Les 12 romans à retenir de mon année livresque 2017

Comme je vous l’annonçais dans mon bilan de lecture annuel, j’ai envie de revenir sur quelques-unes des très belles lectures faites tout au long de l’année 2017. J’ai mis de côté les bandes dessinées et romans graphiques, pour me concentrer sur les romans.

Pour dresser ce palmarès ou best of comme vous préférez, j’ai choisi un roman par mois de l’année. Ce pêle-mêle est représentatif de mes habitudes de lecture puisque vous y retrouverez des romans pour adolescents, des romans historiques, des romans contemporains et des romans policiers.

Mais trêve de bavardages et entrons sans plus attendre dans le vif du sujet.

Janvier

Lucille à l’heure gourmande de de Gwenaële Barussaud. Le troisième tome de la série Les lumières de Paris a été un coup de coeur, il faut dire que j’adore la plume de cette romancière et cette série est pour moi un pur régal : l’atmosphère Second Empire que l’auteure retranscrit à merveille, les personnages féminins, j’ai hâte que le 4è tome voit le jour !


Février

La promesse d’un ciel étoilé de Alison MacQueen. Un roman historique avec une histoire d’amour bouleversante qui m’a entraîné jusqu’en Inde au moment de son indépendance. Un roman bien construit, avec un cadre historique de qualité, et une magnifique histoire d’amour.



Mars

Sauveur et fils saison 3 de Marie-Aude Murail. Avant d’ouvrir le blog, je ne connaissais pas Marie-Aude Murail mais depuis je me rattrape, et à chaque nouvelle lecture, je suis séduite. Cette série consacrée au psychologue Sauveur et à ses patients, sur fonds d’attentats, est totalement addictive, j’attends avec impatience la saison 4.



Avril

Les enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel. En 2017, j’ai tenté une incursion dans la fantaisy et j’avoue que toute la série du Paris des merveilles fut un réel plaisir et notamment ce premier tome. Tout m’a plu : l’univers fantaisy et uchronique, les personnages, le style de l’auteur.



Mai

L’inconnu du Port Bélon de Jean-Luc Bannalec. J’ai une affection toute particulière pour l’inspecteur Dupin et ses enquêtes qui ont pour cadre la Bretagne. L’auteur balade son héros dans toute la breizhonie et c’est bien agréable pour moi de le suivre dans des lieux que parfois je connais et qui sont tout proches de chez moi !



Juin

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi. Un roman feel-good comme je les aime qui met en scène une brochette de papys et de mamys pas piqués des hannetons, qui malgré les pépins de santé, veulent encore s’amuser, aimer, prendre du plaisir. Un roman plein d’humour et d’émotion, qui nous invite à vivre l’instant présent.



Juillet

La sœur du roi de Alexandra de Broca. Ce roman nous conte l’histoire d’amour supposée entre Elisabeth de France, soeur cadette du roi Louis XVI, et François Dassy, son médecin. Histoire impossible entre une princesse du sang catholique et un roturier protestant qui s’achève dramatiquement sous le couperet de la guillotine. J’avoue avoir versé ma larme comme à chaque roman d’Alexandra de Broca, une romancière que j’affectionne.

Août

Miss Cyclone de Laurence Peyrin. Un joli roman sur l’amitié qui unit June et Angela du 8 décembre 1980 (assassinat de John Lennon) au 11 septembre 2001. Un titre quit fait la part belle aux bons sentiments, à l’amitié, mais aussi aux regrets, à la douloureuse sensation d’être passé à côté de sa vie. Sa lecture a raisonné en moi et s’est révélée palpitante et émouvante, je me suis laissée portée par ce roman d’apprentissage écrit par une romancière que j’aime beaucoup.

Septembre

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre. Cette fresque, quelle claque ! Un roman historique absolument palpitant avec pour héros, un trio d’arnaqueurs, tout sauf attachants. Dans l’atmosphère de ces lendemains qui déchantent, peuplée de lâches reçus en héros, Pierre Lemaitre raconte avec talent le récit de cette génération perdue. Un roman à lire absolument. La suite sort ce mois-ci d’ailleurs !


Octobre

Une colonne de feu de Ken Follett. Un roman fleuve de 900 pages qui revient avec clarté les guerres de religion qui ont secoué la France et l’Europe au 16è siècle. Ken Follet, conteur hors-pair, nous propose ici une vaste fresque qui court sur près de soixante ans, nous emmenant tantôt à Kingsbridge, à Paris, à Genève, à Anvers ou à Hispaniola, le tout porté par un héros bien attachant.


Novembre

Un clafoutis aux tomates cerises de Véronique de Bure. Un roman merveilleux sur le grand âge. Je trouve que l’auteure s’est merveilleusement coulée dans le personnage de Jeanne, 90 ans. On a beau savoir qu’Un clafoutis aux tomates cerises est un roman, on a vraiment l’impression de lire le journal intime d’une vieille dame et on n’a qu’une envie : la prendre dans nos bras, l’aider à faire ses choux, boire un petit muscat bien frais à ses côtés, équeuter ses haricots verts, etc.


Décembre

Seules les femmes sont éternelles de Frédéric Lenormand. On finit ce tour d’horizon avec un polar historique comme je les aime, porté par la plume drôle et délicieuse d’un auteur que j’apprécie beaucoup, qui s’inspire de l’histoire vraie d’un homme qui se travestit pour échapper aux tranchées de la guerre 14-18.



