Les filles de Brick Lane tome 1 Ambre – Siobhan Curham

A Brick Lane, un quartier de Londres, Amber, Rose, Sky et Maali sont des adolescentes très différentes les unes des autres. Mais leur désir de liberté et d’aventure les conduit à se réunir pour créer un club secret, les filles de Brick Lane.heart_4les-filles-de-brick-lane-tome-1-ambre-siobhan-curham

Londres, quartier de Brick Lane. Ambre est une adolescente au look androgyne qui vit avec ses deux pères. Ces deux singularités font d’elle une cible de choix et elle subit le harcèlement d’une groupe de filles qu’elle surnomme les Superfrime. Alors pour oublier qu’elle n’a pas d’amie et des relations conflictuelles avec l’un de ses papas, elle a créé un blog sur lequel elle parle de tout et surtout de son amour inconditionnel pour Oscar Wilde.

Le samedi, elle travaille dans une boutique de vêtements vintage et c’est ainsi qu’elle va faire la connaissance de Sky, une slammeuse qui vit avec son père sur une péniche depuis le décès de sa mère, et de Maali, une jeune fille d’origine indienne terriblement timide.

Elle les convie à rejoindre le club qu’elle vient de créer, Les filles de Brick Lane. Le soir où le club se réunit pour la première fois, Rose se joint à Sky. Leurs parents viennent de décider de vivre ensemble et Rose, privée de sortie, trouve une échappatoire en suivant Sky…

Lorsque les éditions Flammarion jeunesse m’ont proposé ce roman, j’ai été appâtée par le fait qu’Oscar Wilde serait le maître à penser de cette histoire. Comme Amber, l’une des quatre héroïnes, j’adore cet écrivain dont j’ai lu presque toutes les œuvres. Son intelligence, son brio, son élégance et sa vie tragique en font quelqu’un d’à part dans la littérature et dans mon coeur et j’ai beaucoup aimé le retrouver en filigrane ici.

Que dire des Filles de Brick Lane si ce n’est que j’ai adoré ? Comme c’est un peu court, je vais essayer de développer et de revenir sur quelques atouts de ce roman et ils sont nombreux.

Tout d’abord ces quatre filles sont attachantes même si elles ont des points de convergence, elles sont toutes très différentes et c’est cette diversité d’origine, de milieu social de parcours qui m’a plu en premier lieu.

Amber qui vit une relation compliquée avec Gerald, l’un de ses pères, qui trouve refuge dans l’écriture de son blog et dans les écrits d’Oscar Wilde et qui cultive un look très similaire à celui de son idole.

Rose, fille d’une mannequin et d’un acteur, belle en diable mais qui refuse d’être sous le feu des projecteurs et rêve de devenir pâtissière, va se retrouver bien malgré elle en pleine lumière, à la une des magazines people, à cause d’un petit ami particulièrement goujat (et le mot est faible !).

Sky, qui reste inconsolable du décès de sa mère, scolarisée à la maison, vit pour la poésie et rêve d’être reconnue en tant que slammeuse et qui n’accepte pas que son père, prof de yoga, veuille refaire sa vie avec la mère de Rose qui vit dans un monde totalement superficiel.

Et enfin, Maali, qui vit au-dessus de la confiserie indienne familiale, vénère la déesse Lakshmi, adore la photographie et rêve de trouver le courage de parler aux garçons.

Siobhan Curham que je découvre ici propose un roman très intéressant et actuel, qui aborde bon nombre de thèmes auxquels sont confrontés les adolescents d’aujourd’hui : le harcèlement scolaire, l’androgynie, le culte des apparences, la violence des jeunes hommes sur les jeunes filles, l’importance des réseaux sociaux, le deuil, l’homoparentalité, les familles recomposées, les relations conflictuelles avec ses parents, la religion, le respect des autres et de ses différences, etc. Des thèmes importants traités de façon intelligente par l’auteur.

Les quatre personnages sont attachants et mènent tour à tour le récit, elles ont des personnalités bien dessinées et définissables et les jeunes lectrices n’auront aucun mal à s’identifier à l’une d’entre elles voire à chacune d’entre elles, selon les thèmes abordés.

Un premier tome très réussi qui me donne très envie de continuer cette série ! Je remercie Brigitte et les éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture totalement addictive, j’ai adoré.

Publicités

12 réflexions sur “Les filles de Brick Lane tome 1 Ambre – Siobhan Curham

  1. Karine:) dit :

    Tiens, je note. Mais je le lirai en anglais. Les livres jeunesse, j’ai toujours du mal en traduction parce que je ne comprends pas toujours les expression des jeunes, qui ne sont pas du tout les mêmes que chez moi!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s