Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Le samedi, c’est bibli’ Category

Décidément, mes samedis se suivent et se ressemblent étrangement ! On se retrouve aujourd’hui pour vous dévoiler mes derniers emprunts de l’année, oui, oui car la médiathèque ferme pendant les vacances, ce qui fera du bien à ma PAL vu mon rythme effréné d’emprunts.

Au menu de ce samedi deux bandes dessinées et deux romans jeunesse :

Joséphine Baker de Catel et José-Luis Bocquet

josephine-baker-bocquet-catel

Sujet : Joséphine Baker a 20 ans quand elle débarque à Paris en 1925. En une seule nuit, la petite danseuse américaine devient l’idole des Années Folles, fascinant Picasso, Cocteau, Le Corbusier ou Simenon. Dans le parfum de liberté des années 1930, Joséphine s’impose comme la première star noire à l’échelle mondiale, de Buenos Aires à Vienne, d’Alexandrie à Londres. Après la guerre et son engagement dans le camp de la résistance française, Joséphine décide de se vouer à la lutte contre la ségrégation raciale. La preuve par l’exemple : au cours des années 1950, dans son Château des Milandes, elle adopte douze orphelins d’origines différentes, la tribu arc-en-ciel. Elle chantera l’amour et la liberté jusqu’à son dernier souffle.

Les taxis de la Marne de Jean-Yves Le Naour et Claude Plumail

les-taxis-de-la-marne-jean-yves-le-naour

Sujet : Septembre 1914. Les Allemands avancent vers Paris, l’armée française recule et le gouvernement abandonne la capitale au général Gallieni qui ne pourra tenir longtemps face à l’ennemi. Mais Gallieni découvre que les Allemands délaissent Paris pour poursuivre les soldats français en retraite. C’est l’occasion inespérée de lancer une attaque avec la garnison de Paris ! Mais cette contre-offensive ne pourra fonctionner que si l’armée française fait front. Problème : Joffre, le général en chef, a du mal à accepter les conseils de Gallieni. Alors que la France tangue comme un bateau ivre, se dessine la bataille de la Marne qui va changer le sort du pays et le destin du monde.

Rouge bonbon de Cathy Cassidy

rouge-bonbon-cathy-cassidy

Sujet : Lorsque Scarlett, 12 ans, est à nouveau exclue d’un collège, sa mère l’envoie vivre chez son père, en pleine campagne irlandaise.
Scarlett est folle de rage. Depuis que son père a quitté sa mère, elle refuse de lui parler. Alors vivre avec lui ! Sans compter qu’elle devra aussi cohabiter avec une belle-mère et une demi-sœur…
Scarlett va-t-elle mourir d’ennui et tout détruire autour d’elle, comme elle sait si bien le faire ? Peut-être que Kian, un mystérieux garçon, pourra l’aider à trouver la réponse…

Lumière de Carole Trébor

lumiere-carole-trebor

Sujet : Hantée par la dernière volonté de sa mère adoptive,Svetlana quitte le Paris des Lumières pour rejoindre la Russie des tsars. Au cours de ce voyage, elle rencontre des êtres mystérieux, Varlaam et Mira, et se découvre d’étonnants pouvoirs…
Pour accepter sa véritable identité, Svetlana doit affronter sa part d’ombre. Et qui, de Boris l’officier d’élite, ou d’Aliocha, le paysan rebelle, l’aidera à se révéler à elle-même ?

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Mes samedis se suivent et se ressemblent avec le crochet incontournable par la médiathèque ! Si la semaine dernière je n’étais repartie qu’avec un emprunt, cette semaine ce n’est pas la même limonade comme dirait Cubitus dans Le domaine des dieux.

Au programme de cette semaine, une bande dessinée adulte, deux bandes dessinées et un roman jeunesse :

Culottées tome 1 de Pénélope Bagieu

culottees-tome-1-penelope-bagieu

Sujet : Guerrière apache ou sirène hollywoodienne, gardienne de phare ou créatrice de trolls, gynécologue ou impératrice, les Culottées ont fait voler en éclats les préjugés.Quinze portraits de femmes qui ont inventé leur destin.

