L’étrange histoire de Benjamin Button – Francis Scott Fitzgerald

Sous la fantaisie et la légèreté perce une ironie désenchantée qui place Fitzgerald au rang des plus grands écrivains américains. heart_4l-etrange-histoire-de-benjamin-button-francis-scott-fitzgerald

En 1860, Mr et Mrs Roger Button s’apprêtent à accueillir leur premier enfant et ces jeunes gens épris de modernité, décident que leur premier-né verrait le jour à la clinique, rompant ainsi avec la tradition familiale.

Le jour tant attendu de la naissance arrive, Mr Button découvre hélas que loin d’être un beau poupon joufflu, son fils Benjamin Button ressemble à un vieillard voûté et barbu ! Cette naissance scandalise le personnel qui les enjoint à emporter leur progéniture loin d’eux immédiatement.

Les Button, qui ne comprennent pas ce qu’ils ont bien pu faire pour mériter ça, deviennent la risée de la haute société à laquelle ils appartiennent. Et, Mr Button qui n’admet pas que son fils marche avec une canne et fume le cigare, l’oblige à se vêtir d’habits de bébé à sa taille et à jouer avec un hochet…

L’étrange histoire de Benjamin Button et La lie du bonheur sont deux nouvelles issues du recueil Les enfants du jazz paru en 1922. Quel bonheur de retrouver Francis Scott Fitzgerald découvert dans son chef d’œuvre Gatbsy le magnifique, une lecture marquante qui m’avait donné envie de découvrir le reste de son œuvre, découverte que je poursuis avec ces deux nouvelles.

La première histoire est forte et très marquante, j’ai eu un véritable coup de cœur pour cette nouvelle très originale avec ce héros qui mène une existence à rebours de la nôtre et qui se retrouve en but toute sa vie aux médisances et au dédain, comme si cette vie en forme de malédiction était uniquement de sa faute !

Cette histoire aurait d’ailleurs mérité plus de développement de la part de Francis Scott Fitzgerald qui aurait pu privilégier un format plus long comme le roman puisque nous restons ici en surface alors qu’un peu de profondeur supplémentaire n’aurait pas nui à l’ensemble.

La seconde nouvelle, La lie du bonheur, peut sembler plus fade et plus mièvre car elle est nettement moins originale puisqu’il s’agit ici d’un bonheur frappé en plein vol par la maladie, celui d’un jeune couple. Mais en réalité la plume de Fitzgerald se fait poétique et cette seconde histoire est finalement toute aussi marquante que la première.

Roxane et Jeffrey Curtain sont en effet de jeunes mariés très amoureux qui découvrent au bout de quelques mois que Jeffrey a un caillot de sang dans le cerveau et il va peu à peu perdre la vue, la parole, la mobilité de ses membres pour vivre une existence de « légume » sans que Roxane ne l’abandonne à aucun moment.

Deux courtes nouvelles, l’une fantastique et l’autre poétique, qui sont deux petits bonbons à savourer et qui confirment mon intérêt pour cette grande figure des années 20 et 30 que fut Francis Scott Fitzgerald. Je vous les recommande !

Publicités

6 réflexions sur “L’étrange histoire de Benjamin Button – Francis Scott Fitzgerald

  1. anaverbaniablog dit :

    J’ai vu le film de Benjamin Button et j’ai beaucoup aimé. Je ne pense pas lire le livre, du moins pas cette histoire vu que je la connais déjà, ou alors dans quelques années quand j’aurai oublié suffisamment de détails. 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s