monde jusqu’au jour où il rencontre Val et sa fille handicapée, Rosa. Tous trois nouent des liens très forts et passent un été magique parmi les livres du bibliobus où Val est femme de ménage.
Mais, bientôt, une rumeur sur la nature de la relation entre la mère célibataire et l’adolescent se propage dans la ville. Contraints de s’enfuir à bord de la bibliothèque ambulante, ces êtres égratignés par la vie vont s’embarquer dans une aventure pleine de rebondissements.heart_3l-echappee-belle-du-bibliobus-david-whitehouse

Bobby Nusku est un jeune collégien de 12 ans particulièrement malmené par la vie. Souffre-douleur à l’école, battu par certains de ses camarades, il n’a même pas de répit chez lui, entre une belle-mère apprentie coiffeuse qui n’a aucune affection pour lui et un père dont il ne reçoit que des coups.

Heureusement, dans ce quotidien particulièrement sombre, des zones de lumière surgissent : le souvenir de sa mère aimante et l’amitié sincère que lui porte Sunny qui veut devenir mi-homme mi-robot pour protéger son ami. Pour cela, Sunny provoque régulièrement des accidents qui lui permettent de se transformer jusqu’au jour où le choc est trop violent et Sunny est très gravement blessé.

Bobby se retrouve seul à nouveau et il va alors faire la connaissance de Val, femme de ménage pour le bibliobus, et de sa fille handicapée Rosa. Avec elles, Bobby découvre ce qu’est la douceur d’un foyer et il passe de plus en plus de temps chez les Reed.

Un soir, son père frappe à la porte de Val exigeant de ramener son fils avec lui et découvre son fils prenant un bain. Aussitôt de vilaines rumeurs s’emparent du quartier, accusant à demi-mots Valérie de perversion voire de pédophilie.

C’est le début de l’été et Val reçoit une lettre de licenciement, le bibliobus va fermer, faute de budget. La jeune femme ne supporte pas l’idée et décide de s’emparer du véhicule et de partir loin avec les enfants, enlevant du même coup le garçon à un père violent.

L’échappée belle du bibliobus est un roman plein de sensibilité et de tendresse qui traite de sujets particulièrement durs de notre société : le harcèlement scolaire, la pauvreté, la précarité, le handicap… à travers les aventures vécues pendant un été par Val, sa fille handicapée Rosa et le petit Bobby qui se sont mutuellement choisis pour famille.

Face à la violence, ils ont préféré prendre la fuite et trouver refuge et réconfort dans les livres découverts dans le bibliobus qui vont nourrir l’imaginaire de Bobby et le faire mûrir. Toute la première partie du roman m’a beaucoup plu, notamment l’amitié pure et magnifique entre Sunny et Bobby , la rencontre avec Val et Rosa et bien sûr tous les passages qui concernent la lecture et le bonheur qu’elle procure.

Je trouve malheureusement que la partie en bibliobus est la moins convaincante, personnellement je n’ai pas été séduite par leur périple et les rencontres qu’ils vont faire à cette occasion, tous ces passages m’ont semblé irréels, je n’ai pas accroché.

Pour autant David Whitehouse aborde des sujets très actuels et forts sans jamais tomber dans le pathos et le larmoyant, tout en insufflant de belles valeurs comme l’entraide ou la générosité.

Un roman singulier, étrange mais aussi plein d’espoir et de poésie qui m’a globalement plu et que je vous conseille si vous aimez ce genre de récit.

Un grand merci aux Editions Presse de la Cité pour cette lecture et pour leur confiance.

 

Publicités

7 réflexions sur “L’échappée belle du bibliobus – David Whitehouse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s