L’histoire de l’Art en BD : de la préhistoire à la Renaissance de Bruno Heitz et Marion Augustin

l-histoire-de-l-art-en-bd-tome-1-bruno-heitz

Sujet : Qu’est-ce que l’Art ? Comment sont nées les premières oeuvres ? Pourquoi certaines ont-elles traversé les siècles, quand d’autres sont tombées dans l’oubli ? Comment vivent et travaillent leurs créateurs ? Précise, vivante, impeccablement documentée, mise en scène avec bonheur par Bruno Heitz, L’Histoire de l’Art en BD propose un immense voyage dans le temps, à la découverte de la création artistique, de ses oeuvres et ses auteurs, peintres, sculpteurs et architectes.

La mythologie en BD : La naissance de Rome d’Enée à Romulus de Viviane Koenig et Clémence Paldacci

la-mythologie-en-bd-la-naissance-de-rome-viviane-koenig

Sujet : Au terme de la guerre de Troie, le prince Enée prend la mer. Il traverse la Méditerranée et arrive en Italie. Ce jour-là commence l’histoire de Rome ! Des combats et des histoires d’amour, une louve allaitant les jumeaux Romulus et Rémus, des jeunes femmes arrêtant une bataille… Avec ce livre, découvrez les événements glorieux, étonnants ou tragiques de cette prestigieuse cité.

Le Club de la Pluie et les Forbans de la nuit de Malika Ferdjoukh

le-club-de-la-pluie-et-les-forbans-de-la-nuit-malika-ferdjoukh

Sujet :  Ah, le mois de mai à Saint-Malo ! Ses jours fériés, son ciel bleu, les séances de shopping dans la ville close et les jeux dans les rochers ! On y fait parfois de vraies trouvailles, comme ce jeune homme mystérieux avec son bandeau sur l’oeil et sa jambe boiteuse.
Quel dommage que Nadget ait quitté l’internat des Pierres-Noires pour partir en vacances… Pour un peu, Rose, Ambroise et Milo s’ennuieraient. Par chance, Nadget n’est jamais loin très longtemps. L’aventure non plus !
 

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Premier samedi du mois et petit détour par la médiathèque afin de récupérer une réservation que j’attendais de pied ferme. Un seul emprunt donc mais une sacrée brique de près de 600 pages :

Lady Helen tome 1 Le club des mauvais jours de Alison Goodman

lady-helen-tome-1-alison-goodman

Sujet : Londres, avril 1812. Lady Helen s’apprête à faire son entrée à la cour. La jeune orpheline est encore sous la tutelle de son oncle et de sa tante qui veillent à étouffer chez elle tout écart pouvant rappeler la réputation sulfureuse de sa mère. Helen fait alors la connaissance du ténébreux Lord Carlston, qui revient juste d’exil après avoir été soupçonné du meurtre de sa femme. Elle est piquée par la curiosité, d’autant qu’il promet de lui faire des révélations sur elle-même et sa mère et que d’étranges faits surviennent alors : des bonnes disparaissent, des meurtres sanglants sont commis. Mais la jeune fille est loin de soupçonner l’existence de démons viciés, des Abuseurs, qui se nourrissent de l’énergie humaine.

L’avez-vous lu ? En attendant de vous en reparler je vous souhaite un très bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

J’ai profité d’une éclaircie ce matin dans le ciel breton pour filer récupérer mes réservations à la médiathèque. Au menu de cette semaine deux bandes dessinées que je vous présente tout de suite :

Le jour où le bus est reparti sans elle de Marko et Beko

le-jour-ou-le-bus-est-reparti-sans-elle-marko-beka

Sujet : Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

L’apache et la cocotte tome 1 Ange de Stéphane Betbeder et Hervé Duphot

l-apache-et-la-cocotte-tome-1-ange-stephane-betbeder-herve-duphot

Sujet : Début du XXe siècle. Ange, un adolescent auvergnat monté à Paris, rencontre un beau jour Cléo, une jeune prostituée qui est sous la protection d’un souteneur colérique et violent. Entre eux, le coup de foudre est immédiat. Mais le destin s’acharne à les séparer… Ange fera son trou auprès des petites frappes de la capitale, vivant de larcins en tout genre. Cléo gagnera les faveurs d’une courtisane de luxe jalouse et possessive. Il deviendra l’Apache ; elle, la Cocotte.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler je vous souhaite un très bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Me voilà déjà de retour avec mes emprunts à la médiathèque, vous allez finir par croire que je hante ces murs, ce qui n’est pas totalement faux !

