TAG Code de la Route

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau TAG, vous savez comme je les affectionne et je ne boude pas mon plaisir lorsqu’on me désigne à condition d’avoir quelque chose à dire of course. Un grand merci à La barmaid aux lettres d’avoir pensé à moi pour ce Code de la route alors que je n’ai pas le permis !

Ω Parking : Combien de livres as-tu dans ta PAL ? Alors n’importe quelle blogueuse vous le dira : trop !! La mienne déborde et ne tient plus dans une bibliothèque et elle s’est étendue en piles au pied de mon lit, concrètement près de 330 titres m’attendent, ce qui ne m’empêche ni d’en acheter ni d’en emprunter, et oui je suis incurable !!

Ω Limitation de vitesse : quelle limitation donnes-tu à ta PAL ? Aucune, j’en suis bien incapable hélas !

Ω Route prioritaire : Quel livre est ta prochaine priorité ? Une fois que j’aurai fini Le Paris des Merveilles tome 3, je me jette sur Les petites victoires de Yvon Roy qui me fait très envie !

Ω Réservé aux camions : Quel pavé liras-tu prochainement ? Je sors d’un pavé de 600 pages, La dernière licorne de Tobby Rolland et je serai bien incapable de dire quel sera le prochain, j’en ai à foison dans ma PAL et donc que l’embarras du choix !

Ω Réservé aux bus : Un livre que tu réserves pour une période spéciale ? Les Contes de Noël de Charles Dickens pour décembre, ce mois-là j’adore lire des contes de Noël et des romans qui se passent à cette période si spéciale de l’année.

Ω Stop : Un livre que tu as abandonné ? Cela m’arrive rarement, je mets parfois mes lectures en pause pour mieux y revenir plus tard mais le dernier que j’ai abandonné est le dernier roman de Hortense Dufour Port-des-Vents qui m’est vraiment tombé des mains !

Ω Issue de secours : un livre que tu as arrêté mais que tu vas reprendre pendant une autre période ? Il est en pause depuis plusieurs mois car il est très dur à lire : L’affaire Léon Sadorski de Romain Slocombe.

Ω Sens interdit : quel genre de livre ne t’attire pas particulièrement ? Sans l’ombre d’une hésitation : la science-fiction, je déteste ça !

Ω A quel genre de livre donneras-tu ta chance cette année ? La fantaisy et c’est grâce à la trilogie de Pierre Pevel qui m’a enchanté, du coup je renouvellerai l’expérience cette année c’est sûr !

Ω Feu tricolore : Un livre qui t’a fait passé par plusieurs émotions ? Il y en a beaucoup heureusement mais il y en a un qui m’a mis K.O debout : A la grâce des hommes de Hannah Kent, un livre bouleversant sur la dernière condamnée à mort en Islande, une grande claque !

Ω Rond-point : Un livre qui t’a fait tourner en rond ? Joker, je ne vois pas du tout !

Ω Route à double-sens : Un livre que tu as aimé et détesté à la fois ? Détesté est un mot un peu fort mais Mémé dans les orties m’a à la fois plu et déplu, une vraie déception car j’ai trouvé ce roman baclé comme Un merci de trop de Carène Ponte d’ailleurs.

Ω Hôtel : Quel livre t’a volé ton sommeil ? Comme j’ai des insomnies j’évite de décaler mes horaires de sommeil, lorsque le sommeil arrive, j’arrête immédiatement ma lecture, donc aucun ne me vole mon sommeil !

Ω Monument historique : Le livre qui est pour toi un monument (une pépite de ta bibliothèque) ? Tous mes livres édités chez La Pléiade, je n’en ai pas énormément mais j’y tiens beaucoup, notamment Le théâtre de Goldoni que j’aime tant !

Ω Autoroute : qui taggues-tu ? Personne en particulier car avec les vacances, je ne sais pas quelles copinautes sont encore derrière leur écran !

Cinq ans !!!

Aujourd’hui est un jour comme un autre pour vous mais très particulier et cher à mon coeur pour moi. Aujourd’hui mon blog chéri fête ses cinq ans ! Il est né par un beau matin du 17 juillet 2012, après plusieurs mois d’hésitations, de questionnements et de tergiversations en tous genres sur ma légitimité à me lancer dans le grand bain de la blogosphère littéraire.

Pour être tout à fait honnête avec vous, je n’aurai jamais imaginé être toujours là cinq ans plus tard, à l’alimenter presque au quotidien, et que vous seriez là à me lire. Je n’imaginais même pas avoir de lecteurs tant l’océan d’internet est vaste et les blogs littéraires nombreux.

