Fais-moi peur – Malika Ferdjoukh

Lu dans le cadre du Challenge Cold Winter

Monsieur N. n’avait pas été un criminel toute sa vie. La preuve, il avait déjà neuf ans quand il tua pour la première fois. Bien entendu, à cette époque, il n’était pas encore monsieur N. Il était Léo, petit garçon qui passait ses vacances chez Mémé et Pépé…. Et puis, vingt ans plus tard, le voici, rôdant autour de la maison de la famille Mintz. Les parents sont sortis, les enfants font du pop-corn, Odette voudrait aller chercher un sapin au cimetière, elle craint que le Père Noël ne les oublie. Monsieur N. ne les oublie pas, lui. Il a déjà tué son chien Thor, il a mis un manteau rouge, il se prépare.

En ce soir du 22 décembre, Mr et Mme Mintz sont invités à l’inauguration de l’opéra régional, ils laissent seuls leurs cinq enfants dans la maison familiale. Il y a Gervaise l’aînée âgée de 13 ans qui doit veiller à ce que les plus jeunes soient sages, Mone 10 ans et demi, Barnabé 9 ans moins le quart, Odette 5 ans et bébé Lou, 18 mois.

Il règne un joyeux bazar dans la maison : entre Odette qui veut absolument un sapin de Noël alors que les Mintz, qui ne fêtent pas Noël mais Hanouka, n’en veulent pas, Barnabé qui veut aller embêter leurs voisines surnommées les perruches, Mone qui veut faire du pop-corn avec son ami Amoh, les lieux sont vite sans dessus dessous.

Mais ce qu’ils ne savent pas, c’est qu’en cette nuit particulière de l’hiver, ils vont croiser la route de monsieur N. (haine), un homme habité par la haine, le racisme et l’antisémitisme, qui vient de tuer son chien Thor.

Les enfants sont en danger car il est bien décidé à éliminer toute la famille Mintz…

Malika Ferdjoukh est une auteure pour la jeunesse de grand talent, que j’ai lu à plusieurs reprises et j’étais donc ravie de la retrouver dans un registre un peu différent des autres avec Fais-moi peur, un thriller destiné aux 13 ans et plus.

Pas de suspens ici sur l’identité du meurtrier puisque Malika Ferdjoukh nous le dévoile dès les premières lignes mais une thématique très intéressante quant aux motivations de ces meurtres. Monsieur N. est tout à fait proche des thèmes d’extrême-droite puisqu’il prône la race aryenne et pure, c’est-à-dire, des hommes et des femmes blonds aux yeux bleus, le mépris pour les êtres diminués ou jugés inférieurs et la haine des juifs et des musulmans.

Un sujet fort que les jeunes lecteurs découvriront peut-être à l’occasion de cette lecture et qu’il est nécessaire d’accompagner dans leurs réflexions.

Nous avons donc d’un côté un nazi et de l’autre une joyeuse famille juive. D’un coté la noirceur et de l’autre, l’espièglerie. L’auteure arrive bien à doser le mélange des deux, évitant que la part d’ombre ne l’emporte sur la lumière, grâce à beaucoup d’humour et des comiques de situations bienvenus.

J’ai beaucoup aimé les personnages des enfants, que ce soit la fratrie Mintz dont on découvre les membres tour à tour mis en lumière mais aussi leurs amis musulmans Amoh et Radiah et bien sûr Gabriel, le charmant vendeur de houx.

Pour autant, il m’a manqué quelque chose pour être totalement séduite. Les choses sont longues à se mettre en place et la tension arrive un peu trop tardivement dans le récit pour rendre ce thriller totalement pertinent à mes yeux d’adulte mais qui fera son petit effet auprès de son jeune lectorat.

Reste que comme toujours, la plume de Malika Ferjoukh est efficace et agréable à lire, les enfants tellement charismatiques, que l’on passe un bon moment en leur compagnie même si l’adulte que je ne suis n’a pas frissonné, la thématique abordée est si importante, que je ne peux que vous inciter à découvrir Fais-moi peur aux jeunes lecteurs autour de vous !

Un grand merci à Colline et aux éditions L’école des Loisirs pour cette lecture de Noël !

Publicités

3 réflexions sur “Fais-moi peur – Malika Ferdjoukh

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s