Ça peut pas rater ! – Gilles Legardinier

Lu dans le cadre du challenge 1 pavé par mois :

challenge-un-pave-par-mois

– J’en ai ras le bol des mecs. J’en ai plus qu’assez de vos sales coups ! C’est votre tour de souffrir !
Et là, trempée, titubante, je prends une décision sur laquelle je jure de ne jamais revenir : je ne vais plus rien leur passer. On remet les compteurs à zéro. Je vais me venger de tout. Puisque aucun bonheur ne descendra d’un ciel illusoire, je suis prête à aller chercher le peu qui me revient jusqu’au fond des enfers.
La gentille Marie est morte. C’est la méchante Marie qui est aux commandes. Désormais, je renvoie les ascenseurs. Les chiens de ma chienne sont nés et il y en aura pour tout le monde. La vengeance est un plat qui se mange froid et je suis surgelée. La rage m’étouffe, la haine me consume.

Marie vit depuis dix ans avec Hugues. Dix ans qu’elle accepte de vivre au jour le jour, sans faire de projets d’avenir, tout ça par amour pour lui. Dix ans qu’elle ne voit plus ses amis et quasiment plus sa famille, Hugues l’ayant coupé de tous ceux qu’elle aime.

Heureusement, il reste Petula, fidèle au poste, sa meilleure amie qui enchaîne les déceptions sentimentales, et qui travaille avec Marie pour un créateur de matelas haut de gamme.

C’est alors qu’elle pensait qu’il allait enfin lui mettre la bague au doigt, que Hugues la quitte pour une femme plus jeune et surtout plus jolie qu’elle. Non content de la jeter tel un kleenex, le mufle l’a met à la porte illico presto puisque leur nid douillet lui appartient et qu’il est pressé d’y amener sa nouvelle conquête.

Et comme un malheur n’arrive jamais seul, le directeur de sa boîte décide de dégraisser sa masse salariale afin que les actionnaires s’en mettent plein les poches et confie cette délicate mission à Marie, en charge du service du personnel.

Mais Marie n’a aucune envie de priver de leur travail ses collègues et décide de prendre la tête de la fronde. Et là, au milieu de cette agitation sociale, sans crier gare, voilà que débarque un admirateur secret, avec son lot de lettres anonymes remplies d’amour…

J’avais beaucoup aimé Demain j’arrête ! et Complètement cramé !, j’étais donc ravie de retrouver Gilles Legardinier à l’occasion de Ça peut pas rater ! qui attendait sagement dans ma PAL depuis près de deux ans.

Vous le savez, j’aime beaucoup les feel-good books qui sont à la fois drôle et apportent font beaucoup de bien au moral et je dois dire que ce roman remplit très bien son rôle même si je le trouve nettement moins bon que les deux précédents.

La faute sans doute à un humour plus lourd, une histoire assez plate et surtout à l’héroïne de ce récit qui m’a un peu tapé sur les nerfs. J’ai trouvé intéressants les moments passés dans la société de Marie et de Petula, et je pense que Gilles Legardinier aurait pu se contenter de creuser cette partie et nous épargner le jeu de pistes qui nous conduit à l’amoureux transi de Marie.

L’auteur a voulu cocher toutes les cases du cahier des charges du roman feel good book et finalement pèche par ses excès. C’est franchement dommage car le roman pouvait tenir sur l’humour et la contestation sociale, ce qui l’aurait sorti des sentiers battus et en aurait fait un roman plus original.

Comme je vous le disais plus haut, c’est pour l’instant le roman de Gilles Legardinier que j’aime le moins, ce qui ne m’empêchera pas de tenter cet auteur à nouveau, en espérant être davantage séduite.

Ces bémols mis à part, Ça peut pas rater ! est une comédie qui réserve de bons moments où l’on rit et qui se lit formidablement bien grâce à l’écriture fluide de Gilles Legardinier, ses chapitres courts, ses alternances de moments drôles et tendres.

Belette qui m’a accompagné dans cette lecture l’a bien aimé aussi et vous pouvez retrouver son ici.

Publicités

7 réflexions sur “Ça peut pas rater ! – Gilles Legardinier

  1. Bénédicte dit :

    Je ne l’ai pas encore lu, mais tout comme toi j’avais adoré Demain j’arrête et Complètement cramé. J’ai un peu peur de la comparaison pour le coup, après avoir lu ton avis. Bonne semaine Bianca !

  2. Valou076 dit :

    je n’ai pas été une grande fan de ce roman. J’ai adoré Demain j’arrête, et encore plus « Et soudain tout change »… un roman qui m’a fait rire, et qui m’a plongé avec un peu d’émotion dans mes années lycée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s