Au menu de cette semaine : une bande dessinée et un roman jeunesse que je compte lire avec mes garçons.

La différence invisible de Julie Dachez

la-difference-invisible-julie-dachez

Sujet : Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

La classe de mer de monsieur Ganèche de Jérôme Bourgine

la-classe-de-mer-de-monsieur-ganeche-jerome-bourgine

Sujet : Lorsque Monsieur Ganèche, professeur remplaçant, se retrouve abandonné sur un îlot breton avec les six  » cas sociaux  » qui composent sa classe de mer, il s’attend au pire. Les garnements – Zlatan, Maïtiti, Tho, Fatima, Lucas et Céline – sont des piles électriques ! Bêtises, disputes… ils ne lui épargnent rien. Jusqu’à ce que l’instituteur craque : on ne la lui fait pas. Lui, sait qui ils sont, vraiment ! Il explique aux prétendus  » cancres  » que chacun d’eux possède un grand talent et qu’ensemble, ils peuvent réaliser des choses extraordinaires. C’est alors que l’îlot se révèle être le repaire de cruels trafiquants d’animaux exotiques…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler je vous souhaite un très bon week-end et de belles lectures !

 

Read Full Post »

On se retrouve aujourd’hui en ce premier samedi du mois pour vous dévoiler mes emprunts du jour à la médiathèque. Au menu de cette semaine : quatre bandes dessinées que je vais vous présenter sans plus attendre !

La légèreté de Catherine Meurisse

la-legerete-catherine-meurisse

Sujet : Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté. Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue : s’extirper du chaos et de l’aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé la beauté. Afin de trouver l’apaisement, elle consigne les moments d’émotion vécus après l’attentat sur le chemin de l’océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.

Cher pays de notre enfance : Enquête sur les années de plomb de la V République de Benoït Collombat et Etienne Davodeau

cher-pays-de-notre-enfance-enquete-sur-la-v-eme-republique

Sujet : Etienne Davodeau est auteur de bande dessinée. Benoît Collombat est grand reporter à France Inter. L’un est né en 1965, l’autre en 1970. Ils ont grandi sous la Ve République fondée par le général de Gaulle, dans un pays encore prospère, mais déjà soumis à la  » crise  » . l’Italie et l’Allemagne ne sont pas les seules nations à subir la violence politique. Sous les présidences de Pompidou et de Giscard d’Estaing, le pays connaît aussi de véritables  » années de plomb  » à la française. Dans ces années-là, on tue un juge trop gênant. On braque des banques pour financer des campagnes électorales. On maquille en suicide l’assassinat d’un ministre. On crée de toutes pièces des milices patronales pour briser les grèves. On ne compte plus les exactions du Service d’Action Civique (le SAC), la milice du parti gaulliste, alors tout-puissant. Cette violence politique, tache persistante dans l’ADN de cette V° République à bout de souffle, est aujourd’hui largement méconnue. En sillonnant le pays à la rencontre des témoins directs des événements de cette époque – députés, journalistes, syndicalistes, magistrats, policiers, ou encore anciens truands -, en menant une enquête approfondie, Etienne Davodeau et Renon Collombat nous révèlent l’envers sidérant du décor de ce qui reste, malgré tout, le cher pays de leur enfance…

Le Jardin de minuit de Edith d’après Philippa Pearce

le-jardin-de-minuit-edith

Sujet : Été. Angleterre, XXe siècle. Tom Long est contraint de passer ses vacances chez son oncle et sa tante, car son frère a la rougeole. Ils habitent un appartement, situé dans un immeuble sur cour. L’ennui s’installe… Quand soudain, une nuit, un événement étrange se produit : l’horloge du hall sonne treize coups ! La cour a laissé place à un immense jardin… Tom s’y risque, il y devient invisible sauf aux yeux d’une petite fille de son âge, Hatty, vêtue d’une tenue du siècle dernier. Elle semble vivre dans un temps qui n’obéit pas aux lois chronologiques… Quel mystère se dissimule derrière ce bouleversement temporel ?…

