Le journal de Nine tome 3 : Pourquoi c’est pas juste ? – Géraldine Maillet

On vit ensemble depuis que je sais écrire. En ce moment, je grandis trop vite, je n’ai plus de temps pour moi. Ma nouvelle famille, le collège, les amours… Il suffit de me voir avant et après les vacances pour comprendre ce que c’est « préado » puis « ado » sans le « pré ».

Léopoldine, allias Nine, a maintenant 12 ans et elle est sur le point de passer en 5ème. Ses parents sont divorcés depuis deux ans déjà et elle a un petit frère Léon, qu’elle surnomme affectueusement Lardon !

Depuis qu’ils sont séparés, les deux enfants vivent une semaine avec papa et une semaine avec maman. Papa est toujours célibataire mais maman est amoureuse de Damien, un papa d’origine italienne, divorcé et qui a lui aussi un garçon et une fille, Romy et Victor, d’âges sensiblement identiques que Nine et Léon.

L’été commence et tout le monde part en Sicile dans la famille de Damien, Nine aime beaucoup la famille recomposée qu’ils forment désormais mais elle culpabilise par rapport à son père.

Doit-elle tout lui raconter au risque de le blesser ? Peut-elle aimer Damien sans pour autant trahir son père ? Et surtout, hors de question pour elle que maman et Damien agrandissent la famille…

Géraldine Maillet a eu l’idée de ce livre lors de sa propre séparation d’avec le père de ses enfants, et sous la plume drôle et tendre de Nine, qui se raconte à travers son journal intime, elle brosse le portrait du divorce dans le tome 1 Pourquoi c’est plus pareil ? et de la famille recomposée dans le tome 3 Pourquoi c’est pas juste ? . Je ne peux pas vous parler du tome 2 que je n’ai pas lu mais je suppose qu’il avait pour thème la rencontre avec cette nouvelle famille recomposée.

Je trouve cette série intéressante et bienveillante pour les enfants qui y sont confrontés car l’auteur dédramatise le divorce et à travers Nine, elle aborde toutes les questions que peuvent se poser les jeunes lecteurs entre 9 et 12 ans.

L’adulte que je suis trouve en revanche la situation très idyllique puisque le divorce se fait sans heurts ni disputes, une situation malheureusement trop rarement vécue et que la famille recomposée est idéale là aussi : les enfants de chaque côté s’acceptent comme frère et sœur tout comme les conjoints qui sont « adoptés » par les enfants.

Mais pourquoi pas après tout ? Si la littérature peut réconforter les enfants, apporter de l’espoir à ceux qui vivent trop souvent de durs moments dans ce type de situation, je ne peux qu’approuver et espérer que les séparations se passent de mieux en mieux, au moins dans l’intérêt des enfants.

Dans ce dernier tome, je trouve que la petite Nine a bien grandi, elle a gagné en profondeur et en maturité et les questions qu’elle se pose sont censées et bien ancrées dans la réalité.

On parle désormais de réseaux sociaux, de blogs et l’adolescente en devenir dit adieu à son journal intime, toujours ponctué de dessins qui apportent une touche de fraicheur et de liberté bienvenue.

Un roman sympathique et court, non dénué d’humour, qui ne manquera pas d’intéresser les petites filles dès 9 ans qui vivent la même situation que l’héroïne et se posent indubitablement les mêmes questions.

Un ouvrage qui a le mérite de dédramatiser le divorce et les familles recomposées même s’il offre une vision un peu trop rêvée de ces moments souvent douloureux.

Un grand merci à Brigitte et aux éditions Flammarion pour cette lecture attendrissante que je recommande aux enfants.

Advertisements

Une réflexion sur “Le journal de Nine tome 3 : Pourquoi c’est pas juste ? – Géraldine Maillet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s