Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Le samedi, c’est bibli’ Category

On se retrouve aujourd’hui après mon traditionnel passage à la médiathèque, comme toutes les deux semaines et une fois encore, la moisson est riche et promet d’être belle.

Au menu de ce jour : trois bandes dessinées et un roman jeunesse !

Émilie voit quelqu’un de Théa Rojzman & Anne Rouquette. Un titre totalement inconnu au bataillon en ce qui me concerne mais la couverture avec son héroïne habillée comme Mary Poppins, m’a clairement interpellée.

emilie-voit-quelqu-un-thea-rojzman-anne-rouquette

 Sujet : Émilie a 30 ans – le meilleur âge – mais aussi un copain accro à la télé, des parents gentils (synonyme d’intrusifs) et une soeur parfaite (synonyme d’insupportable). Bref, le quotidien est un peu pesant pour cette instit au look de Mary Poppins ! Décidée à se prendre en main, elle commence une thérapie plutôt déroutante avec une psy aussi aimable qu’un caillou et aux méthodes étonnantes pour cette novice en dogmes freudiens.

Bouffon de Zidrou & Francis Porcel. J’avais adoré Lydie et j’attendais avec une certaine impatience que d’autres titres de Zidrou débarquent à la médiathèque, je suis donc repartie avec le dernier en date dont le sujet ne pouvait me laisser indifférente.

bouffon-zidrou-francis-porcel

Sujet : Au fond des geôles d’un château, un homme à bout de vie raconte une « belle et triste histoire d’amour ». Celle d’un enfant né, sur la paille d’un cachot, d’une mère si souvent abusée et maltraitée qu’elle en mourut. L’enfant était si laid qu’on le surnomma « Glaviot ». Il grandit dans l’obscurité, la puanteur et la violence, rêvant à ce « dehors » peuplé d’oiseaux. Un jour, l’enfant fut rendu à la lumière : le comte l’offrit à sa fille, Livia. Glaviot devint le bouffon de la gamine et, instantanément, en tomba éperdument amoureux. Bientôt, on ne pouvait plus les apercevoir l’un sans l’autre. Heureux ? Ne vous y fiez pas, le narrateur l’avait annoncé, cette histoire d’amour sera belle et triste…

Pépin cadavre – Tome 1 : Caramantran d’Olivier Milhaud & Cédric Kernel. Une bande dessinée jeunesse que j’ai eu envie de réserver pour mon Sami-Chameau qui est très friand de bd et de manga en ce moment et dont le sujet devrait intéresser l’Empereur aussi, franchement qu’est-ce qu’on ferait pas pour leur donner envie de lire ?

pepin-cadavre-tome-1-caramantran-olivier-milhaud-cedric-kernel

Sujet : Le jeune Sebastian Melmoth est un détective de l’étrange ! Son agence occulte, « Pépin Cadavre », a pour mission de chasser les esprits du monde parallèle d’Asper qui sèment la panique dans le monde réel. Et grâce à sa large connaissance des remèdes, de la science et de la magie, il n y en a pas beaucoup qui lui résistent ! Sauf que Sebastian déchante un peu lorsqu’il apprend qu’il va devoir renvoyer le redoutable Caramantran : un esprit divin qui, à l’approche de flammes, devient force primitive, chaos et renaissance brute par la désolation… tout un programme !

L’ultramonde, Tome 1 : Les trois pierres du Fâark de Stéphane Tamaillon. Comme pour le précédent, un emprunt familial, j’espère avec ce titre, leur donner le goût des romans d’aventure, en tout cas avec une telle couverture, j’ai mis dans le mille, Sami-Chameau, amoureux des dinosaures, comme vous le savez, a déjà hâte de le lire, c’est déjà ça !

l-ultramonde-tome-1-les-trois-pierres-du-faark-stephane-tamaillon

Sujet : Mathilde et son jumeau Louis n’ont jamais manqué d’imagination. Mais comment auraient-ils pu penser que des créatures maléfiques issues d’une autre dimension, les Dérailleurs, projetaient de détruire le monde ? Et qu’elles les obligeraient à fuir dans l’Ultramonde, une île fantastique où s’entremêlent toutes les époques de l’Histoire ? Pourront-ils seulement compter sur l’aide du génial inventeur Nadar et de ses incroyables machines ? En tout cas, Mathilde et Louis doivent absolument empêcher les Dérailleurs de réunir les trois pierres du Fâark. Ou ces monstres auront bientôt tous les pouvoirs…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Comme tous les 15 jours, ce matin j’ai été faire mon petit tour à la médiathèque et comme toujours, je ne suis pas repartie les mains vides ! j’ai beau me dire je récupère mes résas et je m’en vais, je tombe toujours sur un titre – au moins – qui me fait terriblement envie !