Alienor Mandragore, Tome 2 : Trompe la mort de Thomas Labourot et Séverine Gauthier

 alienor-mandragore-tome-2-thomas-labourot-severine-gauthier

Sujet : Rien ne va plus à Brocéliande : les grenouilles s agitent, annonciatrices d une catastrophe, Merlin est toujours fantôme et ne veut pas revenir à la vie, tandis Aliénor, effrayée, ne cesse de voir l’Ankou… quand revient Viviane, la fée du Lac. Elle délivre à Lancelot et Aliénor une mystérieuse prophétie, qui va les guider sur les traces de l’Ankou, loin de la forêt. Les surprises seront nombreuses et les défis de taille pour nos héros, qui devront affronter des dragons et leurs peurs pour sortir indemnes de cette nouvelle aventure.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Et oui aujourd’hui c’est samedi et qui dit samedi dit bibli !! Au menu de cette semaine une bande dessinée et un roman historique, comme vous le voyez je sais être raisonnable parfois !

les-beaux-etes-tome-2-jordi-lafebre-zidrou

Les beaux étés tome 2 La calanque de Jordi Lafèbre et Zidrou

Sujet : Dans ce deuxième tome des Beaux Étés, Zidrou et Lafebre remontent le temps : les Faldérault et leur 4L rouge ont quatre ans de moins. 1969, cap au Sud ! Le Sud, certes, mais le voyage sur les petites routes a aussi toute son importance : le dernier café avec Pépé Buelo avant le départ, le champagne pour les 100 000 km de Mam’zelle Estérel, les pauses pipi, les pique-niques, le camping… avant de rejoindre les calanques paradisiaques de la Méditerranée ! Des moments précieux pour lesquels il est bon de prendre son temps…

un-destin-russe-lise-chasteloux

Un destin russe de Lise Chasteloux

Sujet : 1914. Dans un petit village des Vosges, Hadaux-la-Tour, Marie, toute jeune mariée, vit seule dans la compagnie consolante de sa vieille voisine Solange. Mais le village, sur lequel règne l’autorité de l’instituteur Philippe Médard, est bientôt le théâtre d’un crime inexplicable qui bouleverse la petite communauté rurale et superstitieuse. Pendant ce temps en Russie, le jeune Alexeï Simonovitch Krylov, fils d’un riche propriétaire de soieries, doit interrompre ses études pour faire son service militaire dans la cavalerie. En 1915, le Tsar et Paul Doumer décident l’envoi d’un corps expéditionnaire russe en France. Alexeï s’engage alors comme officier infirmier dans la cavalerie et part sur le front de l’Est, au grand regret de sa mère Irina.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel article consacré à mes emprunts à la médiathèque. Ma PAL étant proche de l’implosion, j’ai préféré être sage et n’emprunter que des bandes dessinées cette semaine, histoire d’avancer dans mes services presse et de dégommer un peu les piles qui empiètent de plus en plus sur mon espace nuit !

Au menu de cette semaine trois bandes dessinées très différentes dans leur genre, leur thématique et leur graphisme, c’est parti…

La Saint-Barthélemy tome 1 : Sauveterre de Pierre Boisserie et Eric Stalner.

la-saint-barthelemy-tome-1-sauveterre

Sujet : Les guerres de Religion gangrènent la France dans sa totalité. Le fanatisme s’instille patiemment, incontrôlable, dévastateur, aveugle. En 1562, Elie de Sauveterre, un jeune protestant, rejoint l’armée du prince de Condé pour retrouver son frère et sa sueur enlevés par les papistes. Des premières escarmouches au déchaînement ultime de la Saint-Barthélemy, emporté comme les autres par cette vague de violence frénétique, il sera bien malgré lui le héros de cette histoire-là.

Juliette : Les fantômes reviennent au printemps de Camille Jourdy

juliette-les-fantomes-reviennent-au-printemps-camille-jourdy

Sujet : Après le succès de la trilogie Rosalie Blum, Camille Jourdy revient avec un nouveau roman graphique, vaudeville familial haut en couleur.  

Paul dans le métro de Michel Rabagliati

paul-dans-le-metro-michel-rabagliati

Sujet : Ça se passe toujours au Québec (Tabernac) et ça traverse un peu les époques, de la jeunesse et des déambulations dans la ville à des histoires plus mûres avec Lucie, son amoureuse.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Dernier samedi du mois, une petite virée à la médiathèque s’imposait ce matin car pas moins de quatre réservations m’attendaient bien sagement.

