Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘alex berg’

Ça peut arriver à chacun d’entre nous. Tous les jours. Partout. Il suffit d’un malheureux hasard. Et notre vie n’est plus jamais la même. Nous passons brusquement d’un monde garant de la démocratie aux zones troubles du non-droit où seules prévalent les règles de la plus sale des guerres. À Hambourg, les préparatifs du sommet international contre l’armement et pour le climat battent leur plein. Les services secrets ont reçu les premières menaces terroristes. Au même moment, l’avocate Valérie Weymann est arrêtée à l’aéroport. Au terme d’interrogatoires interminables, elle comprend que les agents de la CIA et du BND la suspectent d’être liée à Al-Qaïda. Et puis une bombe explose dans la gare de Dammtor. Vingt-quatre heures plus tard, Valérie, sur qui pèsent de graves soupçons, est conduite dans une prison secrète d’Europe de l’Est.

zone-de-non-droit-alex-bergauteur-éditeur-pagesLorsque j’ai reçu les livres de la sélection de septembre du prix ELLE des lectrices 2014, je ne vous ai pas caché mes doutes. Sur les trois reçus, aucun ne m’inspirait vraiment, et surtout pas ce titre. Lorsque j’ai lu la 4è de couverture de Zone de non-droit d’Alex Berg et que j’y ai vu les mots « CIA », « BND », « Al-Qaïda », j’étais persuadée que ma lecture allait être une source d’ennui profond, il n’en a rien été et je dois bien avouer que ce thriller a été une très bonne surprise.

Ce n’était pourtant pas gagné car je ne goute guère les films et les romans d’espionnage, encore moins s’ils ont pour toile de fond la lutte du bien contre le mal (gentils occidentaux contre méchants musulmans en l’occurrence), la torture, les black sites de la CIA, la guerre entre services de renseignements… Et pourtant tous ces codes du roman d’espionnage sont bel et bien au cœur de l’intrigue brillamment tissée par Alex Berg. Littéralement happée par le talent de l’auteur et les multiples rebondissements qui ponctuent le récit, je n’ai pas réussi à le lâcher avant le point final, tant la tension m’a maintenue en apnée de Hambourg à la Roumanie, aux cotés de l’héroïne et de l’agent de la BND.

Valérie Weymann est une jeune avocate allemande qui vit à Hambourg où doit avoir lieu un sommet mondial sur l’environnement et le désarmement. Maman de deux fillettes, elle est mariée à Mark et s’apprête à superviser une réunion importante à Londres. Alors qu’elle est dans la file d’embarquement, elle est arrêtée manu militari et conduite sans beaucoup de ménagement au Präsidium au mépris de ses droits les plus élémentaires. Elle n’a pas le droit d’être assistée par un avocat ni de contacter quiconque à l’extérieur. Eric Mayer, agent du BND (service de renseignement allemand) est chargé de la cuisiner et de lui soutirer des informations. Et dès cet instant, la vie de Valérie basculera dans l’horreur et dans des semaines de souffrances et de terreurs intenses. Pourquoi elle ? Tout simplement parce qu’elle est la meilleure amie de Noor Al-Almawi, une jeune médecin d’origine syrienne qui lutte contre les violences faites aux femmes dans les pays musulmans et qui s’est ainsi attirée bon nombre d’ennemis en Iran notamment. Noor est soupçonnée par les services de renseignements internationaux d’être une terroriste et l’une des responsables de l’attentat de Copenhague avec Mahir Barakat, un médecin qu’elle vient d’épouser et Safwan Abidi, un poète avec qui Valérie a eu une brève liaison.

Valérie a beau protester de son innocence et de celle de ses amis, les services de renseignements américains et canadiens représentés par Robert F. Burroughs et Marion Archer, ne la croient pas. Seul Mayer semble prêter foi aux allégations de l’avocate. Ce ne sera malheureusement pas suffisant pour Valérie qui va vivre une véritable descente aux enfers. L’heure est en effet à la paranoïa et les droits des citoyens, bafoués pour la bonne cause sans le moindre remord ou regret, tant pis pour les dégâts collatéraux, seule compte la sécurité des chefs d’état attendus à Hambourg, et surtout celle du président américain fraichement élu.

L’histoire de Valérie est particulièrement crédible et d’autant plus effrayante car l’auteure nous démontre qu’elle pourrait arriver à chacun d’entre nous. Sur un simple soupçon, une confusion comme le dit l’auteure elle-même, notre vie peut plonger en enfer, et ce, pour une durée indéterminée. Plusieurs musulmans soupçonnés d’appartenir à Al-Qaïda ont été emprisonnés à Gantanamo pendant des années avant que leur innocence soit reconnue. Quel calvaire ont-il enduré avant d’avoir recouvré leur liberté ? Quelles séquelles psychologiques en ont-ils gardés ? On ne peut l’imaginer mais on en a un aperçu en lisant Zone de non-droit et ça fait vraiment froid dans le dos.

Alex Berg signe ici un thriller réussi particulièrement haletant, maitrisant son sujet du début à la fin. Elle ne tombera à aucun moment dans la facilité, le sensationnel ni le macabre, une petite prouesse lorsque l’on lit les épreuves infligées à Valérie et à Noor. Un roman que je vous recommande !

heart_4

Lu dans le cadre du prix ELLE des lectrices 2014 sélection de septembre et des challenges Le tour du monde en 8 ans et La plume au féminin édition 2013 :

logo-grand-prix-lectrices-ELLE    tour-du-monde-1     

Read Full Post »