Au menu du jour trois romans, dont deux belles briques, et une bande dessinée jeunesse :

Les amis du paradis de Caroline Vermalle. On m’a vanté à plusieurs occasions la jolie plume de Caroline Vermalle, au point que j’ai acheté cet été L’ile des beaux lendemains que je n’ai toujours pas lu mais que je réserve pour l’été prochain. J’ai donc jeté mon dévolu sur son dernier roman dont la couverture et la quatrième m’ont séduite !

les-amis-du-paradis-caroline-vermalle Sujet : Antoine est un jeune homme timide qui rêve d’être un héros. Rose est une violoncelliste de talent, mais qui a perdu sa flamme intérieure. Et le Paradis est un somptueux cinéma, où le vieux Camille invite à rêver en projetant des films tous les dimanches soirs. Lors d’une nuit glaciale, une tempête de neige enveloppe le petit village, et Camille meurt. C’est à Antoine qu’il revient de continuer à faire vivre le Paradis, seule animation du village. Mais des choses étranges se passent. Dans le cœur solitaire d’Antoine, Camille n’a pas disparu, il est même là qui lui parle et le conseille chaque fois qu’Antoine se retrouve seul dans le cinéma, presque abandonné. Et puis surtout la mairie décide de vendre le Paradis, et le promoteur qui compte l’acheter va le détruire pour profiter du terrain. Soudainement Antoine n’est plus seul et c’est tout le village qui va se battre pour sauver le cinéma de Camille, la mémoire du village. Même Rose, la discrète musicienne, revenue dans la maison de son enfance depuis quelques semaines… Se souviendra-t-elle d’Antoine avec qui elle avait joué, enfant, aux châteaux de sable, plusieurs juillets de suite ? Est-ce seulement dans les films projetés au Paradis que des femmes comme Rose tombent amoureuses d’hommes comme Antoine ?

Hiver rouge de Dan Smith. Un polar qui se passe au cœur de l’hiver russe, dans les années 20 qui plus est, il ne m’en fallait pas plus pour avoir envie de lire mon premier Dan Smith, un auteur qui me fait de l’œil depuis quelques temps !

hiver-rouge-dan-smith

Sujet : 1920, Russie centrale. La terreur s’est abattue sur le pays. À la mort de son frère, Nikolaï Levitski a déserté l’Armée rouge pour aller l’enterrer dans son village. Mais lorsqu’il arrive dans la petite communauté, perdue en pleine nature, c’est la stupéfaction. Les rues sont vides et silencieuses. Les hommes ont été massacrés dans la forêt alentour, les femmes et les enfants ont disparu. Nikolaï se met alors sur la piste des siens.

La passe-miroir tome 2 Les disparus du Clairedelune de Christelle Dabos. J’avais beaucoup aimé le tome 1 Les fiancés de l’hiver et j’espère que la suite sera à la hauteur et que j’aurai le temps de le lire car il est énorme !

la-passe-miroir-tome-2-les-disparus-du-clairedelune-christelle-dabos

Sujet : Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d’un univers où complots et tensions politiques sont à l’oeuvre derrière les belles apparences. Entre l’arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n’a d’autre choix que de s’appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d’Anima doit user de ses talents pour mener l’enquête. Une mission qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu, au coeur d’une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s’était préparée…

Pico Bogue tome 8 L’original de Dominique Roques et Alexis Dormal. Le nouveau Pico Bogue est arrivé et je me réjouis d’ores et déjà de retrouver mon philosophe en herbe préféré !

pico-bogue-tome-8-l-original-roques-dormal

Sujet : Dans ce huitième tome de Pico Bogue, nous retrouvons l’enfant terrible de la bande dessinée dans ses petites et grandes aventures du quotidien. Entre deux gags où Pico fait montre de toute sa malice et de sa gentille impertinence se déroule un grand événement : la fête de l’école ! Pico a inscrit sa mère sans la prévenir pour tenir un stand, et c’est une avalanche de gags, bien entendu. Mais Pico tombe malade…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Il y a deux jours seulement, je prenais comme bonne résolution de moins emprunter à la médiathèque et je vous le donne en mille, ce ne sera pas pour cette semaine puisque je suis repartie avec trois livres : deux belles briques (en plus !) et une bd que je vais vous présenter sans plus tarder.

Amelia de Kimberly McCreight. Celui-ci me tente depuis sa parution par son sujet et grâce à tous les échos élogieux lus sur la blogo !

amelia-kimberly-mccreight

Sujet : À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d’un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l’écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. C est en tout cas ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d octobre où elle reçoit un appel de l’école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement.

Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d accepter l’inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. »

L’appartement oublié de Michelle Gable. Totalement inconnu au bataillon mais sa belle couverture et la quatrième m’ont vraiment tapé dans l’oeil.

l-appartement-oublie-michelle-gable

Sujet : April, experte en mobilier ancien, est envoyée à Paris afin d’expertiser un appartement fermé depuis soixante-dix ans contenant mobilier, bijoux précieux et peintures d’une valeur inestimable, dont un remarquable portrait signé par le fameux portraitiste italien Giovanni Boldini. Cette femme magnifique, vêtue d’une somptueuse robe rose, s’appelle Marthe de Florian, propriétaire de l’appartement à la Belle Époque. Intriguée, April commence à étudier les journaux et les lettres de Marthe, avec l’aide de son séduisant collègue français Luc Thébault. Son enquête captivante amène à découvrir une femme ambitieuse, devenue l’une des plus courtisées de Paris, adulée par ses nombreux prétendants.

