La voix secrète – Michaël Mention

Durant l’hiver 1835, sous le règne de Louis-Philippe, alors que Paris est rongé par la misère et les attentats, la police enquête sur un tueur d’enfants. Tous les indices orientent Allard, chef de la Sûreté, vers le célèbre poète et assassin Pierre-François Lacenaire. Incarcéré à la Conciergerie, celui-ci passe ses journées à recevoir des visiteurs et à rédiger ses Mémoires en attendant de passer sous la guillotine. Un autre crime se produit, révélant davantage de similitudes avec ceux commis jadis par Lacenaire. Allard décide alors de le solliciter dans l’espoir de résoudre au plus vite cette enquête tortueuse.

Hiver 1835, depuis quelques mois le règne de Louis-Philippe, premier roi des français, connaît des soubresauts et vit au rythme des attentats. Le peuple de Paris est affamé et accablé de travail, au bord de la révolte, au point que les policiers n’osent plus s’aventurer dans certains quartiers de jour comme de nuit.

A la Conciergerie, Pierre-François Lacenaire vit ses dernières semaines d’existence et écrit ses mémoires en attendant de perdre la tête sous le couperet de la guillotine.

A la fois poète et assassin, il a tué en laissant un signe distinctif sur ses victimes : des lacérations sur le dos faites par un crochet. Lacenaire jubile à l’idée de mourir sur l’échafaud, c’est la grande affaire de sa vie, lui qui exècre ses semblables : le suicide par la guillotine.

C’est alors que survient une série de meurtres d’enfants. Des corps décapités de garçons et de filles de moins de huit ans sont retrouvés sur les lieux des crimes de Lacenaire, tous portant les mêmes lacérations que ses propres victimes.

Allard, le chef de la Sûreté avec qui il a su nouer des liens de respect et d’amitié supplie Lacenaire de l’aider à mettre la main sur cet imitateur…

Certains romans attendent dans ma PAL plusieurs semaines / mois / années (rayez la mention inutile) et d’autres ont à peine le temps d’y figurer. La voix secrète fait partie de la deuxième catégorie, infiniment rare chez moi : sitôt acheté, sitôt lu !

Le fait que Lacenaire, le dandy assassin du règne de Louis-Philippe, soit le protagoniste principal de ce polar historique n’y est pas pour rien. Ce personnage intriguant, voire fascinant, qui nous a laissé ses mémoires, immortalisé dans le chef d’oeuvre de Marcel Carné, Les enfants du Paradis sous les traits de Pierre Brasseur, puis dans le film éponyme de Francis Girod, avec Daniel Auteuil dans le rôle-titre, est donc comme je le disais plus haut, le héros de ce polar historique signé Michaël Mention.

Un roman court mais passionnant, sans aucun temps mort, mêlant habilement vérité historique et fiction, nous immerge dans le Paris de cette première moitié du 19è, au plus près des plus démunis, dont la colère gronde après l’espoir déçu de l’avènement de Louis-Philippe.

Michaël Mention a fait un travail de documentation sérieux à la fois sur Paris et ses bas-fonds, sur le règne du premier roi des français, sur les secousses politiques qu’il traverse, sur la police d’après Vidocq, sur Lacenaire dont on cerne très bien la personnalité, sur les conditions d’emprisonnement, sur la presse, etc.

L’histoire est prenante, l’auteur sème des fausses pistes et parsème son récit de rebondissements, au point que j’ai eu du mal à lâcher ce roman, à la fois bien ferrée par l’intrigue policière terriblement efficace et surtout par Lacenaire qui nous est dépeint ici de façon très séduisante et auquel on s’attache indubitablement.

La voix secrète est le premier livre de Michaël Mention que je lis et certainement pas le dernier car j’ai beaucoup apprécié son style fluide et mordant, très agréable à lire. Un très bon polar que je vous conseille vivement !

Publicités

9 réflexions sur “La voix secrète – Michaël Mention

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s