Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘à chacun son rêve paul ivoire’

Sylvain Balmont, commercial dans une entreprise agroalimentaire, gagne le jackpot de l’Euromillions grâce à un SDF. Son premier réflexe est de retrouver le vagabond pour le remercier et lui venir en aide. Mais son bienfaiteur est mort.
En pleine procédure de divorce, le Parisien n’a aucun projet. Et comme il se sent infiniment redevable, il décide d’enquêter sur le passé du SDF, Xavier Rosa, afin d’honorer sa mémoire.
Sylvain Balmont, commercial dans une entreprise agroalimentaire, gagne le jackpot de l’Euromillions grâce à un SDF. Son premier réflexe est de retrouver le vagabond pour le remercier et lui venir en aide. Mais son bienfaiteur est mort.
Ses investigations le conduisent à Villard-sur-Armançon, un village de deux cents âmes, perdu en Bourgogne à proximité d’Alésia. Deux familles de paysans – deux véritables clans – s’y livrent une guerre absurde à laquelle Rosa ne semble pas étranger.
Malgré lui, Sylvain déterre des secrets que le maire voulait étouffer. Le conflit entre les deux hommes prend des proportions déraisonnables, chacun essayant de pousser l’autre à bout. Bien aidé par ses millions, le Parisien tient bon. Et au milieu des querelles qui agitent le village, il trouve enfin le moyen d’honorer la mémoire de son bienfaiteur : exaucer un rêve de jeunesse de Rosa, un projet un peu fou qui n’a pas fini de faire enrager le maire.

Sylvain Balmont a quarante ans, un job de commercial et une vie sociale proche du néant depuis qu’il s’est fait plaquer par sa femme. Alors qu’il est en déplacement, il fait brièvement connaissance de Xavier Rosa, un sdf, qui lui propose une grille de l’Euromillions.

L’homme lui étant sympathique, Sylvain lui achète son billet et découvre quelques jours plus tard, qu’il a gagné le jackpot. Il veut lui venir en aide mais apprend qu’il est décédé dans la rue.

Il ne peut plus rien faire pour Rosa à part honorer sa mémoire alors il part sur les traces du grand amour du sans abri, Marie, à Villard-sur-Armançon, une petite bourgade de Bourgogne.

Deux familles de paysans s’y livrent une guerre sans merci depuis plusieurs générations et Sylvain découvre que Rosa a été accusé d’avoir tué Marie. Le millionnaire achète l’ancienne école du village, engage un détective privé afin de laver l’honneur de Rosa et prévoit de réaliser le rêve du défunt.

Louis Vichot, le maire, et frère de Marie, ne l’entend pas de cette oreille et compte bien empêcher Sylvain de déterrer les secrets bien enfouis. Le conflit entre les deux hommes va prendre des proportions déraisonnables…

Je suis tombée sur A chacun ses rêves totalement par hasard sur les tables de recommandations de mon libraire mais le nom de l’auteur, Paul Ivoire, ne m’était pas inconnu puisqu’il a signé une trilogie que mon SamChameau de fils a adoré : Poules, renards, vipères.

Ce titre est néanmoins son premier pour le lectorat adulte et pour un premier roman c’est plutôt réussi. Alors certes ce n’est pas de la grande littérature mais un bon feel-good book comme je les aime avec de l’humour et de l’émotion, qui met du baume au cœur et qui pose cette question : et vous, que feriez-vous si vous gagniez à l’Euromillions ?

Même si je n’y joue jamais, ça ne m’a pas empêché de me poser la question plus d’une fois et d’échaffauder des plans sur la comète : arrêter de travailler ? Faire le tour du monde ? Créer sa fondation ? Aider des œuvres caritatives ? Ou tout claquer en égoïste ?

Le thème de ce roman est donc plutôt original avec cette fortune soudaine à dépenser et que notre héros va commencer à dépenser non pas pour lui mais pour le sdf qui lui a permis d’être riche.

En effet, Sylvain ne sait pas quoi faire de ce jackpot inattendu. Il ne dit mot à personne et entend bien ne pas partager ses millions avec sa future ex-femme qui l’a laissé tomber commune vieille chaussette du jour au lendemain, il compte même continuer à travailler mais ce qu’il veut surtout c’est honorer la mémoire du sdf qui lui a permis de gagner et il ne va pas lésiner sur les moyens pour parvenir à son but ! Ce personnage est très attachant et sympathique et on a plaisir à le suivre jusqu’au dénouement.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman qui m’a rappelé Clochemerle de Gabriel Chevallier avec ses querelles de clocher et cette guerre des tranchées que se livrent les deux clans rivaux : les Vichot d’un côté et les Germain de l’autre. Dans ce jeu de quille, notre parisien arrive à se mettre à dos la quasi-totalité des deux familles mais va pouvoir compter sur quelques soutiens pour mener à bien son projet.

Il y a des scènes très drôles et l’intrigue sans temps mort concoctée par Paul Ivoire se révèle bien agréable à lire et même assez addictive car sans s’en apercevoir, on tourne les pages avec avidité afin de savoir jusqu’où iront les Vichot pour empêcher Sylvain de découvrir la vérité sur la mort de Marie.

L’auteur nous donne à lire une histoire avec de la gentillesse, de la générosité, saupoudrée d’un peu de suspens et de beaucoup de tendresse. Un roman qui fait passer un agréable moment et que l’on referme le sourire aux lèvres, idéal pour se détendre.

Read Full Post »