 

Facteur pour femmes de Didier Quella-Guyot et Sébastien Morice. Une bd qui a pour cadre la Bretagne pendant la première guerre mondiale : comment résister ??

facteur-pour-femmes-quella-guyot-morice

Sujet : La Première Guerre mondiale vide une petite île bretonne de ses hommes. Il ne reste plus que les enfants, les vieux et les femmes… et Maël. Malgré ses envies de défendre la patrie, il n’est pas mobilisé, car il a un pied-bot. Il devient le seul homme, jeune et vigoureux, de l’île… A sa façon, il participe à l’effort de guerre en distribuant le courrier aux habitants, des femmes essentiellement… Celui que toutes ignoraient découvre ainsi tous leurs secrets…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Dernier samedi de l’année et aussi derniers emprunts de 2015 puisque je pars tout à l’heure en vacances, un petit détour par la médiathèque était donc un passage obligé avant de prendre la route.

Au menu de ce jour, pas moins de six emprunts :

victor-hugo-vient-de-mourir-judith-perrignon

Victor Hugo vient de mourir de Judith Perrignon. C’est chez ma copinaute Céline que j’ai découvert ce titre qui l’a beaucoup intéressé et elle me l’a vivement recommandée, il va être riche d’enseignements j’en suis sûre car contrairement à bon nombre d’entre vous, je ne connais pas la vie de Victor Hugo et je ne l’ai même jamais lu !

Sujet : « La nouvelle court les rues, les pas de porte et les métiers, on entend l’autre dire qu’il est mort le poète. Vient alors cette étrange collision des mots et de la vie, qui produit du silence puis des gestes ralentis au travail. L’homme qui leur a tendu un miroir n’est plus là. Tout s’amplifie, tout s’accélère. On dirait qu’en mourant, qu’en glissant vers l’abîme, il creuse un grand trou et y aspire son temps, sa ville… ». La mort de Victor Hugo puis les funérailles d’État qui s’annoncent déclenchent une véritable bataille. Paris est pris de fièvre.

 elles-aussi-ont-fait-la-grande-guerre-pauline-raquillet-valentine-del-moral

Elles aussi ont fait la grande guerre de Pauline Raquillet et Valentine Del Moral. J’ai toujours lu des biographies, des essais et des documentaires mais je me rends compte que depuis l’ouverture du blog, j’ai eu assez peu l’occasion de vous en présenter et comme je m’intéresse beaucoup aux destins de femmes, je n’ai pas résisté à l’envie de l’emprunter !

Sujet : Imaginez seulement… que vous puissiez partager le destin des héroïnes de la guerre de 14-18 ! C’est ce que vous propose ce livre à travers une galerie de 40 portraits de femmes célèbres ou inconnues, discrètes ou flamboyantes, héroïques par choix ou par hasard, qui ont participé à la Grande Guerre. Vous ferez connaissance avec chacune d’entre elles avant d’être entraîné dans un épisode marquant de leur vie et vous plongerez la tête la première dans l’histoire de la Première Guerre mondiale. Scientifiques, médecins, artistes, pilotes, paysannes, écrivains, photographes, suffragettes, elles se sont révélées intrépides, téméraires, endurantes, audacieuses, casse-cou, ingénieuses, en un mot : épatantes ! Elles aussi ont fait la Grande Guerre est le premier titre d’une collection d’Histoire pas comme les autres, qui met l’accent sur les femmes qui ont contribué à découvrir, façonner, gouverner et embellir notre monde.

cite-19-stephane-michaka

Cité 19 tome 1 : Ville noire de Stéphane Michaka. Un roman Young adult repéré à la librairie et que j’avais prévu de m’acheter l’an prochain, mais coup de chance, il venait tout juste de rentrer à la médiathèque, je suis même la première à l’emprunter !

Sujet : Que faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques ? Et qui l’a précipité dans le vide ? Convoquée pour identifer le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt ! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.

alienor-mandragore-tome-1

Alienor Mandragor tome 1 : Merlin est mort vive Merlin de Séverine Gauthier et Thomas Labourot. Là encore, une bd jeunesse repérée en librairie et avec Brocéliande et Merlin, je suis en terrain connu et je sens que les garçons vont la lire aussi !

