De tes nouvelles – Agnès Ledig

Lu dans le cadre de Ma PAL de printemps (1/10)

Anna-Nina, pétillante et légère, est une petite fille en forme de trait d’union. Entre Eric, son père, et Valentine, qui les qui les a accueillis quelques mois plus tôt un soir d’orage et de détresse. Maintenant qu’Eric et Anna-Nina sont revenus chez Valentine, une famille se construit jour après jour, au rythme des saisons. Un grain de sable pourrait cependant enrayer les rouages de cet avenir harmonieux et longtemps désiré.

C’est la fin de l’été lorsque la roulotte d’Eric fait son apparition, peut-être pour de bon ? En attendant, Anna-Nina est enthousiaste à l’idée de faire sa première rentrée des classes et retrouve avec bonheur sa chambre chez Valentine et Gustave, le vieil homme auquel elle est très attachée.

Eric ne sait pas s’il a fait le bon choix et il a du mal à laisser sa fille prendre son envol, il s’interroge aussi sur son futur avec Valentine, lui le veuf qui n’a pas pu dire adieu à sa femme décédée il y a sept ans déjà.

Valentine est heureuse mais son bonheur ne peut être parfait car Gaël vient de se faire plaquer par sa femme Geneviève. A quelques jours de la rentrée, il est dévasté par cet abandon et il a en horreur son image et son surpoids.

Valentine et Eric vont épauler Gaël dans ce changement de vie et vont devoir réapprendre un quotidien de couple, eux qui sont célibataires depuis si longtemps. Valentine a aussi envie d’un bébé avec Eric mais elle est irrésistiblement attirée par un nouveau venu…

De tes nouvelles est la suite du roman publié écrit par Agnès Ledig en 2016 On regrettera plus tard qui, si il ne m’avait pas totalement convaincu, avait été une lecture agréable avec des thèmes intéressants comme la psycho généalogie, notre rapport à la consommation, nos modes de culture, avec de beaux messages à la clé comme vivre l’instant présent et le courage à travers ses deux personnages principaux : courage d’aimer, courage de continuer à vivre, d’avancer….

On retrouve les personnages du premier récit deux mois après la fin de ce dernier : Valentine, Gustave le grand-père de Valentine et son voisin et enfin Gaël, le collègue instituteur de Valentine et son meilleur ami.

L’histoire que nous conte Agnès Ledig, toujours dans un style fluide et agréable, reprend exactement deux mois après, quelques jours avant la rentrée des classes. Dans ce nouveau récit, l’auteure fait évoluer ses personnages, et aborde des sujets forts comme l’amour, l’amitié, le désir, la difficulté de s’aimer, de s’abandonner à l’autre, la vie de couple…

J’ai trouvé cette suite moins intéressante même si j’ai aimé retrouver les personnages qui sont tellement attachants, notamment Gaël et Anna-Nina, je l’ai trouvé plus confuse à cause des changements de points de vue qui alternent à chaque chapitre, on a souvent du mal à comprendre qui est le narrateur et c’est déstabilisant.

Autre point négatif pour moi : il ne se passe pas grand chose, le récit se révèle assez plat avec quelques longueurs et même si je ne me suis pas ennuyée, je ne suis pas emballée non plus. Je trouve plus généralement que le récit est trop simpliste et manque de crédibilité.

L’auteure a ses adeptes et ses inconditionnelles livre après livre, ce n’est hélas pas mon cas et je pense que je ne lirai plus l’auteure à l’avenir même si ses romans sont agréables à lire, ils manquent de consistance pour moi.

Merci aux éditions Albin Michel pour leur confiance.

Advertisements

7 réflexions sur “De tes nouvelles – Agnès Ledig

  1. Catherine dit :

    J’avais lu seulement un livre, « juste avant le bonheur » qui avait ete une lecture sentimentale et agreable mais au final, plus d’un an apres je ne m’en souviens plus…

  2. Rigomette dit :

    Comme Catherine,je ne connais que Juste avant le bonheur qui m’avait fait pleurer à un moment bien précis mais je serai bien en peine de te parler du reste de l’histoire ou des personnages… Je ne note pas celui-ci ou son précédent..

  3. PHILIPPE D dit :

    J’ai une amie qui vient de le finir, elle est déçue aussi. Comme elle va me le donner, je pourrai juger par moi-même. Je ne me souviens pas beaucoup du précédent…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s