Le saut de l’ange – Lisa Gardner

Lu dans le cadre du challenge  1 pavé par mois

challenge-un-pave-par-mois

Nuit noire et pluvieuse sur le New Hampshire : au détour d’une route, une voiture fait une violente embardée. Au volant, Nicole ne se souvient de rien, sauf d’une chose : sa fille, qui était avec elle, a disparu. Si les recherches de la police confirment la présence d’une autre personne lors de l’accident, le mari de Nicole prétend que l’enfant n’a jamais existé… Qui croire ? Que s’est-il réellement passé cette nuit-là ?heart_4le-saut-de-l-ange-lisa-gardner

Quelque part dans le New Hampshire, Nicole Franck vient d’avoir un accident de voiture, elle a réussi à s’extirper de la voiture en brisant sa vitre mais ne trouve plus sa fille Vero. Pendant qu’elle est transportée pour de multiples blessures à l’hôpital, la police dépêchée sur place ratisse la zone à la recherche de l’enfant, en vain.

Lorsque son mari Thomas arrive à l’hôpital, il apprend aux enquêteurs qu’il est marié avec Nicky depuis 22 ans et qu’ils n’ont jamais eu d’enfants, Vero n’existe pas mais sa femme a de gros problèmes de mémoire depuis quelques mois, depuis qu’elle a eu coup sur coup deux commotions cérébrales.

Les enquêteurs soupçonnent alors Thomas d’avoir voulu tuer sa femme d’autant qu’il est très pressé de la ramener à la maison et qu’il a récupéré les vêtements que Nicky portait au moment de l’accident afin de les brûler…

Le saut de l’ange est mon troisième Lisa Gardner, une romancière américaine habituée aux best sellers, qui publie un polar par an depuis près de 10 ans. J’avais beaucoup aimé Sauver sa peau mais La maison d’à côté m’avait terriblement déçue, j’étais donc curieuse de lire son dernier roman et j’ai bien fait car cette fois-ci le suspens était au rendez-vous !

J’ai trouvé cette histoire, certes calibrée pour plaire au plus grand nombre, bien construite, avec pour point de départ un drame dans le passé de l’héroïne que l’on découvre par petites touches, un point de départ dramatique et traumatisant, qui rendait toute construction de Nicky, impossible.

Cette héroïne est d’ailleurs très intéressante à suivre, elle bien dessinée par l’auteur dans toute sa complexité et ses facettes, un personnage très riche qui occulte un peu la galerie de personnages créée par Lisa Gardner, des personnages masculins et féminins qui ne manquent pas d’attraits non plus.

L’intrigue policière est bien menée tout au long du récit avec suffisamment de rebondissements et de fausses pistes pour bien ferrer le lecteur et l’amener jusqu’au dénouement sans temps mort ni ennui possible, de ce point de vue-là je trouve que c’est très réussi et c’est aussi ce qu’on demande à un thriller : des surprises et un suspens haletant jusqu’au point final.

C’est aussi un thriller psychologique là aussi bien fichu : au fur et à mesure du récit, on s’interroge franchement sur la santé mentale de l’héroïne et sur ses allégations : y-a-t-il seulement une once de vérité dans tout ce qu’elle dit ? Et son mari, veut-il réellement la tuer ou au contraire la protéger ?

Vous l’aurez compris, je me suis laissée totalement embarquée par la plume et l’histoire ciselée et bien rythmée de Lisa Gardner, qui bien qu’elle soit calibrée pour plaire, n’en est pas moins de qualité même si j’avais deviné quelques petites choses quand même.

Alors si vous recherchez un bon thriller qui vous tienne en haleine, je ne peux que vous conseiller Le saut de l’ange.

Un grand merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture addictive !

Advertisements

9 réflexions sur “Le saut de l’ange – Lisa Gardner

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s