Sujet : Comme chacun sait, Merlin vit paisiblement dans la forêt de Brocéliande avec sa fille, Aliénor… enfin, paisiblement… pas si sûr ! Enseigner sa magie à Aliénor n’est pas de tout repos, surtout qu’elle ne semble pas avoir de don particulier. Jusqu’au jour où ils partent en forêt à la recherche de Mandragores, racines magiques essentielles à certaines potions mais dont le cri quand on les arrache tue l’arracheur imprudent sur le champ : miracle, Aliénor résiste aux cris de Mandragore ! En revanche, Merlin, qui faisait son malin, est tué sur le coup. Son fantôme, encore plus ronchon que feu Merlin, n’entend pas rester mort bien longtemps et ce sera cette fois à Aliénor de le tirer d’affaire…

carnets-de-these-tiphaine-riviere

 Carnets de thèse de Tiphaine Rivière. L’emprunt du au hasard car je ne connaissais pas ce titre et c’est en récupérant mes réservations que je l’ai vu et pris illico !

Sujet : Quand une jeune enseignante quitte son collège de ZEP pour se lancer, euphorique, dans une thèse, elle n’imagine pas le chemin de croix sur lequel elle s’engage… Autour de Jeanne défile l’univers des thésards : le directeur de recherche charismatique, expert dans l’art d’esquiver les doctorants qui attendent fébrilement la lecture de leurs pavés ; la secrétaire usant de toute l’étendue de son pouvoir d’inertie dans le traitement des dossiers dont on l’accable ; les colloques soporifiques où sont livrés en pâture les aspirants chercheurs ; les amphis bondés de première année devant lesquels ils s’aguerrissent en étrennant des cours laborieux payés au semestre et dont ils recueillent les fruits dans des copies désarmantes de candeur ; la jungle de la compétition académique et le dénuement d’une université malmenée ; la famille et les amis qui n’y comprennent rien ; l’infortuné compagnon endurant par procuration le calvaire de cette thèse qui n’en finit pas…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end, de bonnes vacances pour celles qui ont comme moi la chance d’en prendre et de belles lectures.

Read Full Post »

Coucou tout le monde, on se retrouve aujourd’hui après mon traditionnel passage à la médiathèque, comme toutes les deux semaines et une fois encore, la moisson est riche et promet d’être belle.

Au menu de ce jour : un roman historique, un polar gourmand et deux BD :

Amours de Leonora de Recondo. Voilà une romancière que j’ai envie de lire depuis quelques temps déjà et le thème de son dernier roman me tentait tout particulièrement, je découvrirai donc sa plume avec lui !

 amours-leonora-de-recondo

Sujet : Nous sommes en 1908. Victoire est mariée depuis cinq ans avec Anselme de Boisvaillant. Rien ne destinait cette jeune fille de son temps, précipitée dans un mariage arrangé avec un riche notaire et que les choses du sexe plongent dans l’effarement, à prendre en mains sa destinée. Surtout pas son trouble face à l’inévitable question de l’enfant qui ne vient pas. Sa détermination se montre pourtant sans faille lorsque la petite bonne de dix-sept ans, Céleste, tombe enceinte : cet enfant sera celui du couple, l’héritier Boisvaillant tant attendu.  

Petits meurtres à l’étouffée de Noël Balen et Vanessa Barrot. Vous connaissez mon goût pour les romans culinaires et les polars, ce titre a donc tout pour me plaire puisqu’il conjugue les deux.

petits-meurtres-a-l-etouffee-noel-balen-vanessa-barrot

Sujet : Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, part en reportage avec son photographe Paco Alvarez pour dresser l’inventaire des bouchons lyonnais. Au coeur de la capitale des Gaules, tous deux envisagent de rendre hommage aux acteurs de l’excellence gastronomique : chefs illustres, adresses confidentielles, producteurs locaux…

Tout bascule lorsque le propriétaire d’un restaurant typique de la célèbre rue Saint-Jean est retrouvé assassiné au petit matin. La ville est en émoi et un vent de panique souffle sur les collines de Fourvière et de la Croix-Rousse quand, le lendemain, le tenancier d’un bouchon historique de la rue Mercière est à son tour tué selon le même procédé. Laure Grenadier connaissait ces personnages et cherche à comprendre  ce qui se cache derrière ces meurtres en série. Crimes crapuleux, jalousies corporatistes, vengeances sentimentales ? Elle tente de lever le voile qui masque un milieu peu enclin à se livrer.

Communardes ! : Les éléphants rouges de Wilfrid Lupano et Lucy Mazel. Je crois qu’on peut dire que Wilfrid Lupano, que je ne connaissais pas l’an dernier, a ponctué mon année 2015 et comme le monsieur est très prolifique, vous pouvez d’ores et déjà vous dire que vous le retrouverez sur mon blog en 2016 aussi.

communardes-les-elephants-rouges-wilfrid-lupano

Sujet : Hiver 1870. Prélude de la Commune. Alors que Paris, assiégée par l’armée prussienne, subit le froid et la famine, Victorine, onze ans, passe le plus clair de son temps à s’occuper de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des plantes. Cette passion pour les pachydermes a le don d’énerver sa mère, engagée dans le mouvement des femmes qui veulent s’impliquer dans la défense de la ville. Mais Victorine est bourrée d’imagination, et elle veut être à la hauteur des ambitions de sa mère. Nourrie par les exploits des célèbres éléphants d’Hannibal, elle élabore un plan pour libérer Paris. Un plan génial, démesuré, contre lequel Bismarck ne peut rien. Un plan de petite fille livrée à elle-même dans un monde d’adultes…

