La fille quelques heures avant l’impact – Hubert Ben Kemoun

Annabelle est une collégienne en classe de 3e, dont la situation familiale est sombre. Dans sa classe, les tensions entres les élèves sont devenues insupportables : racisme, violence et trahison font désormais partie de leur quotidien. Mais cet après-midi, les événements s’enchaînent : la colère pousse un de ses camarades à mettre en danger la vie de centaines de personnes. Prise dans la tourmente, la vie d’Annabelle en sera à jamais bouleversée.heart_4

la-fille-quelques-heures-avant-l-impact-hubert-ben-kemoun

En ce chaud vendredi de mai, veille du week-end de la Pentecôte, Annabelle, son amie Fatoumata et les autres élèves de leur classe de 3è, assistent au dernier cours de la semaine.

Isabelle, leur professeur de français, surnommée « Et chérie chérie » tentent de les intéresser au roman sulfureux de Raymond Radiguet, Le diable au corps. Dans la torpeur de cette dernière heure de cours avant le week-end, les esprits s’échauffent entre Mokhtar et Fabien, dont le père est conseiller municipal et raciste notoire.

Les jeunes gens sont sommés par Isabelle de les attendre dans le couloir, une sanction approuvée par plusieurs camarades qui en ont assez de voir leurs cours parasités par leurs échanges haineux…

Avant de commencer La fille quelques heures avant l’impact qui m’attendait bien sagement dans ma PAL depuis sa parution il y a près d’un an déjà, je ne savais pas quel était le sujet si ce n’est qu’un concert serait le décor d’un drame.

J’avais bien entendu en tête les attentats du 13 novembre 2015 du Bataclan et j’avoue avoir repoussé cette lecture à cause de cela.

Alors si vous êtes dans mon cas, n’attendez plus car Hubert Ben Kemoun ne revient pas sur ce qui s’est passé au Bataclan car il a écrit ce roman un an plus tôt mais il traite de racisme et de violence scolaire.

Une violence qui s’exprime entre les élèves mais aussi envers les professeurs, bien traitée ici, de façon totalement crédible par l’auteur qui, par sa plume rythmée, rend ce récit très addictif.

J’ai lu ce roman très rapidement, prise par l’histoire haletante comme je le disais même si je n’ai pas compris l’intérêt des flash-backs des deux personnages à l’agonie et qui m’ont semblé superflus ici.

Ceci mis à part, Hubert Ben Kemoun tisse son récit de façon très habile, faisant monter la tension crescendo jusqu’au dénouement dramatique. Un roman qui plaira aux 14 ans et plus et que leurs parents devraient lire aussi afin de mieux appréhender la vie des adolescents d’aujourd’hui car il aborde, outre la violence, l’amour chez les ados et les relations parents/enfants.

Même si le sujet est sombre et que le collège apparaît comme un environnement hostile, Hubert Ben Kemoun n’oublie pas de mettre l’accent sur l’espoir, l’amitié et la solidarité et c’est surtout ça que je veux retenir de ce roman

Un grand merci à Brigitte et aux éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture dure mais réaliste !

Publicités

8 réflexions sur “La fille quelques heures avant l’impact – Hubert Ben Kemoun

  1. arcanesouvertes dit :

    Je viens tout juste de terminer ce roman !
    Chez moi aussi, il a traîné dans ma PAL un bon moment ; alors qu’il m’avait sauté dans les mains en librairie, je n’ai pas eu le courage d’entamer une lecture au sujet éprouvant. Mais une fois lancée, impossible de m’arrêter ! Les personnages de Hubert Ben Kemoun sont juste terriblement parlant : on croirait les connaître.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s