Mais cinq ans après, je suis toujours à la barre et vous êtes là de plus en plus nombreuses à me lire. Il y a les petits nouveaux et les abonnées de la première heure, celles qui commentent ici ou sur les réseaux sociaux et celles qui préfèrent rester dans l’ombre. A tous et à toutes, je vous adresse un immense merci car sans votre présence bienveillance, nos échanges autour des lectures, je ne sais pas si je continuerai à être aussi assidue ici.

Car force est de constater que cinq ans après, je ne me suis pas laissée (ce que je redoutais le plus) et que je suis même devenue totalement accro à mon blog même si mes craintes du début (de ne pas être à la hauteur, de n’intéresser personne, de ne pas être légitime à donner mon avis…) n’ont pas totalement disparus.

Cinq ans après, ma PAL est devenue un gouffre sans fin sans cesse alimentée par ma boulimie d’achats, je suis sortie de mes sentiers battus pour m’intéresser à d’autres genres et d’autres littératures,  je ne peux donc que me réjouir d’avoir oser créé mon blog, tant mon plaisir de lire s’est accru et celui d’écrire toujours aussi vif.

Je n’avais pas d’ambitions particulières pour ce blog et je n’en ai toujours pas, je ne cherche pas les partenariats même si je suis heureuse d’en avoir désormais de très beaux, et je remercie aussi les maisons d’édition qui me font confiance. Mon seul objectif est de continuer à lire, de faire de belles découvertes livresques, d’échanger avec vous toutes et de vivre ma passion de la lecture tout simplement.

Cinq ans de blogging c’est aussi :

848 livres chroniqués, ça fait donc une moyenne de 14 livres lus par mois, mine de rien ce n’est pas rien !

1389 articles publiés (en comptant celui-ci), comme quoi même lorsque je n’ai pas de livres à chroniquer, j’ai finalement beaucoup de choses à dire.

30764 commentaires et j’en suis ravie car le but du blog est de partager mes lectures et dialoguer avec vous

848 abonnés au blog, mazette ça fait du monde.

Voilà pour le bilan en chiffres !

Un grand merci à vous toutes de me suivre un peu plus chaque jour, pour votre fidélité, vos échanges, votre bienveillance et un merci tout particulier enfin à celles qui font vivre le challenge un pavé par mois et à celles qui me font l’amitié de partager des lectures communes, c’est toujours un plaisir que de lire avec vous les filles.

Ma PAL de printemps : le bilan !

Le 21 mars dernier, je vous dévoilais ma pile à lire de saison, celle du printemps avec pas moins de dix livres à la clé ! Trois mois plus tard, il est temps pour moi de dresser le bilan et de voir si j’ai rempli la totalité de mes objectifs.

J’avais choisi de piocher dans ma PAL cinq services presse et cinq livres achetés par mes soins et au final, six ont été sortis de ma PAL : trois SP et trois achats, égalité parfaite donc.

Un bilan en demi-teinte, j’aurai voulu les lire tous mais je préfère me laisser porter par mes envies du moment et je vous avoue que j’ai du mal à me cantonner à une pile de saison.

De bonnes lectures cependant dans l’ensemble et la satisfaction d’avoir sorti de ma PAL six livres de plus, c’est déjà pas si mal.

Je vous invite à retrouver mes chroniques en cliquant directement sur les couvertures !

Du coté des SP, j’ai donc lu :

     

Du coté de ma PAL :

    

Pas de pal spéciale été mais je vous dévoilerai celle de mes vacances lorsqu’elle sera finalisée !

Mes héros de romans policiers anglais préférés, le retour !

Lu dans le cadre du mois anglais :

Celles et ceux qui me suivent depuis longtemps se souviennent peut-être que je leur avais proposé il y a déjà quatre ans, un panorama de mes héros de romans policiers préférés anglais. J’ai découvert depuis d’autres récits, ce qui m’a donné envie d’étoffer mon précédent article avec d’autres lectures qui me plaisent beaucoup et que je ne connaissais pas à l’époque.

Pour moi, le roman policier se conjugue en anglais. C’est en effet grâce à Agatha Christie et Arthur Conan Doyle que j’ai découvert les romans policiers et que je suis devenue accro il faut bien le dire. J’ai ensuite poursuivi mon exploration des romanciers anglais du crime pour découvrir essentiellement je dois le dire, des romans policiers historiques, mes préférés.