Communardes ! : L’aristocrate fantôme de Wilfrid Lupano et Anthony Jean

communardes-l-aristocrate-fantome-wilfrid-lupano

Sujet : 1871. Élisabeth Dmitrieff, une belle jeune femme russe de tout juste vingt ans arrivée à Paris depuis une semaine à peine, devient la présidente du premier mouvement officiellement féministe d’Europe : l’Union des femmes pour la défense de Paris et l’aide aux blessés. Véritable passionaria socialiste et va-t-en-guerre, elle est envoyée par Karl Marx lui-même ! Sa beauté et sa verve, qui la distinguent des autres insurgées, d’origines plus populaires, suscitent l’intérêt des « hommes » jusqu’ici peu sensibles aux revendications des communardes. Ainsi, paradoxalement, l’une des premières grandes figures du combat pour le droit des femmes en France était… une aristocrate russe.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Depuis une semaine, je n’ai pas trop le coeur à lire, comme la majorité d’entre vous je suppose mais comme mes réservations étaient arrivées, Sami-Chameau et moi-même avons profité de notre samedi matin pour faire un détour par la médiathèque.

Au menu de cette semaine : quatre romans et une bédé, un gros craquage donc :

miniaturiste-jesse-burton

Miniaturiste de Jesse Burton. Est-il encore besoin de présenter ce roman que l’on voit depuis plusieurs mois sur la blogo ? Repéré une fois de plus en ce qui me concerne chez ma copinaute Claire et je vais avoir le plaisir de le lire avec ma copinaute Céline !!

Sujet : Nella Oortman n’a que dix-huit ans ce jour d’automne 1686 où elle quitte son petit village pour rejoindre à Amsterdam son mari, Johannes Brandt. Homme d’âge mûr, il est l’un des marchands les plus en vue de la ville. Il vit dans une opulente demeure au bord du canal, entouré de ses serviteurs et de sa soeur, Marin, une femme restée célibataire qui accueille Nella avec une extrême froideur. En guise de cadeau de mariage, Johannes offre à son épouse une maison de poupée, représentant leur propre intérieur, que la jeune fille entreprend d’animer grâce aux talents d’un miniaturiste. Les fascinantes créations de l’artisan permettent à Nella de lever peu à peu le voile sur les mystères de la maison des Brandt, faisant tomber les masques de ceux qui l’habitent et mettant au jour de dangereux secrets. 

l-exercice-de-la-medecine-laurent-seksik

L’exercice de la médecine de Laurent Seksik. C’est l’un des romans qui me tentaient le plus dans la rentrée littéraire pour deux raisons. La première c’est que l’on me vante depuis longtemps la plume de Laurent Seksik. La seconde, à cause des héros russes bien sûr.

Sujet : Léna Kotev est cancérologue à Paris. Dans sa famille, on est médecin de génération en génération : Pavel Alexandrovitch exerçait dans la Russie tsariste, Mendel fut professeur dans le Berlin des années 1920, Natalia fut victime, sous Staline, de l’affaire du Complot des Blouses blanches. Loin des combats de ses glorieux aïeux, Léna rêve de se soustraire à la légende familiale. Mais peut-on échapper à son destin ? Inscrits dans une mythologie qui les dépasse, les Kotev ont vocation à donner un sens à l’Histoire autant qu’à toute vie sauvée.

la-ou-tombent-les-anges-charlotte-bousquet

Là où tombent les anges de Charlotte Bousquet. Celui-ci aussi on le voit beaucoup depuis la rentrée et sur le papier il a tout pour me plaire, j’ai hâte de m’y plonger !

Sujet : Solange, dix-sept ans, court les bals parisiens en compagnie de Clémence et Lili. Naïve, la tête pleine de rêve, elle se laisse séduire par Robert Maximilien et accepte de l’épouser. Mais son prince est un tyran jaloux, qui ne la sort que pour l’exhiber lors de dîners mondains. Coincée entre Robert et Emma, sa vieille tante aigrie, Solange étouffe à petit feu. Heureusement Lili la délurée et la douce Clémence sont là pour la soutenir. Quand la première guerre mondiale éclate, Robert est envoyé sur le front. C’est l’occasion pour Solange de s’affranchir de la domination de son mari et de commencer enfin à vivre, dans une ville où les femmes s’organisent peu à peu sans les hommes… 

14-14-silene-edgar-paul-beorn

14-14 de Silène Edgar & Paul Beorn. Sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2015-2016, ce roman me fait de l’oeil depuis des mois. Comme le précédent il a pour cadre la première guerre mondiale mais aussi en 2014 et le prénom du héros de la Grande guerre s’appelle comme mon grand garçon !