Au menu de cette semaine trois romans et une bande dessinée, et oui comme d’habitude je n’ai pas été raisonnable !

cite-19-zone-blanche-stephane-michaka

Cité 19 zone blanche de Stéphane Michaka. Suite et fin de la duologie dont j’avais lu le premier tome, Ville noire, en décembre dernier, ce fut même ma dernière lecture de l’année 2015, j’ai hâte d’en connaître le dénouement.

Sujet : Faustine, une adolescente d’aujourd’hui, se retrouve brusquement plongée dans le XIXe siècle. Décor grandeur nature ? Voyage dans le temps ? La réalité est bien plus inquiétante…

Tandis qu’elle s’enfonce dans les profondeurs de Cité 19, une ville qui ressemble à s’y méprendre au Paris du Second Empire, Faustine découvre qu’elle n’est pas la seule à vouloir détruire le simulacre.

Mais elle doit faire vite : dans son laboratoire secret, le docteur Zapruder, qui a d’autres projets pour elle, guette le moindre faux pas de l’adolescente…

la-carte-postale-leah-fleming 

La carte postale de Leah Fleming. Il y a près de 4 ans j’avais lu le premier succès de l’auteure L’enfant du Titanic, un roman historique qui m’avait beaucoup plu, j’espère qu’il en sera de même pour son tout nouvel opus.

Sujet : Fin des années 1930. Dans son manoir écossais, la petite Callie mène une vie privilégiée aux côtés de sa tante Phoebe, célèbre actrice londonienne. Mais sa rencontre avec le beau et troublant Toby Lloyd Jones vient tout bouleverser. Fascinée par cet homme d’affaires qui la couvre de bijoux, Callie accepte de le suivre au Caire et de l’épouser. Mais, sous le soleil d’Egypte, un drame se prépare : Callie vient de recroiser, par hasard, le chemin de son amour d’enfance…
Quelques mois plus tard, c’est une femme hagarde et enceinte qui rentre en Angleterre, à l’heure même où résonnent les échos de la Seconde Guerre mondiale…
Début 2000, Australie. Melissa Boyd se voit confier une mission par son père mourant : retrouver cette élégante anglaise qui, près de soixante ans plus tôt, l’a abandonné à une famille de fermiers australiens, alors qu’il n’était qu’un petit garçon. Seul indice : une carte postale signée Caroline Boardman, et ces mots :  » Maman rentrera bientôt.  »

89-mois-caroline-michel

89 mois de Caroline Michel. C’est totalement par hasard que j’ai emprunté ce roman mais il a l’air assez drôle et léger, alors je me suis laissée séduire.

Sujet : J’ai trente-trois ans, ça y est. A quarante ans et des poussières, mon corps sera hors jeu. Il me reste donc sept grosses années pour faire un enfant, soit quatre-vingt-neuf mois. Un chiffre minuscule. A peine deux mille sept cents jours. Que peut-on faire en deux mille sept cents jours ? Rien. J’en ai déjà mis cinq à construire trois meubles Ikea. »

Jeanne, célibataire, contrôleuse de train sur la ligne Paris-Auxerre, n’a qu’une obsession : devenir maman avant que le temps la rattrape. Elle a fait une croix sur le couple, il lui faut simplement un géniteur. Sa décision ne fait pas l’unanimité auprès de ses amis, et, même si parfois elle doute, elle est déterminée à surveiller son cycle, à provoquer les rencontres, à boire des potions magiques et à lever les jambes après chaque rapport, sait-on jamais.

le-bourreau-tome-1-justine-divine-carette-benoit-gabella
Le bourreau tome 1 Justine divine ? de Mathieu Gabella,Julien Carette et Jérôme Benoît. J’avais repéré cette bd lors d’une virée à la librairie, je suis donc plus que ravie d’enfin la lire d’autant que la thématique du bourreau est très intéressante.

Sujet : Paris, dans un Moyen Âge finissant. À l’instant et à l’endroit de son choix, ils viendront tous, pour expier leur crime et mourir par son épée. Les Parisiens l’appellent « l’heure du Bourreau », et nul ne peut y échapper. Car celui qui applique la sentence est invulnérable. Bras armé du Parlement, il incarne une justice de classe qui va soudain vaciller lorsque face à lui se dresse le Bouffon, un saltimbanque capable de détruire toutes ses certitudes.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Cela faisait deux mois tout pile que je ne vous avais pas présenté mes emprunts médiathèques, il faut dire qu’entre mes vacances et celles de ce haut lieu de perdition, j’ai eu assez peu l’occasion d’y aller cet été mais la magie des réservations opérant, j’ai pu récupérer quatre livres ce matin qui m’attendaient bien sagement depuis plusieurs semaines.

