Idéal standard – Aude Picault

Claire, trentenaire, infirmière en néonatalogie, voit défiler ses relations amoureuses et désespère de construire un couple – le vrai, le bon, l’idéal. En choisissant de vivre avec Franck, elle croit enfin y être arrivée. Mais la réalité standardisée de ce qui l’attend n’est pas à la hauteur…

Claire, 32 ans, est infirmière dans un service de néo natalité, en charge des grands prématurés. Si son travail est gratifiant et lui apporte de grandes joies, sa vie privée est un désastre.

Ses histoires d’amour ne durent au mieux pas plus de trois mois et se heurtent à la dure réalité d’aujourd’hui : se caser alors que l’horloge biologique fait tic-tac de plus en plus fort.

Claire aimerait bien enfin rencontrer le grand amour, vivre avec lui et fonder une famille mais les hommes sur lesquels elle tombe n’ont aucune envie de se faire mettre la corde au cou jusqu’au jour où elle rencontre Franck et qu’elle découvre avec lui la vie à deux…

Aude Picault aborde avec tact et humour les petits et grands tracas des femmes d’aujourd’hui : le couple, le désir, la recherche de soi, la jouissance, la maternité… à travers une héroïne à laquelle on peut toutes s’identifier car physiquement elle est absolument « normale », c’est-à-dire qu’elle a des rondeurs, c’est une jeune femme active de la classe moyenne.

Comme beaucoup de trentenaires de notre époque, Claire a du mal à trouver chaussure à son pied, elle est romantique sans être naïve, et finalement c’est lorsqu‘elle n’y croit plus que Franck va lui ravir son cœur.

Si les dessins d’Aude Picault sont lumineux et gracieux (principalement en bichromie jaune/noir avec quelques incursions de bleu et de rose), le propos est lui très sombre sur la difficulté d’être célibataire ou en couple, avec bon nombre de désillusions et de propos doux-amers à la clé que l’on soit dans un cas ou dans un autre.

L’auteure analyse très finement les choses et j’ai beaucoup aimé suivre Claire dans son quotidien d’infirmière s’occupant de grands prématurés, et dans ses réflexions de jeune femme à la recherche d’un bonheur simple mais pourtant inaccessible.

Cet « idéal standard » qu’on souhaiterait toutes connaître, un bonheur simple entre concessions, acceptation de l’autre, recherche d’un terrain commun pour construire le couple, la maternité, les rapports avec sa belle-famille…

Une bande dessinée qui a le mérite d’appuyer où ça fait mal et qui montre la cruelle réalité du couple à l’heure actuelle, entre les hommes-enfants qui ne veulent pas s’engager et qui préfèrent les soirées entre potes à boire de la bière ou à jouer aux jeux vidéos et les femmes qui s’assument financièrement parlant mais qui ont toujours une âme de midinette et rêvent de grand amour.

Idéal standard est un roman graphique étonnant, captivant mais aussi très brutal. L’idéal standard, ce rêve féérique qui n’existe malheureusement pas. Une belle découverte en ce qui me concerne et que je vous recommande chaudement !

Publicités

4 réflexions sur “Idéal standard – Aude Picault

  1. Liberty Riveter dit :

    Très beau résumé de cette BD. Tu as tout dit.

    Je l’ai acheté, il y’a quelques mois et dévoré;

    Ce que j’ai bien aimé aussi, c’est comment on voit que même les couples, même ceux qui ont des enfants n’ont pas la vie parfaite, super heureuse et sans tracas qu’imaginent les célibataires qui rêvent de vie à deux.
    La meilleure amie de Claire, par exemple, a du mal avec sa vie de jeune maman et montre comment la maternité peut se révéler être une menace pour le couple.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s