Sujet : Un siècle les sépare… Hadrien et Adrien sont deux garçons de treize ans qui habitent à quelques kilomètres l’un de l’autre, en Picardie. Ils ont des problèmes à l’école, à la maison et avec les filles, comme la plupart des garçons de leur âge. Il n’y a qu’une seule chose qui les sépare : Hadrien vit en 1914 et Adrien en 2014. Leurs destins vont mystérieusement se mêler, leur permettant d’échanger du courrier alors qu’ils croient chacun écrire à un cousin éloigné ! Lorsqu’ils comprennent ce qu’il se passe, Adrien se rend alors compte qu’il doit prévenir Hadrien que la Grande Guerre est sur le point d’éclater et qu’il doit à tout prix se mettre à l’abri !

chaque-soir-a-onze-heures-eddy-simon-camille-benyamina

Chaque soir à onze heures de Eddy Simon et Camille Benyanina. Adapté du roman éponyme de Malika Ferdjoukh que je n’ai pas lu d’ailleurs, cette bd a l’air aussi sublime que Violette Nozière vilaine chérie que j’avais beaucoup aimé l’an dernier.

Sujet :  Paris 2014, on y suit le parcours de Willa, habituée à frayer avec la jeunesse dorée et super cielle des beaux quartiers de la capitale, jusqu à la Villa des Brouillards perdue au fin de Montmartre. Dans cet endroit hors du temps, comme bloqué en plein XIX, elle fait la connaissance de Marni une jeune pianiste aveugle et de son frère, le sombre Edern. Après la disparition de leurs parents, le frère et la soeur s y sont comme reclus, bloqués par les lourds secrets de famille et depuis peu, victimes d un maître chanteur. Touchée par Marni et séduite par Edern, Willa décide de percer les mystères de la Villa des Brouillards.

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Retour par la case médiathèque aujourd’hui pour Sami-Chameau et moi-même ! Nous avions des emprunts à rendre et des réservations à récupérer et pour une fois, nous avons su être raisonnables, comme quoi tout arrive…

Au menu de cette semaine deux bédés :

broadway-une-rue-en-amerique-tome-1-djief

Broadway : une rue en Amérique tome 1 de Djief. Vous connaissez mon intérêt pour les années 20 et pour les comédies musicales, ce titre ne pouvait donc pas m’échapper.

Sujet : Le « Chapman’s Paradise » est fermé momentanément : à la mort de Walter, Lenny et George Chapman décident de reprendre la direction de l’établissement. Mais le suicide de l’aîné des trois frères a couvert le club d’une mauvaise aura : il est déserté par ses chorus girls, et les deux frères ne connaissent pas encore grand-chose au monde du showbiz. Faisant fi de leur inexpérience, Lenny et George font le pari de rassembler une nouvelle troupe, et surtout de faire du cabaret un lieu incontournable de Broadway. Fanny King, une chorus girl ingénue et un peu distraite, s’est fait renvoyer du club qui l’employait à cause de son animal de compagnie. Mais la jeune femme est d’une nature optimiste et entreprenante ; ses recherches la mènent tout droit au Chapman’s Paradise…

 les-quatre-de-baker-street-tome-6-l-homme-du-yard

Les Quatre de Baker Street, Tome 06 : L’Homme du Yard de Blaise et Djian. Là aussi pas de suprise, j’ai adoré les cinq premiers, le tome 6 me faisait donc très envie. C’est d’ailleurs une série qu’il faut que j’achète car les garçons sont fans aussi !!

Sujet : Sherlock Holmes est de retour ! Le crime aussi…1893. Dissimulé dans l’East End londonien, Sherlock Holmes poursuit sa guerre secrète contre les anciens associés de Moriarty : le redoutable Colonel Moran et le superintendant Blackstone de Scotland Yard… Bien décidé à débusquer Holmes avant qu’il ne refasse surface, l’Homme du Yard va tout mettre en oeuvre pour remonter sa piste une piste qui est aussi celle de nos héros, indispensables auxiliaires de l’insaisissable détective. Traqués par la police, Billy, Charlie et Black Tom doivent prendre la tangente. Semée d’embûches et de dangers, leur cavale débouchera sur un terrible drame. Pour les Quatre de Baker Street, rien ne sera plus jamais comme avant…

Les avez-vous lus ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Retour de mes pérégrinations à la médiathèque en ce samedi de vacances mais pour être tout à fait franche, cette fois-ci nous n’y sommes pas allés ce matin mais plus tôt dans la semaine, histoire d’éviter la cohue !

Je suis repartie chargée comme une mule comme d’hab’ me direz-vous mais je n’ai emprunté que cinq livres pour moi, j’ai donc été très raisonnable.

Trois romans repérés dès leur parution et qui j’espère seront à la hauteur de mes attentes et un roman et une bd jeunesse qui m’ont l’air très mignons !

carnaval-ray-celestin

Carnaval de Ray Célestin. Comme vous le savez j’adore les polars historiques et j’affectionne les années 20, deux bonnes raisons pour lire le premier roman de Ray Célestin, un auteur anglais qui prend pour point de départ les crimes du tueur à la hache, un serial killer jamais arrêté…

Sujet : Au cœur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant… Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets…

conversion-katherine-howe

Conversion de Katherine Howe. La thématique de la chasse aux sorcières m’a toujours intéressée, je ne crois pourtant pas du tout à la sorcellerie mais j’ai beaucoup d’empathie avec ces femmes, la plupart innocente de tout crime, que l’on accusait de vouer un culte au diable, simplement parce qu’elles menaient une existence différente de leurs contemporains.