Au menu de cette semaine un roman historique, deux bandes dessinées et un roman jeunesse que je vous présente sans plus attendre.

belgravia-julian-fellowes

Belgravia de Julian Fellowes. Je suis, comme beaucoup d’entre vous, une grande admiratrice de la série Downton Abbey, je suis donc très curieuse de découvrir le scénariste de la série dans ce roman historique qui a pour décor le début du 19è siècle.

Sujet : Le 15 juin 1815, le bal devenu légendaire de la duchesse de Richmond réunit à Bruxelles tous les grands noms de la société anglaise. La plupart des beaux officiers présents ce soir-là périront quelques heures plus tard sur le champ de bataille de Waterloo, faisant de cette réception l’une des plus tragiques de l’histoire. Mais cette nuit va aussi bouleverser le destin de Sophia Trenchard, la ravissante fille du responsable de l’intendance du duc de Wellington. Vingt-cinq ans plus tard, les Trenchard, en pleine ascension sociale, se sont installés dans le nouveau quartier de Belgravia et pensaient laisser derrière eux ces terribles événements. Mais dans un monde en mutation où l’aristocratie côtoie désormais la classe émergente des nouveaux riches, certains sont prêts à tout pour que les secrets du passé ne menacent pas leurs privilèges…

l-adoption-tome-1-quinaya-zidrou-monin

L’adoption tome 1 Quinaya de Zidrou et Monin. Je vous confiais il y a quelques temps ma grande découverte de Zidrou et lorsque celui-ci est aux manettes, je n’ai qu’une envie : lire !

Sujet : Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c’est la vie de tous qui est chamboulée. Les parents essaient de lui faire oublier le drame qu’elle a vécu, Lynette se découvre un caractère de mamie gâteau et les amis du couple apprivoisent doucement cette petite qui s’adapte à sa nouvelle vie. Mais pour Gabriel, ce sera bien plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n’a jamais pris le temps d’être père. Des premiers contacts distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d’imaginer.

la-parole-du-muet-tome-1-le-geant-et-l-effeuilleuse

La parole du Muet – Tome 1 – Le géant et l’effeuilleuse de Laurent Galendon et Frédéric Blier. La couverture et les années 20, il n’en fallait pas plus pour me mettre l’eau à la bouche…

Sujet : Fin des années 1920. Célestin n’a qu’un rêve en tête : réaliser des films. Fraichement débarqué à Paris, il devient décorateur pour un grand studio, où il rencontre Constance qui lui fait lire une histoire qu’elle a écrite. Enthousiaste, il décide de la porter à l’écran, malgré son inexpérience. Aidé de quelques amis, il va investir la nuit les studios pour réaliser son film !

sauveur-et-fils-saison-1-marie-aude-murail

Sauveur et fils saison 1 de Marie-Aude Murail. Depuis ma lecture coup de poing de Oh, boy !, je veux tout lire de Marie-Aude Murail, notamment ce titre qui m’a été chaudement recommandé et que j’ai attaqué dès mon retour à la maison !

Sujet : Quand on s appelle Sauveur, comment ne pas se sentir prédisposé à sauver le monde entier ? Sauveur Saint-Yves, 1,90 m pour 80 kg de muscles, voudrait tirer d affaire Margaux Carré, 14 ans, qui se taillade les bras, Ella Kuypens, 12 ans, qui s évanouit de frayeur devant sa prof de latin, Cyrille Courtois, 9 ans, qui fait encore pipi au lit, Gabin Poupard, 16 ans, qui joue toute la nuit à World of Warcraft et ne va plus en cours le matin, les trois soeurs Augagneur, 5, 14 et 16 ans, dont la maman vient de se remettre en ménage avec une jeune femme…Sauveur Saint-Yves est psychologue clinicien. Mais à toujours s occuper des problèmes des autres, Sauveur a oublié le sien. Ne devrait-il pas protéger ce petit garçon, Lazare, 8 ans, qui est son fils, menacé par un secret ? 

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures !

Read Full Post »

Older Posts »