Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘amélie graux’

Amélie Graux est une illustratrice et se consacre désormais aux albums pour les petits, travaillant pour Gallimard Jeunesse, Flammarion, Milan, Bayard, Albin Michel… et Sarbacane. Elle dessine également pour la presse jeunesse.

Simon est un petit garçon rempli d’imagination et lorsqu’il apprend en classe que l’homme descend du singe, il a une révélation : il est un animal !

Il s’imagine tantôt adopté par une famille de singes, puis l’instant d’après, se rêve en loup solitaire.

Sa famille ne semble pas très réceptive à son besoin d’aventure et ça fait un moment que Simon en a assez d’obéir aux ordres de tout le monde, sous prétexte qu’il est un enfant.

Alors Simon va prendre une grande décision : il part loin d’eux ! Il se confectionne un baluchon et se prépare à l’aventure, attiré par la nature l’appelant au fond de son jardin.

Il va enfin être sauvage, être libre…

Animal, le jour où je suis devenu un loup est le premier album de l’illustratrice Amélie Graux qui signe pour la première fois ses propres textes.

Elle propose aux petits lecteurs dès 3/4 ans, d’aller à la rencontre d’un petit garçon bien attendrissant en quête d’aventures.

Dans cette histoire pleine d’humour, il est question d’animalité of course, de nature, de besoin d’indépendance mais aussi des bras rassurants de maman.

Car si Simon veut de l’aventure, vivre comme un loup, il ne part guère plus loin que son jardin dans sa quête d’émancipation, la musette pleine de steak haché surgelé et de ketchup. Bien qu’il s’en défende, il a encore besoin de l’attention de ses parents et de leur amour inconditionnel.

Simon ressemble beaucoup aux enfants de son âge qui se sentent déjà grands mais qui sont encore bien trop petits pour lâcher la main de leurs parents et surtout pour vivre comme ils l’entendent !

Ce besoin de vivre de nouvelles expériences et peut-être de se faire un peu peur est au coeur de ce récit. Il y a bien évidement une bonne dose d’humour, notamment sur la notion du temps qui s’écoule qui n’est clairement pas celle d’un adulte !

Si l’histoire est sympa, j’ai surtout aimé ici les dessins d’Amélie Graux qui a un style graphique propre à elle : ses dessins délicieusement régressifs et enfantins font la part belle aux traits ronds, crayonnés, s’appuyant sur des couleurs vives qui font penser aux crayons de couleurs.

En résumé, notre Davy Crockett miniature, en fuyant les interdits et les contraintes, va vivre une belle aventure et ses petits lecteurs aussi !

Un album très réussi que je vous recommande, il plaira aux jeunes lecteurs c’est certain !

Un grand merci aux éditions Little Urban pour leur confiance.

Read Full Post »