Sujet : Colleen, Deena, Emma et Anjali sont en terminale dans le prestigieux lycée St Joan. Colleen est sur le point d’être acceptée à Harvard et ne pense plus qu’à cela. Un jour de janvier, une de ses camarades est prise de convulsions. Très vite, d’autres élèves présentent d’étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux… La presse s’empare de l’affaire, un vent de panique souffle sur St Joan. Mais pas question pour Colleen de se laisser déstabiliser : elle doit travailler sur la pièce Les Sorcières de Salem, d Arthur Miller. Et ses recherches la mènent en 1692, au moment du procès des sorcières de Salem, à la rencontre d Ann Putman qui fit semblant d être ensorcelée… Les époques se croisent, les drames se nouent. Qu’arrive-t-il aux élèves de St Joan ? Et si la réponse se trouvait dans le passé, trois siècles plus tôt… ?

la-verite-et-autres-mensonges-sasha-arango

La vérité et autres mensonges de Sasha Arango. Le thème de l’usurpateur a l’air très intéressant, j’espère qu’il est bien traité ici.

Sujet : Henry Hayden sort de nulle part, il n’a pas de travail fixe, pas d’amis ni de famille, et un passé à cacher, qu’on devine lourd. Un matin, après une nuit alcoolisée, il se réveille à côté d’une femme inconnue et, contre toute attente, devient en quelques mois le mari idéal et un auteur de bestsellers adulé. Tout irait pour le mieux, si ce n’est qu’Henry n’écrit pas ses romans – c’est sa femme qui en est l’auteur– et quand sa maîtresse – son éditrice – vient lui annoncer qu’elle est enceinte, il essaie de se débarrasser d’elle. Mais c’est sa femme qu’il élimine par erreur, mettant en péril sa carrière et l’existence qu’il s’est construite. Pourtant, un dernier chapitre de son livre arrive quand même sur le bureau de son éditeur…

astrid-bromure-tome-1-comment-dezinguer-la-petite-souris-fabrice-parme

Astrid Bromure, Tome 1 : Comment dézinguer la petite souris de Fabrice Parme. La couverture m’a donné d’emblée envie de l’emprunter, je la trouve à la fois vintage et drôle !

Sujet : Astrid vient de perdre une dent, et découvre à cette occasion la légende de la petite souris… les versions proposées par son entourage différent tellement qu’elle n’en croit pas un mot. Pour le prouver, elle décide de mettre en place de savants pièges pour la capturer, échoue mais… Stupéfaction : la petite souris lui a déposé un tube de dentifrice sous son oreiller. Elle existe donc ! Astrid extrêmement motivée va tout faire faire pour résoudre le mystère du dentifrice et capturer sa première amie.

lili-goth-et-la-souris-fantome-chris-riddell

Lili Goth et la souris fantôme de Chris Riddell. L’an dernier, j’avais beaucoup aimé l’ambiance décalée d’Apolline et le chat masqué, j’ai donc eu envie de découvrir Lili Goth, l’objet livre est magnifique et un vrai plaisir pour les yeux, pourvu que l’histoire suive !

Sujet : Lily Goth est la fille unique de lord Goth. Tout deux vivent dans le colossal manoir des Frissons frissonnants. Lily n’a pas beaucoup d’occasions de se faire des amis. Et, pour être honnête, elle est plutôt solitaire. Un jour, Lily rencontre Ismaël, une souris fantôme, qui lui apprend que Maltravers, le mystérieux garde-chasse d’intérieur, fomente un mauvais coup. En enquêtant, Lily découvre que le manoir abrite d’autres enfants – ceux des domestiques. Elle sympathise plus particulièrement avec Emma, très douée en dessin, et William, un garçon caméléon qui se fond dans le décor.

En avez-vous lu certains ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

On se retrouve aujourd’hui pour vous dévoiler les nouveaux emprunts faits à la médiathèque, comme il y a deux semaines, j’ai été raisonnable puisque je ne suis repartie qu’avec trois romans que je vous dévoile sans plus tarder :

la-patisserie-bliss-tome-3-magie-a-croquer-kathryn-littlewood

Magie à croquer de Kathryn Littlewood.

Suite très attendue de La pâtisserie Bliss et Une pincée de magie, je me réjouis de lire ce troisième car j’aime beaucoup l’univers gourmand et magique développé par Kathryn Littlewood !

