Le tableau – Laurence Venturi

Et si, vous aussi, vous découvriez un Modigliani chez vous ? Et si, vous aussi, vous découvriez un Modigliani chez vous ? Impensable ? Délirant ? Et pourtant, c’est l’histoire authentique que Laurence Venturi nous raconte, de l’enquête quasi policière pour faire authentifier le tableau aux bouleversements familiaux, conjugaux, psychologiques qu’entraîne pareille aventure où tous les secrets de famille volent en éclat.heart_3le-tableau-laurence-venturi

Laura Visconti est marié depuis près de 8 ans avec Giulio, son second époux. Ils forment une famille recomposée unie avec Charlotte et Stella, leurs filles respectives, et Lorenzo le fils qu’ils ont en commun.

Ancienne postière, Laura se consacre à sa famille depuis la naissance de son fils, mais cela ne lui suffit plus. Giuilio est un chef d’entreprise qui ne compte pas ses heures et les journées de Laura se révèlent un peu vides et désoeuvrées.

Lors d’un dégât des eaux, Laura sauve un tableau qui ressemble à s’y méprendre à un Modigliani, héritage du grand-père adulé de Giulio, Silvio Visconti, qui a fui l’Italie fasciste de Mussolini, pour devenir tailleur à Paris.

Après l’avoir examiné sous toutes ses coutures avec l’aide de sa meilleure amie, conservatrice dans un musée, le tableau peint sur un carton serait un portrait de Beatrice Hastings, la première muse de Modigliani, qu’il a beaucoup peinte de 1914 à 1916.

Laura se lance alors dans une quête sur ce tableau totalement méconnu du peintre italien mort en 1920, et elle va mettre au jour les secrets que Silvio avait profondément enfoui des décennies auparavant et révéler à Gulio ses véritables origines…

Le tableau est le premier roman de Laurence Venturi qui nous livre ici son histoire puisque le récit est en grande partie basée sur des faits réels. Sans être un roman policier, l’auteure nous propose une véritable enquête sur ce tableau trouvé dans sa cave.

Est-ce un vrai Modigliani ? Et si oui, comment faire pour qu’il soit reconnu par le monde de l’art et incorporé au fameux catalogue raisonné Ceroni, qui, bien qu’incomplet et avec des données faussées par l’expert, fait encore référence aujourd’hui près de 50 ans après sa disparition ?

Je dois avouer que toute la partie enquête est passionnante et menée tambour battant, les chapitres sont courts et enlevés et Le tableau se révèle un page turner bien ficelé qu’on a plaisir à lire.

J’ai beaucoup apprécié pénétrer dans l’univers de Modigliani, en apprendre sur sa façon de peindre, ses techniques, notamment celle liée aux yeux, sa vie, son amitié avec Max Jacob, etc, tout ceci est réellement passionnant.

J’ai en revanche nettement moins accroché à la partie vie de famille recomposée avec les repas au restaurant ou à la maison, les tensions du couple Laura / Giulio car la jeune femme ne pense plus qu’à son enquête et délaisse ses corvées au profit de quelque chose de bien plus palpitant et comme on la comprend !

Je trouve que ses incursions dans le domaine privé n’apportent rien au récit, elles sont en plus très clichées et franchement inutiles.

Ceci mis à part, j’ai passé un bon moment avec ce roman et si Modigliani vous passionne, ce roman est pour vous !

Merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture et leur confiance.

Publicités

8 réflexions sur “Le tableau – Laurence Venturi

  1. belette2911 dit :

    Bon, je vais fouiller les greniers afin de voir si je n’ai pas un Modigliani qui traine dans un coin… Ou un Picasso.

    Sinon, dans la Tatoué, c’était un Modigliani qu’il avait sur le dos 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s