J’espère que ce bref aperçu de mes plus belles lectures de l’année vous a plu et donné envie de vous plonger à votre tour dans ces romans, tous très réussis !

Publicités

Bonne année 2018 !!

En ce premier jour de l’année 2018, je vous adresse ainsi qu’à vos proches, mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année qui commence.

Je vous la souhaite pétillante, pleine de bonheur, de succès et de santé. J’espère qu’elle sera une année qui verra se réaliser vos projets quels qu’ils soient.

En tant que lectrice, je vous souhaite aussi de très belles lectures pour les cinquante-deux prochaines semaines, j’espère que vos coups de coeur seront nombreux.

En ce qui me concerne, je vous remercie d’être toujours aussi nombreux et nombreuses à venir me lire, que vous laissiez des commentaires ou non, je compte bien continuer à partager mes lectures ici et en discuter avec vous.

Je vous donne rendez-vous demain pour mon traditionnel bilan de lecture de décembre!

La masse critique Babelio graphique revient aujourd’hui !!

La masse critique Babelio revient aujourd’hui et après l’imaginaire, les polars, la jeunesse et au young adult, place aux bandes dessinées, mangas, romans graphiques et aux beaux livres ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de titres, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès maintenant ici pour participer ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?

Tea book tag

Aujourd’hui, on se retrouve pour un petit tag que j’avais repéré il y a longtemps, je ne suis pas une inconditionnelle du thé mais c’est tout de même l’une de mes boissons favorites et surtout, les questions m’inspiraient plutôt.

English breakfast : un livre que tout le monde m’a recommandé et que j’ai fini par lire
Orgueil et préjugé de Jane Austen. Un grand classique qui me faisait un peu peur mais que j’ai, au final, adoré car bien qu’il ait été écrit il y a plus de deux cents ans, il se révèle très moderne.

Earl grey : un livre sombre qui m’a laissé une forte impression même après l’avoir terminé A la grâce des hommes de Hannah Kent. Un roman historique sombre et poignant qui retrace la vie de Agnes Magnúsdóttir, la dernière condamnée à mort islandaise qui a vécu au 19è siècle. Un récit qui m’a vraiment marqué et dont je me souviens avec émotion.

Rooibos : un livre qui m’a fait découvrir un autre pays Le pingouin de Andrei Kourkov. Un roman plutôt drôle mais impitoyable, portrait au vitriol de l’Ukraine post Union-Soviétique de la seconde moitié des années 90 avec des situations et des personnages déroutants.

Chaï : un livre de ma PAL que je suis sûre d’aimer avant même de l’avoir lu Tous je l’espère mais puisqu’il ne faut en citer qu’un seul ce sera Sherlock, Lupin et moi tome 2 Dernier acte à l’opéra de Irene Adler aka Piero Domenico Balario

Darjeeling : une pépite que j’aime tellement que je l’ai recommandé à tout le monde La part des flammes de Gaëlle Nohant. J’ai adoré ce roman historique qui prend pour point de départ un fait divers tragique, l’incendie du bazar de la Charité, pour mieux nous dépeindre la condition féminine de la Belle Epoque.

Oolong : le genre livresque que je considère comme mon péché mignon La réponse ne surprendra pas celles et ceux qui me lisent souvent, ce que je préfère avant tout ce sont les romans historiques et spécialement lorsqu’ils nous donnent à lire de beaux portraits de femmes.

Ginseng : un livre qui m’a fait sortir d’une panne de lecture L’enfant léopard de Daniel Picouly. Un roman que j’ai lu plusieurs fois et qui me procure toujours un réel plaisir de lecture, un récit jubilatoire, virtuose, avec un vrai souffle littéraire avec une intrigue menée tambour battant.

Camomille : un livre qui m’a endormi et que je n’ai pas pu finir La vie volée de Martin Sourire de Christian Chavassieux. Une fois de plus, un roman historique, qui sur le papier avait tout pour me plaire mais que j’ai très vite abandonné, me heurtant au style de l’auteur.

L’Assam : un livre qui m’a chamboulé et que je n’ai pas pu reposer avant de l’avoir fini Yeruldelgger de Ian Manook. Ce thriller, quelle claque !! Tout d’abord la découverte de la Mongolie, celle des villes pleine de violence et de corruption ; et celle des plaines avec des personnes qui vivent la même vie nomade que celles de leurs ancêtres. Un roman extrêmement violent, rude mais passionnant.

Thé vert matcha : le livre que je considère comme le joyau de ma bibliothèque Là aussi, difficile de dégager un seul livre mais je dirai mon édition de 1895 en plusieurs volumes du théâtre d’Eugène Labiche que j’ai hérité de mes grands-parents.

La masse critique Babelio revient aujourd’hui !!

La masse critique Babelio revient aujourd’hui et après l’imaginaire et la fiction / non-fiction, la BD et les manga, l’imaginaire et les polars, place à la jeunesse et au young adult ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de livres, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès maintenant ici pour participer ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?

La masse critique Babelio c’est aujourd’hui !!

La masse critique Babelio revient aujourd’hui et après la jeunesse, l’imaginaire et la fiction / non-fiction, la BD et les manga, place à l’imaginaire et aux polars ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de livres, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès maintenant ici pour participer ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?