Sujet : Rose a vaincu la diabolique tante Lily et récupéré le livre de recettes familiales. Elle est aussi devenue une star : M. Beurre, le président de la Corporation des Véritables Petits Gâteaux, la kidnappe et la force à créer de nouvelles pâtisseries pour lui. Mais M. Beurre a de terribles projets : à l’aide de donuts zombificateurs, il compte s’emparer du monde ! Seules Rose et son équipe de pâtissiers peuvent l’en empêcher…

43-rue-du-vieux-cimetiere-tome-4-le-fantome-hante-toujours-deux-fois

Le fantôme hante toujours deux fois de Kate Klise et M. Sarah Klise. J’ai adoré les trois premiers tomes (Trépassez votre chemin, Il faudra me passer sur le corps et Jusqu’à ce que la morsure nous sépare)  de la série 43, rue du vieux-cimetière et lorsque j’ai vu que la médiathèque avait enfin rentrer la suite, mon sang n’a fait qu’un tour !

Sujet : Le trio du manoir Vrastock va bientôt devoir faire le deuil d’un de ses plus grands plaisirs : le courrier. Le bureau de poste de Livid City est sur le point de fermer et Ignace, Lester et Adèle seront bientôt coupés de tout contact avec leurs fans. Une nouvelle invention appelée « vexto », menace de remplacer non seulement les lettres, mais aussi les livres, les sèche-cheveux et même les portes de garages ! Le mystérieux propriétaire de la boîte postale n°5 pourra-t-il grâce à son plan sinistre (en apparence) sauver le bureau de poste ? Dans ce quatrième tome de 43, rue du vieux cimetière Lester et son nouvel ami Owen vont devoir résoudre un mystère… avant qu’il ne soit trop tard !

la-nouvelle-vie-d-arsene-lupin-adrien-goetz

La nouvelle vie d’Arsène Lupin d’Adrien Goetz. Arsène Lupin fait partie de ces personnages dont on ne se lasse pas, cela fait des années que je n’ai pas lu la plume de Maurice Lelbanc mais ce court roman qui redonne vie à ce célèbre héros en plein milieu des années 2000, voilà qui est intéressant.

Sujet : Arsène Lupin revient. Un héros des années 10, lui ? Oui : des années 2010 ! Le gentleman-cambrioleur, plus sportif, gouailleur, élégant et désinvolte que jamais, détrousse les réseaux sociaux, enlève les scénaristes de sa série télévisée favorite, s’attaque au changement climatique, s’envole vers les émirats, et va jusqu’à faire invalider les comptes de campagnes du nouveau président de la République…

En avez-vous lu certains ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

Hip Hip Hip hourra les amis !! Après trois mois de fermeture pour travaux, la médiathèque a rouvert ses portes et vous imaginez bien qu’après tout ce temps sans arpenter les allées de ce temple de perdition, il nous tardait à Sami-Chameau et à moi-même de retrouver cette belle habitude du samedi.

Comme ce ne sont pas les livres qui manquent dans ma PAL, je me suis contentée de récupérer mes réservations :

un-petit-livre-oublie-sur-un-banc-2-jim

Un petit livre oublié sur un banc 2 de Jim. J’avais beaucoup aimé le premier volume de ce dyptique lu il y a un an déjà, il me tarde donc de connaître la fin de l’histoire !

Sujet : Depuis qu’elle a mis la main sur ce livre oublié sur un banc, Camélia s’est retrouvée dans un petit jeu du chat et de la souris… La souris c’est elle, mais qui est le chat ? Qui est ce mystérieux amoureux qui lui écrit des messages dans son livre ? Et surtout, comment expliquer qu’une autre femme a le même livre ? Et si elle avait un message à l’intérieur, elle aussi ? Portrait d’une femme perdue dans une vie qui l’ennuie, en quête d’une vraie passion amoureuse.

sauvage-beviere-morvan-hersent

Sauvage d’Anne-Sophie Bévière. Une bd historique qui revient sur un histoire vraie, celle d’une enfant sauvage au 18è siècle.

Sujet : 1720. Âgée de huit ans, une petite fille, partie du Canada, fuit l’esclavage. Arrivée à Marseille, après avoir subi viols et brimades, elle se réfugie dans les forêts de Champagne. Ainsi débute dix années d’errance jusqu’à sa capture et sa progressive réhabilitation. Mêlant nature et culture, bestialité et aristocratie, violences et douceurs, cet album de contrastes raconte l’histoire extraordinaire de Marie Angélique, l’enfant sauvage.

paris-d-amies-rokhaya-diallo-kim-consigny

Pari(S) D’Amies de Rokhaya Diallo et Kim Consigny. Une bd très actuelle qui me permettra de retrouver Paris !

Sujet : Cinq jeunes Parisiennes dorigines culturelles diverses jonglent avec leurs vies sentimentale et familiale. Et malgré leurs différences, elles sont les meilleures amies du monde. Elles sont bien décidées à vivre avec leur temps, en accord avec la société et sans renier leurs cultures.

En avez-vous lu certains ? En attendant de vous en reparler, je vous souhaite un bon week-end et de belles lectures.

Read Full Post »

« Newer Posts - Older Posts »