Alors aujourd’hui, je profite du mois anglais pour vous présenter mes héros de romans policiers britanniques préférés :

miss-marple

Miss Marple

Of course, impossible de ne pas commencer par elle, puisque c’est mon surnom ! La délicieuse miss Jane Marple, créée par la reine du crime elle-même, Agatha Christie, est l’héroïne de 12 romans et de plusieurs nouvelles. Cette détective en fauteuil (en anglais : armchair detective), vit à St. Mary Mead, un charmant petit village perdu dans la campagne anglaise, tout droit sorti lui aussi de l’imagination de cette chère Agatha. Miss Marple est une vieille dame curieuse et qui passe le plus clair de son temps à tricoter, ce qui ne l’empêche pas de tout voir et de tout entendre. Contrairement à Hercule Poirot, ce n’est pas grâce à ses petites cellules grises qu’elle résout les énigmes, mais avec son intuition.

Le livre que je vous recommande : Un meurtre sera commis le…

sherlock-holmes-docteur-watson

Sherlock Holmes et Docteur Watson

Les deux font tellement la paire qu’il est impossible de les dissocier ! Sir Arthur Conan Doyle met en scène pour la première fois le célèbre duo en 1887. L’auteur qui a beaucoup lu Edgar Poe et Emilie Gaboriau, l’inventeur du roman policier, créée l’archétype du détective privé qui va inspirer bon nombre de romanciers et donner lieu à un flot de pastiches qui paraissent régulièrement jusqu’à aujourd’hui. Très brillant et intelligent, il est doté d’un don d’observation hors paire et d’une mémoire remarquable. Son associé, le docteur Watson, ex-militaire à la retraite, partage avec lui un appartement au 221b Baker Street à Londres et devient son hagiographe. Sherlock Holmes reste le héros de roman policier incontournable.

Le livre que je vous recommande : Les aventures de Sherlock Holmes

frere-cadfael

Frère Cadfael

Voilà un personnage très important pour moi car c’est grâce à ce moine bénédictin gallois que j’ai découvert les romans policiers historiques. Né sous la plume d’Ellis Peters, cet ancien croisé du 12è siècle est le héros de 20 romans et de quelques nouvelles. Cadfael est rentré dans les ordres tardivement, après avoir vécu toute une vie d’homme, et c’est au retour des croisades qu’il prend l’habit à l’abbaye de Shrewsbury  et devient herboriste. Il n’applique par les règles de saint Benoit à la lettre, ce qui lui vaut les foudres de l’antipathique frère Robert et de son assistant, le mielleux Frère Jérôme, mais heureusement il peut compter sur l’appui du supérieur du couvent, l’abbé Radulphe et de Hugh Beringar, shérif du comté du Shropshire. Son sens de l’observation et sa connaissance des plantes et des maladies en font un détective redoutable. Ses enquêtes sont à lire absolument dans l’ordre car l’on suit l’évolution des personnages.

Le livre que je vous recommande : Le lépreux de St Giles

tuppence-tommy-beresford

Tuppence et Tommy Beresford

Prudence Cowley et Tommy Beresfort forme un sympathique duo de détectives imaginé par Agatha Christie dès 1923. Associés contre le crime, ils apparaissent dès le second roman de la reine du crime, Mr Brown. Simples amis au départ, ils vont finir par tomber amoureux et se marier. Des deux personnages, c’est bien sûr Tuppence (qui tire son surnom de two pence en anglais) qui est mon préféré : elle est la femme des années 20 par excellence, celle qui est coiffée comme Louise Brooks, qui s’habille à la dernière mode et qui est indépendante financièrement. Dommage que ce duo ait été ensuite abandonné par Agatha qui reviendra vers eux à de rares occasions, pas toujours très réussies.

Le livre que je vous recommande : Le crime est notre affaire

hercule-poirot

Hercule Poirot

Le plus célèbre détective privé, après Sherlock Holmes, est belge ! Il voit le jour en 1920, toujours sous la plume de la grande Agatha. Notre détective aux cellules grises acérées est le héros d’une trentaine de romans et de plus de 50 nouvelles. Ancien chef de la Sûreté de Bruxelles, ce citadin invétéré, maniaque et toujours tiré à quatre épingles, rejoint l’Angleterre lors de la première guerre mondiale et se retrouve à Styles St. Mary, une petite ville de province où il résout sa première énigme anglaise, La mystérieuse Affaire de Styles. Il devient ensuite détective privé à Londres où il engage Miss Lemon comme secrétaire, aussi rigoureuse et tatillonne sur le classement et l’orthographe que lui et s’associe avec le fantasque captain Hastings. C’est grâce son sens du détail qu’il va devenir le plus célèbre détective au monde.

