Je suis ton soleil – Marie Palvenko

Lu dans le cadre de Ma PAL de printemps (4/10)

Déborah entame son année de terminale sans une paire de chaussures, rapport à Isidore le chien-clochard qui dévore toutes les siennes et seulement les siennes. Mais ce n’est pas le pire, non. Le pire, c’est sa mère qui se fane, et la découverte de son père, au café, en train d’embrasser une inconnue aux longs cheveux bouclés. Le bac est en ligne de mire, et il va falloir de l’aide, des amis, du courage et beaucoup d’humour à Déborah pour percer les nuages, comme un soleil.

L’heure de la rentrée des classes a sonné pour Déborah, 17 ans au compteur. Dernière année de lycée, celle du bac, le sésame tant redouté, celui qui permettra de poursuivre des études supérieures et peut-être quitter le nid, c’est en tout cas ce qu’espère Déborah.

Comme tous les matins, elle retrouve sa meilleure amie Éloïse au Clapier, qui lui apprend que contrairement aux années précédentes, elles ne seront pas dans la même classe. Eloïse est heureuse d’être dans la classe d’Erwann, le garçon avec lequel elle rêve de sortir mais pour Déborah c’est la douche froide à la perspective de se retrouver avec Jamal les grandes dents, et Tania, son ennemie jurée !

Chez elle, la situation n’est pas non plus au beau fixe. Fille unique d’une mère maquettiste, dépressive depuis de longues années et d’un père rédacteur en chef de plus en plus absent, elle est affublée d’un labrador obèse qu’elle a recueillie quelques mois plus tôt, contrainte par sa mère de le sortir chaque soir.

Alors qu’elle broie du noir car son année de terminale se passe mal : ses notes sont en chute libre, Éloïse lui préfère son petit-ami, Victor dont elle est amoureuse est déjà pris, elle surprend son père dans les bras d’une autre…

Voilà un pavé qui n’aura pas traîné dans ma PAL, bon d’accord un bon mois, mais comme il figurait sur ma PAL de printemps, j’avais bon espoir de l’en sortir rapidement, ce qui est désormais chose faite.

Avant de lire Je suis ton soleil, je ne connaissais pas la plume de Marie Pavlenko, je ne sais pas si ses autres romans sont de cette qualité mais ce que je peux dire c’est que celui-ci est une petite pépite, terriblement addictive !

L’auteure aborde à travers Déborah qui est la narratrice et l’héroïne de ce roman, c’est son point de vue qui nous est livré, ses émotions, ses sentiments, son ressenti, bon nombre de thèmes qui préoccupent les adolescents d’aujourd’hui : l’amitié, l’amour, la famille mais également le divorce, le suicide, l’homosexualité, la sexualité, l’avortement…

Le ton est frais, moderne, bourré d’humour et de dérision, de second degré, de loufoquerie parfois, ce qui n’empêche pas certains passages d’être sacrément émouvants au point de nous mettre la larme à l’œil car Déborah est confrontée à des sujets graves comme le suicide ou l’avortement et qui sont, vous vous en doutez bien, forcément pas drôles du tout.

Ce sont donc des thèmes et un roman très forts et très actuels que nous propose Marie Pavlenko en nous racontant une tranche de vie, l’année de terminale de Déborah, rythmée par les vacances et jalonnée de petits bonheurs et de drames, de septembre à juin, du premier jour de la rentrée aux résultats du baccalauréat.

Un roman d’apprentissage très intéressant qui ne pourra que convaincre le public auquel il est destiné et auquel il parlera par son vocabulaire, son style fluide et dynamique, ses thématiques, ses références littéraires et musicales, et ses personnages attachants, tant filles que garçons comme il ne manquera pas de captiver leurs parents et plus généralement un public adulte, tant il est abouti et pertinent.

Vous l’aurez compris Je suis ton soleil est un roman très réussi à mettre entre les mains des adolescents et de leurs parents ! Je remercie Brigitte et les éditions Flammarion jeunesse pour cette lecture totalement addictive, j’ai adoré.

Publicités

7 réflexions sur “Je suis ton soleil – Marie Palvenko

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s