Le livre que je vous recommande : Le meurtre de Roger Ackryod

miss-silver

Miss Silver

Maud Silver ressemble beaucoup à Miss Marple même si elle est nettement moins connue que l’héroïne d’Agatha Christie. Cette ancienne préceptrice reconvertie en détective privée voit le jour en 1928 sous la plume de Patricia Wentworth, elle apparaît donc dans le paysage littéraire 2 ans avant Jane Marple ! On pourrait croire à tort que Patricia Wentworth s’est inspiré de la reine du crime, alors qu’à priori c’est plutôt l’inverse. Armchair detective, tout comme sa cadette, Miss Silver est une délicieuse vieille dame douée d’un don d’observation sans égal. Héroïne d’une trentaine d’intrigues, elle est souvent assistée de l’inspecteur de Scotland Yard, Frank Abbott.

Le livre que je vous recommande : L’affaire William Smith

charlotte-thomas-pitt

Charlotte et Thomas Pitt

J’ai découvert cette série au début des années 2000 si j’ai bonne mémoire mais elle a été créée par Anne Perry à la fin des années 70. Spécialiste de l’époque victorienne, les romans mettant en scène les Pitt sont très bien documentés même si parfois les détails historiques et politiques éclipsent un peu le récit policier. Tout comme les Beresford, Charlotte Ellisson et Thomas Pitt se rencontrent dans le premier volume, L’étrangleur de Cater Street. Elle est issue de la bourgeoise londonienne, et lui est fils de garde-chasse et simple inspecteur de police, autant dire personne pour l’entourage de la jeune femme. Suffragette avant l’heure, Charlotte n’est pas une femme conventionnelle, Thomas n’est pas un homme conventionnel non plus, ils vont  tomber amoureux et se marier. Dès lors, Charlotte et sa sœur Emily auront tendance à se mêler d’un peu trop près des enquêtes de Thomas. Comme pour Cadfael, il est important de les lire dans l’ordre !

Le livre que je vous recommande : L’étrangleur de Cater Street

Ben et Lizzie Ross

Dans le même genre que la série précédente, il y a les enquêtes écrites par Ann Granger, qui comme Anne Perry, a choisi un duo mari / épouse et l’époque victorienne. Il y a beaucoup de ressemblances entre ces deux séries et en tout premier lieu leurs héroïnes qui sont des femmes fortes et indépendantes, qui ne veulent pas se contenter du rôle dévolu aux femmes à cette époque. Comme pour Cadfael et les Pitt, il est important de les lire dans l’ordre !

Le livre que je vous recommande : Un intérêt particulier pour les morts

Agatha Raisin

Si vous êtes plutôt à la recherche d’un roman policier plein d’humour avec une héroïne antipathique en diable au premier abord, ne cherchez pas plus haut, il vous faut lire les enquêtes de Agatha Raisin. Cette quinquagnéiare qui a plaqué son agence de relations publiques et Londres pour un charmant village des Costwolds où depuis son arrivée, les meurtres sont devenues monnaie courante ! Comme les séries précédentes, je vous conseille de les lire dans l’ordre.

Le livre que je vous recommande : La quiche fatale

J’espère que ce petit panorama vous donnera envie de découvrir des auteurs que vous ne connaissez pas ou de replonger dans ceux que vous aimez ! Les titres donnés sont indicatifs mais ils méritent tous d’être lus !

 

La masse critique Babelio spéciale BD/ manga revient !

La masse critique Babelio revient demain et après la jeunesse, l’imaginaire et la fiction / non-fiction, place à la BD et aux manga ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de livres entre romans graphiques, bandes dessinées, albums et manga, il y en a pour tous les goûts et presque tous les âges, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

masse_critique

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès demain matin ici pour participer ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?

La masse critique Babelio spéciale fiction / non-fiction revient !

La masse critique Babelio revient aujourd’hui et après la BD, la jeunesse et l’imaginaire, place à la fiction et à la non-fiction ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de livres entre romans, documents et biographies, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

masse_critique

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès maintenant ici pour participer ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?

La masse critique Babelio spéciale imaginaire revient !

La masse critique Babelio revient mercredi 12 avril et après la BD, la fiction / non fiction et la jeunesse, place aux littératures de l’imaginaire ! Comme toujours Babelio nous propose un large éventail de livres, peut-être y trouverez-vous votre bonheur ?

masse_critique

Le principe reste le même : un livre contre une critique. Rendez-vous dès maintenant ici pour faire votre sélection ! J’ai repéré quelques titres qui me tentent beaucoup, et vous ?